Jeu de tarot
Visiteur

Conseils et astuces à 4 joueurs

Les conseils des professeurs de tarot à 4.

TAROT À 4 DE Z @ Z (de zéro à zénith)

Quand on se croit au zénith, il y aura quelqu'un pour vous faire redescendre...si c'est pas aujourd'hui, ce sera demain et même les meilleurs se trompent parfois. Alors on se dégonfle l'égo et on démarre en toute humilité.
Pour atteindre la lune on vise les étoiles...en passant par le zénith.


Préambule

Ceci est une tentative pour rendre le plus accessible possible l'apprentissage du tarot, surtout pour ceux qui ont comme une allergie quand c'est trop scolaire, trop codé.

Tout a déjà été dit, là, j'essaye de proposer une approche alternative même si c'est pour arriver à un résultat similaire.
J'essaye...et n'ai pas la prétention de toujours y parvenir.
C'est long, c'est vrai...tout a déjà été dit, totalement éparpillé sur 300 sujets, là, je regroupe les connaissances au maximum...ceux à qui cela ne convient pas iront voir ailleurs, ceux à qui cela convient l'auront sous la main. Doit-on tout lire ? Ou lire dans l'ordre ? Le lecteur décidera.

Plusieurs fois dans ce long tutoriel je vous donne des liens qui approfondissent les notions que j'aborde mais qu'il ne me semblait pas pertinent de développer ici, ce sujet est déjà bien assez long.

Ces liens sont le produit de la réflexion de très bons joueurs du site qui ont eu la générosité de partager leurs connaissances, sans frime, sans prétention, sans chercher ni la reconnaissance, ni le pouvoir. Simplement partager, même anonymement.

Pour tout vous avouer je ne pars pas vainqueur, mais c'est dans l'adversité que l'on se réalise.
Je savais que ce serait compliqué, je n'imaginais pas que ça le serait autant


Si je ne parle pas de débutant ou de débutante, pas plus que de nulosses ou de quiches (ou alors au second degré, il est bon de se moquer de soi même) c'est qu'on peut avoir 30 ans de tarot dans les pattes et ne pas en connaître les notions les plus importantes...mais il suffit d'une bonne rencontre et paf ! tout s'éclaire !! Et en 2 semaines la quiche devient un honnête défenseur.
La remise en question est facile quand elle s'appuie sur un raisonnement logique. Les pièces du puzzle s'assemblent comme par enchantement...encore faut-il que la forme soit accessible.

PRESENTATION

Stratégie
 : on part de presque zéro, on avance pas à pas et on aborde presque toutes les notions qui parcourent le tarot, alors si a des moments vous trouvez que ça va trop vite, ou au contraire que ça va trop lentement...dans les 2 cas, patience.

Pour faire dans la métaphore, ici je plante des graines et vous arrosez, en suivant les liens vous creusez, vous cultivez, vous récoltez, vous faites des boutures...vous améliorez votre technique.

Ici, pas de recettes toutes faites, on cherche un angle abordable par le plus grand nombre, on garde l'esprit ouvert, on découvre la logique du jeu.


Objectif : Acquérir des bases qui vous permettrons de défendre honorablement en prenant du plaisir. Ce plaisir, qui vient quand on a le sentiment d'avoir été connecté avec les partenaires, est un phénomène trop rare. Pourtant c'est le nectar du tarot, mais ça demande plus de concentration, plus d'implication, plus de cogitations. C'est pas le moment de piquer un roupillon :)

Et même si le preneur réalise son contrat, il a trouvé face à lui des joueurs qui ont fait plus que pousser les cartes péniblement en attendant d'avoir du jeu pour prendre.
Parce que c'est souvent le problème qui se pose, en absence de technique défensive collective, on s'ennuie et on attend que la chance tourne pour être preneur...et c'est la pire des attitudes, celle qui tue le tarot !
La défense se doit de penser agressivement, ne surtout pas laisser le preneur mener sa barque...mais attention une agressivité conviviale cela s'entend. Pour mieux le combattre tu dois penser comme ton adversaire...alors on se met aussi dans la peau du preneur pour tenter de mieux cerner les leviers sur lesquels on pourra agir en défense. De fait, on progresse aussi en attaque.


Nous allons ensemble essayer de définir les priorités à établir afin de faire une bonne défense.
Si l'on complique la notion technique en y ajoutant des termes parfois bien peu explicite, on embrouille le message, ainsi j'éviterai certains termes pourtant très utilisés par les joueurs de club, d'abord ça n'est pas un gage de qualité et surtout ça exclu les personnes qui n'ont pas le décodeur. Pourtant je vais aussi en utiliser à petite dose, histoire de se familiariser...on se sentira moins idiots en lisant d'autres sujets sur le forum ou des joueurs abusent du langage codé:)

Je ne vais pas vous exposer les règles du jeu, les contrats, leurs valeurs et le comptage des points, je vous renvoie sur la même page du site, c'est clair, concis et très bien détaillé, alors si vous avez un doute, avant, pendant ou après la lecture, le premier lien, c'est ici, :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/reglement.php


PHASE 1 : LES ANNONCES

Le tarot est un jeu d'enchères

Et quand il s'agit d'enchères, le premier mot qui est associée est « ARGENT », alors pour être bien concret, on va causer en dollars !


Chacun leur tour, les joueurs annoncent en fonction des forces de leurs jeux. Plusieurs joueurs peuvent annoncer, misant à chaque fois plus gros, d'où l'appellation jeu d'enchères. Aujourd'hui on joue donc des dollars:)
Le gars Arthur met 75$ sur le tapis (soit 25$ X 3 défenseurs, c'est une prise),
La fille Guenièvre pense qu'elle possède un meilleur jeu et que ça lui rapporterait plus de prendre que de faire chuter Arthur.
Logique, Arthur n'a pas misé beaucoup, s'il chute chaque défenseur devra se contenter de 25$, il donnera donc 75$ au total.
Alors Guenièvre mise 150$ (une garde). Chaque défenseur lui donnera 50$ si elle réussit son contrat, elle passerait donc de 25$ de gain à 150$.
Vous suivez le raisonnement de la demoiselle et le système des enchères ? Sans doute prend-elle plus de risque à jouer une garde seule contre 3 que de faire chuter Arthur...c'est là que vint la notion de risque calculé.

Vous devez être capable d'évaluer votre jeu.


L'important étant de rapidement évaluer les points que vous pouvez réaliser, Quel total en fin de partie, quand viendra l'heure des comptes ?
Je recommande de faire une fourchette. Par exemple :
55 points, tout se passe bien, je passe tous mes points et je prends tout ceux que je cible en faisant une coupe ou/et une singlette.
38 points, tout ce passe mal, les adversaires parviennent à sauver leurs points sur défausse et, pire encore, ils me coupent la dame (du mariage à trèfle), dans ma longue qui pourtant ne contient que 5 cartes.
Mariage signifie que j'ai la dame et le roi, qu'au premier pli de la couleur à trèfle mon roi passe, mais qu'au deuxième pli ma dame est coupée.
Statistiquement une dame 5ème a, à peu près, autant de chance de passer que d'être coupée...ça arrive donc quand même...souvent.

Voila donc ma fourchette entre 55 (au mieux) et 38 (au pire), j'additionne 55 + 38 ça me donne 93 et je divise par deux : la voie médiane est à 46 ou 47 points, c'est ce que vous pouvez espérer...à la louche. Si, comme Guenièvre, vous avez 2 bouts ça semble jouable, si vous en avez 3 vous êtes à l'aise...en revanche si vous n'en avez qu'un, alors il va falloir prendre quelques risques et que ça se passe mieux que le plan:)

À la fin des annonces, soit tout le monde passe, et on distribue à nouveau, soit comme l'exemple, Guenièvre a fait la plus grosse annonce, elle est la preneuse et va jouer contre les 3 autres.

PHASE 2 L'ECART
(écarter ou faire son écart signifie rejeter 6 cartes de son jeu après y avoir intégré les 6 que contenait le chien)

Les cartes que le preneur n'a pas sont réparties en défense (parfois de manière bien peu sympathique), ainsi le jeu que le preneur à construit en réalisant un écart sérieux et logique ne correspond pas du tout avec la répartition des cartes en défense. Et un écart improbable, qui dans l'absolu paraît stupide, fonctionnera très bien...pourtant, statistiquement, la cohérence de l'écart en fonction de la stratégie choisie sera payante.

Il n'y a pas d'écart type selon une donne, l'écart se fait en fonction de vos objectifs. Avec une même main (un même jeu) vous avez souvent plusieurs possibilités, certains objectifs étant plus ambitieux que d'autres. Prendre des risques mesurés, c'est bien mais attention à la gourmandise...l'instinct, quand il est basé sur l'expérience, permet souvent de cibler le juste objectif, celui qui permet d'optimiser les points tout en limitant les risques.
Est ce que je veux chasser le petit, pour avoir 1 bout de plus ?
Ou alors si j'ai le petit, est-ce que je veux l'amener au bout pour avoir le bonus de points quand on réalise le dernier pli avec le 1 d'atout ?
Ou encore, mon objectif et de prendre le plus de points possible ? Comment l'atteindre ?

L'objectif définit l'écart
Ce n'est pas une science exacte, le déroulement de la partie sera fortement impacté par la répartition des cartes en défense. Mais comme le hasard est versatile, on mise sur la logique.
Par exemple : si la priorité de Guenièvre est de mettre le petit au bout, elle devra économiser ses 8 atouts (8 c'est pas énorme, mais ils sont forts), Alors en faisant son écart, elle fait en sorte de ne pas avoir de coupe franche, elle conserve une carte (singlette) ou deux cartes (doubleton) dans les couleurs où elle souhaite prendre des points.
Peut-être prendra-t-elle moins de point aux défenseurs que si elle avait fait une coupe franche, mais elle estime qu'elle fera suffisamment de points pour réaliser son contrat et qu'elle augmente nettement ses chances de pouvoir prendre le bonus en mettant le petit au bout.

PHASE 3 : FIN DE PARTIE


La preneuse (Guenièvre),
a conservé ses deux bouts (le 21 et le 1) à la fin de la partie, il lui faudra donc faire au moins 41 points quand on comptera les points récolté dans les plis qu'elle aura gagné tout au long de la partie. Si elle fait moins que 41, elle aura chuté et devra donner des dollars aux défenseurs.

Tout ce qu'elle fera en plus du contrat minimum lui fera gagner plus de dollars...comme un bonus. On compte :
Elle réalise 48 points, elle fait 7 points de plus que le minimum de 41. Contrat réalisé !!
Elle met le petit au bout, elle gagne 10 points de plus
C'est une garde, tout est multiplié par 2.

Donc 25 de mise de base, plus 7 de dépassement de son contrat, plus 10 de bonus pour avoir gagné le pli du petit au bout le tout multiplié par 2 (pour la garde).
(25 $ + 7 + 10) X 2 = 84 $ on arrondi à 80 (si le résultat était 85 on arrondissait à 90).
Chacun des 3 défenseurs lui donnera 80$, de fait, Guenièvre remporte 240 dollars.
Chaque défenseur a moins 80 $ et Guenièvre + 240 $
Le total des points de tous les joueurs (positifs et négatifs) doit toujours être égal à zéro, pour chaque partie et en conséquence pour le total des parties aussi.

Si ce passage est nébuleux, vous retournez sur la page « règles » du site et faites vos devoirs...Ah bah non on a dit pas scolaire !!
Alors débutants, vous relisez la phase 3 en essayant de retenir, puis vous cherchez sur la page des règles ce qui concerne le comptage des points et vous cherchez à faire des lien entre les deux.


3 défenseurs : ils ont tenté d'empêcher la preneuse de réaliser son contrat. Ils ont raté leur coup...Guenièvre était-elle imbattable ? Ont-il commis des erreurs ? Pouvait-il mieux faire ? On va voir ça...


LES PLACES A TABLE et leurs missions
On se situe toujours par rapport au preneur.
Les 3 défenseurs sont le fond (ou le joueur du fond, ou le def du fond, ou le défenseur du fond), et cela est valable pour les 2 autres défenseurs : le milieu (placé entre ses 2 partenaires) et le devant (on l'appelle ainsi parce qu'il est placé devant le preneur).
On voit que certains termes sont à géométrie variable, le def pour le défenseur, aussi on dit souvent le fond, le milieu ou le devant sans préciser que c'est un joueur de défense, parce que c'est une évidence, On prend des raccourcis de langage...à force le vocabulaire va rentrer.




-----------------------------------<---P----------------------------------

---------------------------F--------------------D----------------------------

-------------------------------------M--->----------------------------

Dans le sens du jeu (sens antihoraire) après le preneur P vient
--> F (défenseur du fond) -->M défenseur du milieu--> D défenseur de devant

1) Le preneur (P), celui qui propose l'annonce la plus forte et lance un défi aux autres joueurs.


Dans la très grande majorité des cas, la mission prioritaire de la défense est d'affaiblir le preneur. Le moyen principal est de trouver la coupe du preneur afin de le faire couper. Cette mission est un devoir collectif, tous les joueurs on le droit d'ouvrir une couleur pour trouver la coupe. Mais une fois la coupe trouvée, il n'est pas question d'ouvrir les autres couleurs, tant pis si des honneurs tombent.

2) le défenseur du fond (F), Place qui semble facile mais qui est la plus délicate. Si ce n'est pas lui qui entame le tour de carte, alors il joue forcément après le preneur, ce qui lui donne en général des facilités pour savoir s'il peut ou non jouer ses honneurs (rois-dames-cavaliers-valet), poser des cartes qui valent des point pour éviter qu'elle ne tombent entre les mains du preneur. Si le preneur coupe, il conserve ses points pour tenter de les sauver plus tard. Mais ce n'est pas si simple, pour optimiser une défense (notamment dans l'exercice particulièrement intéressant du duplicate), il faut savoir quels honneurs ne pas jeter trop vite et lesquels il convient de poser rapidement...là, l'instinct et l'expérience guident la notion de risque calculé.

A l'inverse, quand le défenseur du fond entame le tour de carte, alors le preneur jouera en dernier. L'avantage est pour le preneur, les défenseurs sont en difficulté puisque ils vont devoir jouer sans savoir de ce que le preneur va faire...ils sont dans l'inconnu.
Le preneur quant à lui est tranquille, il joue sa carte sans crainte, personne ne joue après lui.
Si le défenseur du fond connaît la coupe, il a l'obligation de faire couper le preneur en jouant une petite carte dans cette couleur, ou quelques points (valet, cavalier) cela pour éviter que le preneur pose son excuse gratuitement  « excuse gratuite » signifie que le preneur pose l'excuse en perdant le minimum de point. Le fond doit au maximum éviter d'ouvrir de nouvelle couleur, en le faisant il mettrait inutilement ses partenaires en difficulté.

même s'il n'est pas l'ouvreur préférentiel, si aucune coupe n'a été trouvée, le défenseur du fond doit malgré tout chercher la coupe du preneur, ça veut dire ouvrir une nouvelle couleur,
Si la coupe a été trouvée mais que le fond n'a plus de cette couleur, il peut soit chercher la deuxième coupe (ou singlette) soit, en absence d'indices pertinents, jouer un petit atout. Là il sera possible d'uppercuté le preneur.
Lien pour creuser la notion d'uppercut :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6822/UPPERCUT

C'est vrai, le fond est à la plus mauvaise place pour ouvrir, ses partenaires vont jouer sans savoir ce que le preneur va poser, ce n'est pas confortable pour la défense, pourtant parfois il doit le faire.

Connaître la coupe du preneur est une info primordiale, plus tôt elle est connue, mieux c'est pour la défense.

3) le défenseur du milieu (M), comme son nom l'indique, est encadré par un défenseur avant lui et un après lui. Il est au milieu bien au chaud entre le devant et le fond.
Il n'a pas de mission particulière, si ce n'est de relayer le devant, pour éclairer le jeu si celui-ci n'a pas la main et qu'aucune des coupes du preneur n'a été trouvée.
S'il connaît une coupe, alors il doit jouer cette couleur. Faire couper le preneur encore et encore doit être presque obsessionnel pour tous les défenseurs.

4) Le joueur « de devant » (D) il est l'ouvreur préférentiel, Cela ne signifie pas qu'il à le monopole des ouvertures, cela signifie que quand c'est lui qui ouvre ça pose moins de problème à la défense. Il joue avant le preneur. Il est comme un éclaireur indien qui avance en territoire inconnu, puisque le preneur joue juste après lui. Le territoire à découvrir est le jeu que le preneur s'est "fabriqué" en faisant son écart".
Donc cet éclaireur, en entamant une couleur, cherche la ou les coupes du preneur.

Les autres défenseurs jouant après le preneur se retrouve en territoire connu. Il leur est plus facile de choisir quoi jouer, puisqu'ils le font en ayant l'info déterminante : le preneur coupe-t-il ou pas à la couleur ouverte ?
Si le preneur ne coupe pas, alors ils peuvent passer leurs honneurs (valet, cavalier, dame et roi). Ils le peuvent ne signifient pas qu'ils le doivent...angoisse...suspense ?
Par exemple il est plus prudent de mettre son roi quand on a très peu d'information sur le jeu du preneur, en revanche si on connaît 1 couleur coupée par le preneur et sa longue (la couleur dans laquelle le preneur revient dès qu'il a la main), il peut y avoir un intérêt à conserver quelques cartes maîtresses, 2 ou 3 tours maximum. j'y reviens plus tard.
Trouver la coupe étant la priorité absolu en terme de timing, si le joueur de devant n'a pas la main, la mission revient alors à n'importe lequel des défenseurs qui a la main!!

Dans tous les cas, les bons joueurs de tarots sont concentrés et font travailler leur mémoire. Ils comptent les atouts, mémorisent au moins lesquels sont tombés au dessus du 14, certains comptent aussi les couleurs et mémorisent quels honneurs sont tombés dans chaque couleur. De cette manière, par soustraction, ils devinent aussi les cartes que le preneur amis dans l'écart et donc ils anticipent sur le nombre de carte qu'il peut lui rester dans la 4ème couleur, ou dans sa longue...etc.



Avant de développer 2 notions fondamentales, nous allons nous arrêter 2 minutes...

Y-a t-il une récurrence, une règle, un truc qui permet de savoir de quoi se compose généralement un jeu de preneur ?

Parce que savoir cela aidera à mieux cerner les problèmes qui sont posés à la défense.
Alors oui, pas de règles à proprement parler, mais statistiquement il y a en effet des récurrences.

JEUX PRENEUR
dans la très grandes majorité des donnes le preneur possède un jeu type après avoir écarté  :

Entre 7 et 9 atouts (parfois 6 ou 10, ou plus...mais c'est plus rare)

Une longue dans une couleur : autour de 5 ou 6 cartes dont le roi (parfois une dame et une cavale en plus), les longues à 7 cartes se produisent mais là aussi c'est plus rares.

Une coupe franche pas de carte dans la couleur, le but du preneur étant de prendre les points aux défenseurs dans cette couleur.

Une deuxième coupe ou une singlette (1 carte dans la couleur, assez souvent c'est un roi) ou un doubleton (2 cartes dans la couleur)...le choix de faire une 2ème coupe, une singlette ou un doubleton dépend du nombre d'atouts que possède le preneur.

Il y a d'autres configurations que le preneur peut utiliser pour optimiser son attaque, troubler les évidences afin de perturber la défense :3 singlettes ou 2 singlettes +1 doubleton...mais, autant que possible et à moins d'un très grand nombre d'atouts, le preneur possédera presque toujours une longue.

En résumé :
Le plus souvent pour atteindre son objectif de prendre des points à la défense, le preneur cible :
- 2 couleurs où il cherchera à prendre des points à la défense, il y fera des coupes ou des singlettes ou un doubleton (le roi et le 7 par exemple).
- Et une couleur qui sera sa longue, il y reviendra presque systématiquement, si besoin jusqu'à épuisement, pour faire couper la défense.

Il reste alors cette fameuse 4ème couleur...celle que la défense ne doit absolument pas ouvrir.
Dans cette couleur, le preneur possédera presque toujours entre 3 et 4 cartes, selon les cas.
On attend que le preneur l'ouvre en fin de partie, à ce stade du jeu il y a souvent des défenseurs sans atout, ils en profitent pour défausser des points précieux sur les plis réalisés par la défense sur cette couleur. La défense réalisera un ou deux plis sur cette 4ème couleur, il ne faudra pas louper les défausses, la chance ne repassera pas.
Les défenseurs ont quelques leviers lors d'une partie pour agir sur son déroulement et surtout sur le résultat. Un des objectifs prioritaire de la défense et de sauver les points que le preneur veut prendre. Cette 4ème couleur si elle est bien gérée par la défense est un levier essentiel qui peut le permettre.


Maintenant qu'on a vu ce qui compose un jeu de preneur, on attaque les :

DEUX NOTIONS QUI GUIDENT LA REFLEXION

1/ Se mettre à la place du preneur,
penser comme lui pour trouver sa faille, trouver ce qui vous ennuierait si vous étiez preneur et...lui faire la misère.

Comme un profileur qui se met à la place du serial killer, comprendre comment il pense pour le coincer !

Quelques exemples : vous êtes preneur, qu'est-ce qui va vous déranger le plus ?

- Que la défense trouve votre coupe dès la première ouverture

- Que le défenseur qui a le plus d'atout termine plus fort que vous. Que sur votre coupe à pique le défenseur du fond surcoupe derrière vous et sauve le roi du défenseur du milieu. Ces points vous comptiez dessus, c'est pour cette raison que vous avez fait une coupe en mettant 3 piques dans votre écart. Il y a d'autres configurations possibles.

Exemple de situation :
l'ouvreur lance le 3ème tour à pique par un 8, vous coupez pour la 3ème fois, le défenseur du fond met la dame et le défenseur du milieu surcoupe. Pire, le jeu de surcoupe provoque un effet pervers qui va déstabiliser votre stratégie de preneur. C'est là que la misère commence vraiment -->

- Le défenseur du fond a sauvé sa dame grâce à la surcoupe du défenseur du milieu, celui-ci prend la main et revient dans une nouvelle couleur...votre 2ème coupe franche ou votre singlette.
Il a bien décrypté votre jeu de preneur et a senti que le trèfle était une couleur courte chez vous. Vous n'avez conservé qu'une seule carte c'est votre singlette. Le tour suivant quand l'ouvreur va jouer pique vous allez couper pour la 4ème fois, le défenseur du fond pose son roi, et celui du milieu surcoupe (et ça vous fait mal). Ainsi il prend la main et revient trèfle, vous coupez encore aïe !
Vous venez de perdre 2 atouts en 3 tours, ne reprenant la main qu'une seule fois. Et vous savez que ça va se reproduire encore une fois, à moins d'acheter ce pli avec votre atout le plus fort...mais maintenant que le roi et la dame sont sauvés, difficile de trouver une bonne raison d'acheter le pli...sauf de prendre la main pour éviter un retour à trèfle et perdre un nouvel atout...par un angle ou un autre le preneur est perdant, il a perdu l'avantage qu'il avait à l'atout à cause du jeu des surcoupes.

Perdre plus d'atouts que la défense est toujours un handicap pour le preneur, on a vu que par le biais des surcoupes la défense possède une arme efficace...en voila une deuxième "le 2 pour 1"...suivez le lien :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/991/2+pour+1

Et à l'inverse :
En tant que preneur, qu'est-ce qui va vous arranger le plus ?
Que les défenseurs jouent dans votre longue, la couleur ou vous avez le plus de cartes. A force d'y revenir c'est là que les défenseurs vont couper et perdre leur atouts.
Dans le jeu des coupes, il y a une notion de vitesse, les tours perdus ne se rattrapent pas...et se payent cash en fin de partie.
Si au bout de 4 tours la défense n'a toujours pas trouvé la coupe du preneur, c'est presque toujours une partie très mal engagée. En fin de partie le preneur sera maître à l'atout et prendra les points de la défense.

En tant que défenseur il faut éviter de jouer la couleur qui arrange le preneur, pour ça il faut l'identifier rapidement, la partie se joue la dessus. De base on ne revient jamais dans la couleur ouverte par le preneur.

Contre exemple :
Un preneur un peu rusé peut aussi entamer dans sa 4ème couleur, faire 2 ou 3 tours puis changer de couleur et jouer sa longue, cette stratégie est assez gourmande en atout, un preneur qui joue de cette manière est souvent fort à l'atout. De fait s'il a montré une poignée on est plus méfiant...on évite de tirer des conclusions trop hâtive et on ne conserve pas ses honneurs plus de 2 tours dans une couleur jouée par le preneur si aucun partenaire n'en annonce la tenue.


2/ La notion du jeu collectif


Individuellement, chaque défenseur est faible, à lui tout seul il aura bien du mal à contrecarrer les plans machiavéliques que le preneur a élaborés en faisant son écart. D'où l'intérêt du jeu collectif en défense.
Réunir les forces de la défense est la base d'une défense réussie ! si chacun fait à son idée, selon sa main (son jeu), Ou si chacun cherche dans son coin à sauver ses quelques points, il est certain que des forces seront perdues en route. Comme un cycliste qui pédale le nez dans le guidon...il va se prendre un platane ! Ça peut aller de louper quelques points qui étaient sauvables, à la déroute totale, la Bérézina, les défenseurs pataugeant dans un bourbiers marécageux et le preneur qui rigole.

Petite comparaison pour les footeux : si les 4 ou 5 défenseurs d'une équipe défendent sans être synchronisés, la ligne du hors jeu ne sera pas franche et les attaquants adverses vont enfiler les buts comme des perles.
Là c'est pareil, chaque carte jouée par un défenseur tout au long de la partie doivent l'être en fonction de la stratégie collective.

C'est le moment où on passe à la notion d'optimiser. Cet à dire, que même en sachant que le preneur va gagner sa partie, on doit lui mettre des bâtons dans les roues, ne rien lâcher, chaque point compte, c'est en jouant de cette manière que l'on progresse. Et pour optimiser les forces de la défense il faut mettre en place une stratégie collective.

LA MAIN FORTE

Qui ? Pourquoi ?Comment ?

Lequel des trois défenseurs à le plus de légitimité pour décider de la stratégie à employer ?
Qui ?Logiquement, celui qui a le plus d'atouts ! On l'appelle MAIN FORTE.

Pourquoi lui ? Parce que ce sont les atouts les cartes les plus fortes, même si elle ne valent pas cher, elle prennent et sauvent les honneurs (ces cartes qui valent chères) : Donc celui des défenseurs qui a le plus d'atouts sera celui qui a le plus d'armes pour lutter contre le preneur...sauver les points de la défense.

Comment s'y prendre pour que ce défenseur (main forte) utilise au mieux sa force ?
En général trouver rapidement et enfoncer la coupe du preneur est déjà une bonne base.

C'est à lui d'orienter, par des décisions franches en transmettant à ses partenaires des informations. Ces partenaires doivent être attentifs, concentrés et réactifs.

Identifier LA MAIN FORTE
1) Comprendre l'information que celui-ci à passé, la direction qu'il souhaite donner au jeu (on utilise aussi l'expression « LE FLANC »).
2) Puis obéir à la main forte et donner ainsi la possibilité à la défense de ne pas (trop) subir le jeu du preneur. Jouer atout ou jouer la couleur que la main forte a indiquer est, sans doute aucun, dans la grande majorité des cas le meilleur moyen d''optimiser les points de la défense.

Je ne développerai pas cette notion ici, il y a sur le forum pas mal de discussion sur le sujet, à vous de creuser. Prof tournesol a bien encadré le sujet, ici :

https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/2808/Introduction+aux+notions+de+MAIN+FORTEMAIN+FAIBLE+en+defense

Exception : tu es en défense, tu as un beau petit jeu de contre mais tu fais l'anguille, tu joues pas les cadors, tu ne t'annonces pas main forte.
Cela est valable surtout si la stratégie du preneur n'est pas trop pénalisante pour toi. Par exemple : si tu tiens bien sa longue et que tu n'es pas trop court dans sa coupe. Le jeu se déroule alors plutôt à ton avantage, tu n'as ainsi aucun besoin de faire savoir à tes partenaires (et au preneur) que tu es main forte. Tu fais profil bas, le preneur voit bien que tu ne coupes pas dans sa longue, mais si tu ne te déclares pas main forte il se méfieras moins. Tu avances masqué et quand le preneur comprend la situation, c'est trop tard et tu le débordes dans le final et lui zigouille le titi.

SYNTHESE

les statistiques parlent, si elles n'ont pas raisons 100%, elle disent quand même qu'en jouant avec logique, en étant attentif, très attentif et en respectant quelques principes de base , c'est la voie à suivre pour déstabiliser le preneur et optimiser le résultat.

Les honneurs (roi dame cavalier valet) sont les cartes qui comptent à la fin, mais les plus importantes ce sont les atouts, elles sont les plus fortes et donc ce sont elles qui font la loi. Alors la question prioritaire est comment influer sur les atouts afin de faire gagner son camp ?
Le lien ci dessous vous permettra de compléter vos techniques :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6821/MANIEMENTS+DES+ATOUTS

Bien sûr ça tourne souvent à la bataille des coupes, je te fais couper, tu me fais couper...comment faire pencher la balance de manière à faire perdre plus d'atouts (ou les gros atouts) au preneur tout en préservant ceux de la main forte ?

COMPLEXITE DU JEU


1/ Trouver vite la coupe du preneur en ouvrant d'abord les couleurs dans lesquelles vous avez des points (roi, dames) et le plus de cartes.
Si j'ai roi de coeur et 4 petits coeurs et roi de pique et 2 petits piques, il y a plus de chance que le preneur coupe coeur...mais s'il a reçu 4 coeurs au chien ?
Et voilà le genre de problématique qui rendent le jeu passionnant, incertain, cruel. Jusque là on commençait à voir se dessiner un schéma relativement simple, bien sûr ça ne pouvait pas durer.
Certaines situations induisent des facteurs qui vont nous amener à commettre des erreurs. Voyons ce que peut donner cette situation qui semble « délicate ».


C'est là que peut intervenir la notion de main forte. Si vous avez 6 atouts ou plus, vous pouvez raisonnablement estimer que vous êtes main forte. L'objectif de la défense est de sauvegarder vos atouts tout en faisant tomber ceux du preneur, avec comme but de sauver les points de vos partenaires en fin de partie (grâce à vos atouts).
Il est probable que vous ayez la même longue...mais pas sûr. Sans tout ces coeurs que le preneur a reçu au chien, évidemment vous alliez jouer coeur...mais là ?
En conséquence soit vous jouez votre longue (coeur), soit vous attendez que le preneur y vienne ?
En ce cas, vous allez chercher la coupe ailleurs, à pique semble logique puisque vous avez un roi 3ème (ça veut dire qu'il n'y a que 2 petits piques qui l'accompagnent). Donc vous entamez avec ce roi, si le preneur coupe à pique votre roi est considéré comme mort. Que vous le mettiez au premier ou au 3ème pli à pique, il tombera.
Mais s'il a fait une singlette, miracle vous le sauvez, ce qui n'arrange rien puisque vous avez toujours la main et n'avez pas trouvé la coupe du preneur. Vous changez donc de couleur pour trouver sa coupe. Pique étant une couleur courte (vous n'en avez que 3), vous risquez de couper rapidement...et ainsi vous perdez l'avantage d'être main forte en gaspillant vos atouts. Revenir dans cette couleur que le preneur ne coupe pas ne débouchera sur rien de bon.
Si le preneur a coupé votre roi de pique, c'est ce qui pouvait arriver de mieux et vous analysez attentivement où le preneur va relancer...et vous pourrez le faire couper 2 fois encore sur le pique...mais sinon ?
Alors que faire ?
Coeur, mauvaise idée, il y en avait 4 au chien....sauf si le preneur l'ouvre et semble en avoir fait sa longue.
Pique, c'est pas mieux, vous êtes court (3 piques) et risquez de perdre trop vite vos atouts en ouvrant cette couleur si le preneur ne coupe pas.
Ailleurs, vous n'avez qu'un seul carreau (c'est votre singlette) ou trèfle ? Vous risquez de tomber dans la longue du preneur...peut être est-ce quand même la solution ? vous avez 3 petits trèfles, il n'y avait pas de trèfle au chien...ça se tente mais rien n'est évident.

Voila typiquement le genre de configuration où on cherche la vérité dans le détail, il faut être attentif à tout...ce n'est pas la garantie que vous ferez le bon choix, mais souvent ça limite le risque de faire le pire choix.
si vous cherchez la simplicité...ici nous perdons nos repères. Même les bons joueurs, dans ce genre de configuration, sont amenés à faire des choix différents. Les arguments des uns et des autres tiennent la route...

Mon conseil : chercher la priorité, ce qui fera la différence en fonction de votre statut de main forte et advienne que pourra.
Ici la question prioritaire est : que jouer afin d'éviter de mettre en danger vos atouts ?
Peut être que jouer un atout paire (attention le petit peut être en défense, avez vous la protection du petit?) qui donnera la main au preneur, sur 1 ou 2 tours, vous permettra d'y voir plus clair. Le preneur ayant la main, il jouera sans doute sa longue...et si c'est coeurs vous restez dans le coup, vous tenez au moins 5 tours avant de couper alors que vos partenaires vont y perdre très vite leurs atouts...et ça c'est bon !!
Vous ne posez pas le roi, vos partenaires prennent la main et sans doute ont-ils de meilleures infos que vous pour trouver la coupe du preneur.
Vous pouvez signaler une tenue de couleur, vos partenaires jouerons atout, mais sans avoir trouver la coupe du preneur au préalable c'est ennuyeux.

Finalement la défense a trouvé la coupe, 2 solutions, 2 écoles :

1/ Soit vous « enfoncez la couleur »
, c'est à dire vous jouez cette couleur où le preneur coupe encore et encore jusqu'à de que les points tombes et que vos partenaires surcoupent ou sous-coupent, en ce cas il faut uppercuter le preneur. Considérons certains de ces points comme sacrifiés et certains comme sauvés par la surcoupe d'un partenaire. c'est là que l'on compte, que l'on estime combien de carte de la couleur de sa coupe le preneur a mis dans son écart. En fin de partie cela permettra de savoir combien il lui reste de cartes dans la 4ème couleur. Sacrifier des points c'est forcément parce qu'on estime que ce sera pour mieux finir la partie et sauver des points dans une autre couleur.
Plus il aura d'atouts, moins le preneur aura de cartes de couleur, et plus il ciblera de points à prendre. S'il n'a que 7 atouts il sera moins gourmand et peut être ne ciblera qu'une couleur avec coupe franche pour être sûr de ne rien laisser passer, ou en ciblera 2 mais avec une singlette (ou un doubleton) il ne coupera pas de suite et économisera ses atouts. En revanche avec 9 atouts ou plus il peut être plus gourmand et il est certain que 2 couleurs seront ciblées...


2/ Soit vous avez une indication raisonnable que le preneur coupe dans une autre couleur et vous ouvrez cette autre couleur. Puis vous alternez une couleur et l'autre afin de limiter la casse en espérant que les points ne tombent pas trop vite dans les 2 couleurs, parce qu'en ce cas il n'y aurait plus rien à sauver.

Pour faire simple et dans un premier temps, si le preneur est fort à l'atout, je crois à la solution 1, quand elle n'améliore pas la situation, elle l'aggrave rarement. Les surcoupes des partenaires font parfois des miracles et de toute manière impossible de sauver tous les points.

Quand on veut tout sauver sans sacrifice, c'est là qu'on perd tout. La difficulté réside dans le choix de ce qui doit être sacrifier.
Logiquement la main forte, puisqu'elle possède le plus d'atout en défense, ne pourra pas se défausser. Ceci étant, elle a moins de chance que ses partenaires de sauver ses points, alors ce sont les points de la main forte qui sont les plus sacrifiables.

Donc si on connait une coupe mais que celle-ci fera tomber des points sauvables, il est parfois plus rentable de chercher la deuxième coupe surtout si les points de celle-ci sont dans la couleur de la main forte.
Là il n'y a pas à tergiverser, si la main forte récupère la main elle doit ouvrir dans ses points si ce n'est pas une couleur courte (au moins 4 cartes dans la couleur).
Et comme d'habitude, il y a tellement de combinaisons possible qu'il y a des exceptions...vous rencontrerez des situations où la logique peut vous amener à aller contre les recommandations habituelles...fiez-vous à votre instinct et surtout ayez le sens des priorités.

Dernier point : ne pas démarrer atout en espérant prendre le petit du preneur ou bien en croyant détruire sa stratégie...ce n'est pas la définition d'une défense agressive et, dans bien des cas, c'est un suicide collectif.


On démarre atout si :

1/ on connaît une coupe du preneur
2/ on connaît la position du petit, s'il est en défense, et on a les outils pour le protéger.

Ici un lien très pointu qui encadre bien les conditions + avantages et inconvénients...
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6823/MANIEMENT+DES+ATOUTS+AVEC+LE+PETIT+EN+D%C9FENSE


3/ on alterne les tours d'atouts et les tours de couleur dans la coupe du preneur (on fait le 2 pour 1) voir ça sur le forum dans le détail ici :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/991/2+pour+1

4/ si on s'aperçoit que le preneur est bien plus fort qu'on ne croyait au départ (les partenaires de la défense ont vite été à sec), on ne s'entête pas.
Certains affirment que pour avoir raison de partir atout il faut 7 atouts minimum.
D'autres qu'il faut un chien sans atout ou 1 seul...je suis moins affirmatif.

Un preneur faible en atout est vulnérable, mais s'il est faible en atout c'est sans doute qu'il est fort en points, pourquoi aurait-il pris sinon ?
Et s'il est fort en points et possède une belle longue il peut faire très mal à la défense lorsque les atouts seront tombés.
6 ou 7 atouts dans une main de défenseur peuvent être le cauchemars du preneur si celui qui les possède cache bien son jeu.Quand le preneur découvre la répartition des atouts très inégale parmi les défenseurs, c'est trop tard.

Aussi, devant un preneur fort à l'atout, il a une poignée (avec le petit dedans), des atouts forts...parfois la solution est justement de jouer atout...mais pas sans condition, si le chien est vraiment riche en honneurs ce sera moins efficace. L'objectif étant de permettre a une défense qui n'a plus d'atout de défausser ses points sur les couleurs.
Voir le sujet ci dessous. Il y a une discussion ici qui offre des alternatives vraiment payantes sur le sujet :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/437/Jouer+atout+devant+une+poignee


Souvent ça paraît simple, mais ensuite la configuration rend les choix parfois moins évident...instinct, expérience...connaissance logique du jeu...la synthèse de tout ça vous aidera à moins faire d'erreurs, mais vous continuerez à en faire.
Un preneur malin, un choix difficile et on joue la mauvaise carte...d'un point de vue stratégique, les statistiques sont parfois 50/50, aucun choix ne se dégage de manière évidente, il faut accepter de se tromper, de même qu'il faut accepter que les autres se trompent.

J'espère ne pas vous avoir ennuyé, j'aborde tous les sujets qui permettent d'avoir de bonnes bases...en partant de zéro. C'est long...bien trop long...oui sans doute, mais personne n'est obligé de lire, ni de tout lire d'un coup, en revanche si vous êtes demandeur, alors vous trouverez ici de qui vous nourrir pendant quelques temps.
Si vous avez des questions posez les, des critiques ou des avis contraires, pas de souci, c'est dans l'échange qu'on avance.

Pour continuer de construire sa réflexion autour du tarot je vous engage à participer à ces petits jeux d'analyse : devinettes et autres énigmes posées par des joueurs sur le forum, partant d'une situation de jeu il y a des réflexions qui se croisent et s'interpellent et il y en a des nouveaux chaque semaine. C'est comme la mémoire, plus on pratique la réflexion stratégique, plus les évidences apparaissent rapidement...c'est par l'entraînement qu'on progresse...et ça n'est pas une surprise:)
Ne croyez pas que c'est réservé aux cadors, on prend ça comme un jeu, on cherche la vérité dans les priorités, on comprend ses mauvaises analyses...
Le débat y est toujours constructif. C'est ludique et rapide, on donne son avis et on y reviens 2 jours plus tard pour voir ce que les autres en on fait...celui là a une analyse que vous n'aviez pas envisagée, cet autre un argument qui modifie le sens des priorités...les idées s'entrechoquent et la fin personne n'est mort :)

N'oubliez pas que pour une situation récurrente, il y a une logique de jeu...et inévitablement une exception qui vient la contredire.
Cette exception ne fait pas force de loi, il faut être assez attentif et concentré pour vite la repérer et ne pas jouer comme un automate...on ne répète pas des gammes, on joue ! Sinon on s'ennuie.

Le tournoi duplicate ou la compétition duplicate sont de bons endroits pour apprendre à optimiser ses jeux. Parce que même si le preneur gagne une garde de 20 points, vous pouvez finir premier...et lui dernier. Ce qui motive la défense à être concentrée du début à la fin.


Rappel des liens utiles...et très utiles :
REGLE DU JEU :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/reglement.php

MANIEMENT DES ATOUTS :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6821/MANIEMENTS+DES+ATOUTS

MANIEMENT DES ATOUTS AVEC PETIT EN DEFENSE :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6823/MANIEMENT+DES+ATOUTS+AVEC+LE+PETIT+EN+D%C9FENSE

JOUER ATOUT DEVANT UNE POIGNEE :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/437/Jouer+atout+devant+une+poignee

UPPERCUT :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/6822/UPPERCUT

LE 2 POUR 1 :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/991/2+pour+1

LA MAIN FORTE :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/2808/Introduction+aux+notions+de+MAIN+FORTEMAIN+FAIBLE+en+defense

TENUE DE COULEUR :
https://www.jeu-tarot-en-ligne.com/forum-sujet/1882/La+tenue+%3A+qu+est+ce+que+c+est++a+quoi+%E7a+sert++comment+l+anoncer+et+quand+la+jouer%3F+

Je ne me lasse pas de remercier ceux qui m'ont aidé à produire cette séries de sujets, il l'ont fait de différentes manières, toujours avec générosité, mettant en avant le sens du partage. Le plaisir de construire avec ses personnes est une source de motivation, certains ont participé de manière très active, notamment en réalisant des sujets annexes dont les liens enrichissent et creusent le propos.
Je ne suis affilié à aucune fédération, je fais toujours jouer mon libre arbitre en toute circonstance et n'ai aucun a priori. De fait si certaines notions me semblent très pertinentes, qu'elles viennent de joueurs affiliés à la FFT ou pas, ne fait pas de différence. Nous avons le même plaisir à construire et a partager autour du même jeu.
Je ne les cite pas, certains souhaitant rester anonyme et les autres s'en fichant.

Réponse de NEUTRON

Merci Tondjo pour ce formidable support de formation ainsi que pour les articles déjà publiés.
Je relaye ce dernier dans mon salon pour donner toute la publicité que mérite un tel travail.
je souhaite que le plus grand nombre puisse s'imprégner de ces ces conseils si utiles pour progresser.
Amitiés

Réponse de Louise.

Bonjour,

Merci tondjo pour ce support très bien fait de mon point de vue et qui t'a certainement demandé un énorme travail.
Un grand merci à tous ceux qui prennent et/ou ont pris de leur temps pour nous faire partager leurs connaissances au travers de tuto, d'interventions etc...

Bon début de we,
Louise.

Réponse de ProfTournesol

Salut Tondjo,

Je sais très bien le temps qu'il t'a fallu pour pondre tous ses sujets, celui ci, le maniement des atouts etc...

Il est aussi très clair que tu as pris beaucoup de temps de réflexion et de recul pour monter ce projet, si j'ai bonne mémoire et un peu d'intuition cela doit remonter à la discussion sur "le tarot pour les nuls" (j'ai oublié la date exacte mais ça fait une paye). Le résultat de ce temps passé, aussi bien sur la présentation, l'aspect porté à la pédagogie, le contenu, la volonté démontrée d'être le plus ouvert que possible, ne peut générer que de l'admiration.

Je suis surtout ravi de voir que le sujet "formation" dans son ensemble, recoupe désormais plusieurs "conseilleurs" qui opèrent dans l'échange, le partage et le respect de l'autre même si les façons d'analyser une situation à un instant T vont parfois variées (d'ailleurs c'est primordial). La Formation (j'ai bien mis F majuscul!) sur le site ne peut que s'en réjouir, en espérant que cela continu et que la collaboration entre tous s'accroisse encore. Si c'est le cas ça ne pourra que créer d'autres vocations de "formateurs". Il est toujours bénéfique de rebondir sur le sujet ou les dires d'un autre, d'en apporter une précision supplémentaire afin d'éviter les possibles confusions. Il est aussi bon de se faire reprendre lorsqu'on s'est planté dans un écrit (c'est tellement facile de commettre une "boulette" a l'écrit ou tout simplement d'y avoir laissé une place de doute quand a la compréhension/interprétation qui peut en être fait). On peut aussi ne pas être d'accord; on avance alors ses propres arguments et si des contre arguments sont avancés de l'autre part c'est aussi comme ça qu'on fait évoluer les réflexions de tous. Tout le monde a besoin de tout le monde pour progresser, les "meilleurs" comme les "moins bons" ont tous quelque chose à apprendre des uns et des autres.

BRAVO A TOI!!!

Réponse de Nerkan

Bonsoir,
Un grand merci a toi Tondjo, pour ce formidable guide. Je l'ai lu et je le relirai pas mal de fois, c'est certain.
Encore un grand BRAVO.
Amitiés.

Réponse de yareg

Merci Tondjo, j'ai aussi relayé l'info dans mon salon.
Félicitations pour ton super boulot - tu as dû y passer des heures ! -
J'espère que tu auras de nombreux lecteurs.
Amicalement,
Yareg

ProfTournesol, 25/09/2021 18:21 :
Salut Yareg,

Je pense que c'est plutot une histoire de mois que d'heures.....

;)

Réponse de tondjo

Merci, j'avoue (sous la torture), c'est pas mal de boulot...
C'est difficile de toujours chercher l'angle qui fera qu'on sera compris par le plus grand nombre...et donc de toujours faire l'avocat du diable en cherchant là où ça pourrait coincer. Donc pas de raccourci (mais des liens), éliminer les d'ambigüités, par peur de prendre de la place...du temps...du temps...de la digestion et on y revient la semaine suivante pour tout reprendre...ce n'est jamais parfait, c'est trop long...on est humain on fait ce qu'on peut et comme les parents avec leurs enfants...on accepte les imperfections (les siennes et les leurs) sinon on ne fait plus rien. Et a un moment ils nous échappent...voila le sujet est livré...il ne m'appartient plus.
Prof a vu juste, les premières lignes datent du sujet "le tarot pour les nuls"...

CAMPHIN 59, 25/09/2021 19:44 :
Je prends un Doliprane et je relis .Merci
Louise., 25/09/2021 20:02 :
Je n'ai pas encore retrouvé le sujet initial (je ne suis pas sure du titre) mais je m'en souviens très bien. Il remonte à un plus d'1 an.
Encore bravo et merci pour ce travail tondjo
mimie., 25/09/2021 20:08 :
tondjo, je m'incline. Bravo et merci.
Des heures de lecture en perspective.
mimie.
boscavert, 25/09/2021 20:15 :
Magnifique, quel boulot!!!!, quelle intelligence!!!, quelle générosité!!!!
EMILIO, 25/09/2021 20:28 :
Tondjo ,
Quel travail , quel talent , quelle abnégation !
je pense que tu mérites d'être un Formateur mais avec les différences qui sont les tiennes , c'est à dire pas faire des analyses des parties comme les autres car plusieurs méthodes peuvent être très enrichissantes. hug

Réponse de Alexandre 45

BRAVO Tondjo
Chapeau bas pour ton travail de fond remarquable.
Enfin un sujet très intéressant sur ce forum...
Respectueusement

Réponse de Lougarhouuuu

Bonjour,
Merci d'être sorti du bois l'Indien, pour partager ta passion et ton talent .
Chapeau bas !
Houuu !

Réponse de tondjo

merci encore...suis pas sûr que ça en mérite autant, mais je ne vous cache pas que ça fait plaisir.

Ma source anonyme privilégiée (dans le genre "gorge profonde du Watergate") m'a filé un lien qui donne des stat intéressantes et précises. Notamment pour la survie des honneurs du preneur.

Dans le sujet d'ouverture je dis : Mariage signifie que j'ai la dame et le roi, qu'au premier pli de la couleur à trèfle mon roi passe, mais qu'au deuxième pli ma dame est coupée.
Statistiquement une dame 5ème a, à peu près, autant de chance de passer que d'être coupée...ça arrive donc quand même...souvent.

Les stat précises sont :
Pour la survie du mariage c'est 50 %
Si le roi est passé c'est 54.8% pour la dame.

Concrètement, sur 10 parties la dame a toujours une chance sur deux de se faire couper...il faut monter à 20 parties pour que la différence statistique se fasse, elle sera coupée 9 fois et passera 11 fois.
Mon instinct ne m'avais pas trop trompé quand même :)
Mais quitte à faire des stat autant être précis.
voila un lien qui peut être utile, tableau de survie des honneurs :
http://arenedesrois.free.fr/probas/Chiffres_attachments/Honneurs.html

et tableau du contenu des chiens, la liste des exemples en bas de page aide bien à l'analyse des chiffres.
http://arenedesrois.free.fr/probas/Chiffres_attachments/Chien.html

ProfTournesol, 26/09/2021 15:01 :
Salut Tondjo,

Je suis pas d'accord et ne lis pas le tableau comme toi et par expérience je n'ai pas souvent vu ma dame 5ieme se faire couper au 2ieme tour. Marriage 5ieme la dame a 64% de chance de passer si le roi est passé. Ce pourcentage descend a 54% si la dame est 6ieme donc légèrement supérieur a une fois sur 2. En tout cas c'est comme cela que je lis le tableau et mon ressenti par expérience sur les tables (sans avoir jamais tiré de stats précises).
ProfTournesol, 26/09/2021 15:11 :
Re Tondjo,

Pour le deuxieme lien sur les chiens:

"Un preneur qui ne possède pas de roi en trouve au moins deux au chien dans 4,62% des cas."
J'en déduit que ça doit être rare, et toi?

"Une longue 5e se rallonge avec le chien dans 64,03% des cas."
"Une longue 4 e se rallonge avec le chien dans 68,26% des cas."
Ce qui m'intéresserais c'est de connaitre les pourcentage face au nombre de cartes touchées au chien qui viennent ralonger cette couleur. Exemple: dans le cas ou le preneur en ai déja 5 dans son jeu quel est le % de chance de trouver 1,2,3 cartes de cette couleur au chien.

"Un preneur qui possède 5 atouts en trouve au moins un au chien dans 87,82% des cas et au moins deux dans 55,13% des cas.
Un preneur qui possède 6 atouts en trouve au moins un au chien dans 85,90% des cas et au moins deux dans 51,19% des cas."
On voit que le pourcentage descend déja bcp entre le fait d'en toucher un ou deux mais alors quel est le % de chance d'en trouver 3?

"Un preneur sans bout en découvre au moins un au chien dans 27,52% des cas et au moins deux dans 2,43% des cas."
Statistique de trouver le 3ieme bout au chien quand on en a déja 2 en main ou un deuxieme lorsqu'on en a qu'un?
tondjo, 26/09/2021 17:40 :
Oui prof tu fais bien de rectifier...en fait c'est sur mon post que j'ai fait l'erreur, je pense dame 6éme et j'écris dame 5éme...à force de me relire....mon cerveau ne lis plus vraiment, il survole, et PAF !!...du coup je me flagelle en public, jour de marché, et les enfants me jettent des tomates pourries :)
Cependant sur la lecture, si on est à 54.8% (dame 6ème) et qu'on ne compte pas sur 100 donnes mais sur 10...c'est plus proche de la dame coupée 1 fois sur 2...plus les écart sont petits plus il faut un grand nombre de parties pour faire une différence sensible.

Sur 20 parties ça fait 9/11 (9 fois coupée pour 11 fois elle passe) ; sur 40 ça fait 18/22 et sur 100 ça fait du 45/55...

Pour les chiens, il y a sur la page d'accueil un joli panel de stat de proposées, je ne suis pas spécialiste des stat et ne prendrai pas le temps de les analyser...mais j'ai mis le lien pour ceux que ça tente.

Réponse de cricri1

Merci Tondjo,

j'ai pris beaucoup de plaisir à lire l'article en intégralité et j'ai appris des choses. je joue juste pour le plaisir et se suis pas affilié à un club ou à la fédération.

Félicitations pour avoir expliqué cela de façon claire et abordable à tous.

Réponse de isasoso

Bonjour,
Un grand merci Tondjo pour ton investissement. Au plaisir de te lire à nouveau .
Bien cordialement

Réponse de tondjo

si ça vous emble pertinent tant mieux, faites de la pub autour de vous, postez le lien au salon...et n'hésitez pas à consulter tous les liens mis en fin de sujet, ils sont vraiment utiles pour qui veut s'améliorer. c'est le fruit d'une réflexion logique collective et sont validé par de très bons joueurs du site...ils ne peuvent que vous ouvrir sur une progression.

yareg, 03/10/2021 22:56 :
Bonjour Tondjo,
J'envoie régulièrement le lien vers ton sujet en modération, mais aussi en parties.
Amitiés et encore Grand Merci !

Réponse de Lougarhouuuu

:)

Réponse de Denis MORVAN

Bonjour
Super boulot. Très bien construit.

Réponse de Lougarhouuuu

Bonjour,
Ce sujet mérite une tête de gondole permanente .

CAMPHIN 59, 01/10/2021 08:28 :
+1
FROG, 02/10/2021 09:38 :
+1

Réponse de Lougarhouuuu

+1

Réponse de LLou

Merci l'artiste

Réponse de Lougarhouuuu

+1

Réponse de Lougarhouuuu

Bonjour,
La météo du jour est propice ... à la lecture ...

Réponse de tarrrot

Fabuleux travail. En tournoi quotidien il faudrait un lieu vers ce post, à la place des messages d'accueil. Ça ferait progresser de nombreuses personnes.

Réponse de Lougarhouuuu

+1

Réponse de tondjo

merci les ami-e-s et amis d'amis et amis du tarot

Si un modérateur lis ceci, pour reprendre l'idée de TARRROT, mettre un lien en annonce de partie sur les tournois et/ou compètes...divers et variés...peut être une proposition à faire au boss, si ça vous emble pertinent bien sûr.
En faisant cela , il s'agit non seulement du sujet lui même, mais ça propose et redirige (grâce aux liens) vers des sujets plus pointus, choisis sur mesure, qui approfondissent certaines notions qui ne sont que survolées dans le sujet "le tarot de Z@Z".
En conséquence, il y a à manger pour tout le monde, du vrai débutant au bon joueur confirmé en passant par tous les niveaux intermédiaires. Chacun peut glaner au passage des infos qui, j'en suis certain, le feront progresser.

Réponse de ZOZ 07

Bonsoir,
Merci Tondjo pour ce super job. Chapeau bas

Réponse de Lougarhouuuu

Bonjour,
La modération peut-elle confirmer la remontée de la demande de TARRROT et TONDJO ?
Merci d'avance et bonne journée .

Réponse de Louise.

Bonjour,

J'ai transmis votre proposition à l'administrateur.

Cordialement,
Louise.

Lougarhouuuu, 07/10/2021 20:37 :
Bonsoir,

Merci Louise.

Bonne soirée.

Réponse de Louise.

Bonjour,

tondjo souhaitant, je le cite, proposer une version plus parfaite, j'ai supprimé mon rapport de modération à l'administrateur.
Je transmettrai à nouveau quand tonjo me donnera le feu vert :-))

Bonne fin de journée,
Louise.

Réponse de tondjo

Oui, merci Louise. J'ai relevé quelques formulations maladroites que je souhaite améliorer, une ou deux approximations qui méritent correction, et aussi 2 sujets qui m'ont été proposé que je vais essayer de mettre en forme (accessible au plus grand nombre). Ceux là, il faut que je les poste d'abord, puis que j'en copie le lien pour l'inclure sur le sujet de base "Tarot à 4 de Z@Z".

Ce ne sera jamais parfait, mais ça me semble clairement améliorable, alors tant qu'à faire...si vous voyez des trucs qui vous chiffonnent, n'hésitez pas à m'envoyer un mp.

Ne soyez pas trop impatient...entre mon boulot, du chantier à la maison et d'autres projets sur le feu...ce sera fait, mais chacun son tour :)

Réponse de FLIREY

BONJOUR,
C'est avec un grand intérêt que j'ai lu votre formation.
Je la relirai plusieurs fois. Il y a tant de choses et conseils utiles. Merci

Réponse de La Dolce

up

La Dolce, 26/08/2022 18:59 :
Up,
Faire des copier coller puis imprimer ce qui vous intéresse n'est pas interdit, au contraire... soutenons la formation.
Cdt.

Réponse de .Albane

Bonjour,
sujet hyper intéressant à lire et à relire...
Merci

CAMPHIN 59, 28/08/2022 10:18 :
+1

Réponse de geronimo206

interessant!!

Réponse de yareg

Bonsoir Tondjo et toutes et tous,
Je m'associe à ma collègue Louise pour faire remonter ta proposition !
(Hi hi han, il aime pas les coeurs, ça poisse qu'il dit !)

Réponse de tondjo

super, Merci à Louise et Yareg d'oeuvrer pour la communauté.
j'ai revu 2 ou 3 trucs qui méritaient une meilleure formulation...plus de clarté.

En ce moment (et ce n'est pas récent) j'ai des priorités qui sont très éloignés du tarot. De fait, je suis absolument convaincu que je n'ai pas passé assez de temps pour optimiser ce sujet...il reste très imparfait...ce n'est pas l'arme absolu, mais dans le genre, au moins ça existe
Et si ça commence par le niveau quasi débutant (de zéro) très vite ça peut toucher même des joueurs ayant un très bon niveau (au zénith) en les envoyant (par des liens) sur des sujets très pointus...rares sont ceux qui au bout du bout pourrons dire qu'ils n'ont rien appris.

yareg, 13/10/2022 19:07 :
Oui Tondjo, j'ai passé 2 heures récemment à relire ton sujet et ses nombreux liens. Beau travail d'équipe avec de très bons joueurs du site ! Merci encore
tondjo, 13/10/2022 19:13 :
sûr que seul je n'aurai pas été aussi loin !
Fée skym play, 13/10/2022 19:44 :
merci Tondjo pour ce super mode d'emploi du tarot (^_^)

Réponse de yareg

Merci Tondjo,
J'ai reçu ta dernière mouture de ton superbe sujet.
Je l'ai transmise à ma collègue Louise. pour voir avec elle la meilleure façon de la transmettre à l'Admin.
(à suivre)
Bonne soirée les Ami e s !

Réponse de NEUTRON

Bonjour
Je fais remonter cet excellent sujet pédagogique de notre Ami Tondjo.
Bonne journée et bons jeux

yareg, 02/11/2022 09:01 :
Up
yareg, 08/11/2022 23:32 :
up
yareg, 12/11/2022 21:53 :
up
yareg, 22/11/2022 18:12 :
up
yareg, 28/11/2022 00:24 :
up
yareg, 27/12/2022 18:48 :
up
yareg, Le 08 janvier à 22h15 :
Up

Réponse de Mich-idéfix 46

Bravo Tonjo et merci

Réponse de tondjo

merci, tant mieux si c'est utile

Réponse de quintinoreine

Merci pour tous ces conseils

Réponse de Lougarhouuuu

Bonjour,
Et si on parlait tarot ? bonne lecture !
Bonne journée

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Confidentialité Distributions Contact Jeu de tarot

.