forum
Jeu de tarot
Visiteur

Stratégie en défense

Discussions sur la stratégie concernant les choix de la défense.

Par quoi commencer quand on débute et qu'on veut s'améliorer ?

Bonjour,

J'ai commencé le tarot au mois de juillet de cette année et je suis rapidement devenu accro. Au début, évidemment, je ne comprenais pas grand chose, j'agissais automatiquement sans trop réfléchir : on demande du trèfle -> je donne du trèfle ; j'entame à pique parce que... j'aime le pique, des choses comme ça. Plus ça va et plus j'ai appris que jouer d'une telle façon avait une incidence positive ou négative et différentes subtilités qu'il peut y avoir selon ma position, mon jeu et celui des autres.
J'ai lu quelques sujets ici, mais je n'y comprenais pas grand chose. Mon langage est simple, même si j'apprends de plus en plus le vocabulaire spécifique à ce jeu. Enfin, je vais débuter par quelques questions :

1- est-il possible de présenter ici une partie faite sur ce site et se la voir commenter ? Ou la rendre disponible si on a une question relative à ladite partie ?

2- quelles sont les erreurs les plus courantes à éviter ?

3- y a-t-il des documents pédagogiques adaptés aux débutants ( afin de comprendre ce qu'on m'explique ) ?

4- y a-t-il un outil qui permet de reproduire la façon optimale de jouer à notre position ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Samuel

Toutes les réponses

Réponse de boscavert

La Kapsule
Consultez le forum et vous trouverez des réponses à vos interrogations

Conseils et astuces

Des conseils et des astuces à partager pour s'améliorer au jeu du tarot

Stratégie en défense (14 sujets)
Discussions sur la stratégie concernant les choix de la défense.


Stratégie en attaque (7 sujets)
Discussions sur la stratégie concernant les choix du preneur.

Stratégie d'annonce (3 sujets)
Discussions sur la stratégie concernant les choix d'annonces.

Réponse de Lougarhouuuu

Sinon demander un stage de formation a l'indien du site ! mais bon la liste d'attente est longue !
Houuu !

Réponse de LaKapsule

Merci pour vos réponses.

En fait j'ai déjà essayé de lire les discussions sur le forum mais je n'y comprends pas grand chose pour quelques raisons. La première c'est lié au langage que je ne comprends pas, la seconde, c'est parce que j'ai besoin du visuel ( des cartes ), la troisième c'est par exemple, si on me dit que je dois faire ceci ou cela, j'ai besoin de voir l'échec ( donc une partie - ou une partie de cette partie - qui se déroule devant mes yeux ) pour intégrer plus facilement ce qu'on m'explique. Je n'ai pas trouvé cela ici, c'est pourquoi je demande ici, par quoi commencer, c'est-à-dire, vers quels supports un débutant peut-il se diriger afin de comprendre tout ce qui concerne le tarot.

Réponse de tondjo

Comme tout langage le vocabulaire commun est la base de la communication, on devrait faire un dico, c'est une bonne idée.
Pour commencer voila qq bases :
1) Ne jamais revenir dans la couleur ouverte par le preneur.

2) Ne jamais partir atout si le petit n'est pas tombé et que vous n'avez pas les moyens de le protéger s'il est en défense. Pour protéger le petit il faut avoir au moins 2 des 5 plus gros atout et être le défenseur du fond (celui qui joue après le preneur).

3) Ne pas revenir dans la longue du preneur, faire couper même si des points doivent tomber (c'est pas toujours vrai, mais la plupart du temps pour sauver des points il faut en sacrifier).

4) Si on connait la longue du preneur (en général il ouvre avec et y revient dès qu'il peut) et les 2 coupes (ou les singlettes) on n'ouvre JAMAIS la 4ème couleur. PARFOIS C'EST AUSSI UNE SINGLETTE.
De préférence on laisse le preneur y venir (souvent en fin de partie) et là on peut passer les points de cette couleur mais aussi défausser les points des couleurs bloqués par les coupes. Si tu as des honneurs (roi dame cavale valet) dans cette 4ème couleur tu les gardes pour faire des plis et sauver les points de tes partenaires qui se défausseront.
Déjà si tu appliques ces qq règles tu éviteras pas mal de boulettes :) le reste viendra ,et comme dit JTKC : apprends à lire les récapitulatifs des parties des meilleurs joueurs en attaque mais aussi des meilleures défenses..;au départ c'est pas évident mais ensuite ça va t'aider et tu va vite progresser.

Réponse de boscavert

Un grand nez, des plumes sur la tête sont des outils indispensables pour pouvoir espérer; devenir le meilleur joueur du site

Réponse de LaKapsule

Merci Tondjo pour ton message.

[1) Ne jamais revenir dans la couleur ouverte par le preneur.]

Pourquoi ? Concrètement, il se passe quoi si je le fais et quoi ( de mieux ) si je ne le fais pas ? Est-ce une règle absolue, c'est-à-dire où il n'y aura jamais un cas où il faudra ( ou ce sera mieux ) le faire ?

Je ne connais pas bien les positions, mais sur mon écran elles si elles sont ainsi : je suis tout à gauche, le preneur tout à droite. Il est parti à trèfle et disons qu'il a sa longue à trèfle. Il a fait un tour et a passé un roi et la dame un autre tour. Je me dis que si je pars à pique par exemple, peut-être ce sera sa coupe, mais peut-être ce sera l'occasion pour lui ( et son partenaire si on joue à 5 ) de passer son roi, une dame etc. Peut-être que la défense va finir par trouver sa coupe, mais combien d'honneurs passés avant de la trouver ? En écrivant je me rends compte que mon raisonnement est largement faillible car après tout, que ce soit moi qui joue à pique ou lui, je ne vais pas inventer des coupes que mes coéquipiers ne pourront pas faire ou leur donner des honneurs qu'ils n'ont pas, tôt ou tard j'imagine que son roi de pique, en l'occurrence, passera.

[2) Ne jamais partir atout si le petit n'est pas tombé et que vous n'avez pas les moyens de le protéger s'il est en défense. Pour protéger le petit il faut avoir au moins 2 des 5 plus gros atout et être le défenseur du fond (celui qui joue après le preneur).]

A ce niveau-là je vois parfois des joueurs, en défense ou en attaque ( coéquipier du preneur ), partir à l'atout alors que je me dis qu'il épuise l'avantage d'une poignée par exemple, chez le preneur. Je précise que ça me surprend quand les atouts sont faibles, comme commencer à gauche du preneur avec un 5, puis un 9 etc. C'est peut-être bien joué, mais ce n'est pas comme ça que je ferais, sauf si le preneur joue 21 et que je peux reprendre la relève avec 19 ou 18 si les atouts au-dessus son déjà tombé, sinon j'aurais tendance à jouer des atouts très bas ( plus bas possible en fait ) si le preneur est à ma droite et si j'ai vu qu'il a au moins le 20 pour garder la main et moi pour préserver des atouts hauts.

[3) Ne pas revenir dans la longue du preneur, faire couper même si des points doivent tomber (c'est pas toujours vrai, mais la plupart du temps pour sauver des points il faut en sacrifier).]

Généralement je laisse le preneur partir dans sa longue, sans prendre l'initiative. Il peut m'arriver de le faire couper, c'est soit involontaire ou dans des cas particuliers, mais je ne vois plus trop lesquels.

[4) Si on connait la longue du preneur (en général il ouvre avec et y revient dès qu'il peut) et les 2 coupes (ou les singlettes) on n'ouvre JAMAIS la 4ème couleur. PARFOIS C'EST AUSSI UNE SINGLETTE.
De préférence on laisse le preneur y venir (souvent en fin de partie) et là on peut passer les points de cette couleur mais aussi défausser les points des couleurs bloqués par les coupes. Si tu as des honneurs (roi dame cavale valet) dans cette 4ème couleur tu les gardes pour faire des plis et sauver les points de tes partenaires qui se défausseront.
Déjà si tu appliques ces qq règles tu éviteras pas mal de boulettes :) le reste viendra ,et comme dit JTKC : apprends à lire les récapitulatifs des parties des meilleurs joueurs en attaque mais aussi des meilleures défenses..;au départ c'est pas évident mais ensuite ça va t'aider et tu va vite progresser.]

Oui, ça je le faisais. Je me disais "ce n'est pas à toi de découvrir sa coupe, au contraire même" puisque cela donne un avantage à la défense que je ne souhaitais pas leur donner. J'aime beaucoup voir les récapitulatifs et comprendre ce que tel ou tel joueur a fait, surtout le preneur et son coéquipier, mais le travail de la défense est tout aussi intéressant. J'aime aussi comprendre ce qui se serait passé si j'avais fait telle chose plutôt qu'une autre. Je pense qu'il peut être facilitant d'avoir un jeu avec soi pour visualiser les actions. Quoi qu'il en soit, ces récapitulatifs sont précieux comme tous les conseils du site d'ailleurs.

Merci.

Réponse de tondjo

je crois que et tu joue beaucoup à 5....il y a tellement d'aléatoire, d'évènements imprévisibles, de trucs tordus etc que s'il y a bien un truc qu'il vaut mieux éviter pour apprendre à jouer au tarot c'est le tarot à 5.
Quand tu maitriseras mieux le tarot à 4, que tu auras de bons réflexes, de bonnes bases...là tu pourras aller te détendre en jouant à 5, en attendant ce n'est pas vraiment du tarot, c'est plus la foire d'empoigne :)
Si tu joues à 5, oublis tout ce que j'ai écrit au dessus, fait à l'instinct ça marche presque aussi bien qu'en essayant d'appliquer une stratégie...c'est du tarot à 5, il arrive parfois que sur un malentendu on arrive à suivre un plan...mais c'est bien rare :)

Réponse de LaKapsule

D'accord. J'ai pas mal joué au tarot à 5 qui est beaucoup plus aléatoire. Je vais essayer de jouer à 4 à présent. :)

Réponse de Denis MORVAN

Bonjour
Une des meilleurs méthode pour s'améliorer, QUELLE QUE SOIT SON NIVEAU, comme la déjà dit TONDJO, ces analyser très minutieusement les RECAP.
Bon courage LAKAPSUKE, ta démarche est excellente et je n'ai aucun doute que tu va t'améliorer très très rapidement...............

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Merci Denis Morvan. :)

Est-il possible de poster une partie ici si on une question relative à cette partie ?

Réponse de sam45

slt

@Lakapsule oui tu poster une partie ici ou une question et on développera !
Le seul truc , c'est juste qu'il ne faut pas que le créateur du sujet trouve que l'on est hors sujet ( comme c'est le tien on devrait être tranquille :) )

Réponse de FROG

bonsoir
aucun problème pour aider le créateur du sujet, bien au contraire c'est le but du forum, sauf si des pollueurs arrivent nous supprimerons les posts
bons jeux

Réponse de tondjo

Si c'est sur un cas précis donne le max d'infos, au minimum toutes les infos qui sont en ta possession (ton jeu, ce qui est tombé, le chien et/ou l'écart si tu es preneur, ta place sur la table...) au moment où tu dois prendre la décision délicate
Par décision délicate j'entends celle qui te chiffonne et pour laquelle tu monopolises "les brigades spéciales du T4" mieux connues sous le nom de "Le gang du titi postiche"

Réponse de NEUTRON

Bonsoir Lakapsule, si vous avez besoin d'avis sur une partie jouée, indiquez nous le type de partie ( tournoi ou compète), le jour et l'heure afin que nous puissions la visualiser. Sachez que ne sont enregistrées que ces types de parties, nous ne pouvons visualiser les parties libres.
Bons jeux

Réponse de tondjo

Oui en allant sur ton compte, onglet "partie" tu auras à ta disposition tes parties enregistrées, et nous y avons aussi accès, donc avec le jour et l'heure on peut tous retrouver ta partie pour la débriefer.

Réponse de LaKapsule

Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Je viens d'avoir un jeu assez exceptionnel je pense. Et je crois avoir fait quelques erreurs.

Cette partie a eu lieu le 24 NOVEMBRE à 11H09.

Comme vous pouvez le voir, ma distribution est top ! Trois bouts, 11 atouts.

1- Pour l'écart je choisis de faire une singlette avec mon roi de carreau ; je retire 3 coeurs sans tête ; 2 trèfles dont 1 valet ; donc il me reste un cavalier de trèfle, un roi de carreau et une longue à pique avec cavalier et roi ; le reste ce sont des atouts avec des atouts forts 17, 19, 20 et 21.

2- Je démarre avec mon roi de carreau... Je pense que c'est une erreur. je crois qu'il vaut mieux essayer de garder ma longue intacte le plus longtemps possible en m'aidant de l'excuse ( surtout en bonne position puisque je sais que personne va mettre un roi avant ou après moi et le premier tour ils ont tendance à être fébriles ce qui est normal ). Donc je serais parti avec mon cavalier, ces points-là seraient perdus de toute façon à mon avis.

3- Donc après soit je prends la main avec roi de carreau ou de pique ou avec un atout ( le plus faible possible évidemment ) ;

4- Ensuite je pars atout partant du haut ( parfois je joue 19 au lieu du 21, ça ne change pas grand chose, peut-être que si un joueurs est distrait il pourra se dire que les autres ont peut-être au-dessus et mettra une grosse carte s'il n'a plus d'atout, mais je ne compte pas trop dessus, c'est surtout psychologique ), ainsi je fais tomber tout leur atout pour finir maître. Je fais 3 tours 19, 20 et 21 et.... je pense que mon 21 a été une erreur. J'aurais dû placer le 17. Ayant compté les atouts, je savais à ce moment-là qu'il ne restait que 2 tours pour qu'ils n'aient plus d'atouts, je savais aussi que le 18 n'était pas tombé. Donc j'ai mis le 21 et j'ai gardé la main sur un tour où tout le monde pouvait et avait encore des atouts, ce qui n'a pas servi à grand chose. Le tour d'après j'ai perdu la main, un des joueurs en a profité pour placer son cavalier ( il aurait dû placer son roi à ce moment-là, mais de toute façon, vu comment j'ai joué il a pu le placer à la fin, à mon grand regret ) ; si je mettais le 17, je perdais la main puisqu'un des joueurs mettait son 18, mais au lieu de mettre son cavalier de coeur ( ou roi ), il mettait son 8 d'atout. Le tour d'après je gardais la main et il se trouvait coincé pour mettre une grosse carte ( voir le pli n°5 ).

6- Le pli n°6 un joueur entame à pique et moi tout content je mets mon roi alors qu'un 5 suffisait. Je ne pense pas ici que j'ai un intérêt à garder la main. Je pense même que j'ai un intérêt à ce qu'ils balancent tout ce qu'ils ont de grosse carte afin que je puisse avoir la main à la fin. Celui à ma gauche à son 7 de pique, je lui mets un 5 ; celui à ma droite balance son 2 ou son valet ; dans les deux cas ça m'arrange, si celui qui a mis son 7 balance la dame après je mets mon roi et celui à ma droite sera obligé de balancer son valet.

7- La suite est comme je l'ai fait, je reste maître avec mes atouts, en gardant le petit pour la fin forcément ; ce n'est pas cette partie la plus délicate, mais la dernière, c'est pour ça que j'aurais dû bien la préparer et j'ai pas mal de difficulté avec ça comme vous aurez pu le voir. Bien joué sa longue c'est primordial je l'ai remarqué puisque je me retrouvais souvent coincé à la fin à cause de ça ; par contre, j'admirais les joueurs qui arrivaient à finir en beauté avec atout car ils avaient bien joué leur longue, c'est une sorte de révérence faite en partant : quelle classe tout de même ! Alors quand c'est fait avec le petit... c'est une standing ovation.

Allez, merci de m'avoir lu et n'hésitez surtout pas à me corriger que ce soit dans mon raisonnement, dans les termes que j'utilise ou que j'aurais dû / pu utiliser à la place etc., mon message est là pour ça.

Réponse de tondjo

hello Lakap,
Je te fais le débriefing en 2 parties :
d'abord je joue la partie sans voir ce que tu as joué sauf l'écart, puis je débriefe ta partie
L'ÉCART :
Déjà je relève une erreur au chien : la singlette à la cavale de trèfle ce seront des points sans doute perdu, sauf si tu réserves l'excuse pour ce cas, mais sans garantie de la sauver...mais avec de la réussite ça peut fonctionner. De toute façon si tu fais ce choix tu dois laisser venir tes adversaire à trèfle.
J'aurai mis les trèfles et les coeurs au chien, et je gardais le petit carreau pour faire la passe sur le premier tour carreau. Ou je démarre roi et petit carreau, c'est de l'enfumage, ils risquent de croire que c'est ma longue et ne pas mettre a dame par exemple, c'est un pari qui fonctionne parfois.

L'ENTAME : c'est toi qui entame, avant même d'avoir fait l'écart, avant même de commencer, tu dois penser à toute la partie, Un plan de bataille global.
Vu les atouts, leurs nombres et leurs forces, je fais le choix de finir avec les atouts maitres (21 20 19 17) et les piks maitres (roi cavale 9).
Qu'est-ce qui me gêne ? Dame valet et 10 de pik et 15 16 18 d'atout, ce sont les cartes qui doivent tomber pour me laisser le champ libre. Elles doivent tomber au plus vite pour éviter qu'elles servent à défausser les points des partenaires.
Je commence par montrer la poignée (déjà ça les stresse), puis j'entame 8 de pique, il y a des chance pour que je fasse tomber qq piks gênants. Là ça leur donne la main, soit ils me font couper, soit ils viennent carreau, risque pas de démarrer atout, aucun ne tient les piks plus de 3 tours. Ou alors ce sont des quiches ;)
Sur mes 3 reprises de main suivantes : je relance un deuxième tour au 5 de pik (la dame tombe si ce n'était pas fait avant), puis ensuite le joue atout le 13 d'abord puis le 14 pour faire tomber qq gros. Si tu prend qq risques mesurés tu peux ne faire qu'un tour préliminaire au 13 d'atout. Mais si la distri atout est pas cool (15 16 18 et 3 petits atouts dans la même main) tu risques d'y perdre des points en défausse sur le 16 ou le 18...donc je joue le 13 et je vois ce qui tombe avant de décider un deuxième tour au 14 ou pas.
Si dans l'intervalle la def à ouvert carreau, j'ai mis mon petit carreau en faisant la passe au roi, sinon j'enchaine roi de carreau puis petit carreau, la def peut croire que c'est ma longue (je n'ai joué que 2 petits piks, ils ont le doute) et garder des points à carreau qui seront mangé car la partie est finie je suis maitre...je déboule les atouts du plus gros vers le plus petit puis les piks. Fin de chantier. Tous les points coeurs et trèfles sont pris, qq points à carreau possibles. Et petit au bout.
Reste l'excuse, là ça dépend de ce joue la def sur leurs 4 reprises de main du début de partie.
Je leur laisse entre 4 et 6 plis avec peu de points, et surtout aucune défausse possible. Je prends tous les points à coeur, à trèfle et peut être qq uns à carreau.

Tu leur as laissé 5 plis (c'est raisonnable) mais en perdant le cavalier de trèfle et laissant passer le mariage. tu n'as pas fais de tour atout moyen pour faire tomber le 18,
pli 2 à 5 : tu es partis direct du 19 20 21 et du coup le 18 fait un pli à un moment ou un défenseur n'a plus d'atout, celui-ci joue mal il ne défausse qu'une cavale alors qu'ayant vu la poignée il pouvait avec certitude défausser le roi de coeur...de toute façon le 18 doit faire un pli au début pour ne pas permettre de défausse de points, et encore tu as eu de la chance que le 15 et le 18 soit dans des mains différentes, si c'est le même joueur qui a le 15 et le 18 il fait 2 plis et ses partenaires n'ont plus d'atout : tu pouvais y perdre 2 rois et 2 dames, là tu n'y perds qu'une cavale petit veinard.
pli 8 : Tu joues bien ton excuse, sur entame du fond, tu laisses passer une cavale, vu ton jeu c'est un bon choix !
pli 10 c'est là que tu payes tes erreurs de stratégie : à ne pas faire 1 ou 2 tours avec un petit pik au début de la partie, en mettant ton roi direct et en y revenant tu permets à la dame de pik de faire un pli à un moment ou un partenaire n'a plus de pik ni atout...et ping il défausse une dame. Là aussi ça aurait dû être pire, puisqu'un seul des défenseurs n'a plus de pik.
pli 17 : cette cavale de trèfle c'est la plaie, ils n'ont pas ouvert trèfle, tu restes avec et comme tu choisis de la mettre à la fin, le roi de trèfle la prend, la dame passe mais le partenaire qui a défaussé les trèfles et il sauve son roi de coeur dessus AÏE !!
pli 18 titi au bout
Moralité : tu sais que tu ne feras pas tous les plis, tu cibles les cartes qui te gênent, il est quasi toujours préférable de les faire tomber au début de la partie plutôt qu'elles fassent des plis à la fin. Parce qu'en de partie les défenseurs n'ont plus d'atout, ou plus de trèfle (comme ici) et ils profitent de l'occasion pour défausser des points que tu devais prendre.
Voila le topo, peut être que d'autres verront la chose différemment ?






Réponse de sam45

Slt

alors pour commencer , il faut savoir qu'une grande parti des joueurs de tarots seront toujours prêt à te donner des conseils pour jouer la défense ,mais pour jouer en attaque c'est autre chose ( " plus personnel " ) donc certain ne voudront pas te donner leur façon de jouer ( en tous cas pas sur le forum ) peut être en MP .

mon avis concernant ta parti:

l'écart : plusieurs possibilité, garder un carreau ou un trèfle . . . . cela dépend de la stratégie de chacun .( pas très grave pour l'instant )
tu à choisis de garder un trèfle , par contre l'erreur que tu fait c'est de mettre ton valet au lieu du cavalier !
si tu fait ton plis avec le cavalier , tu le fera aussi de la même façon avec ton valet ( peut être même plus de chance de faire le pli avec le valet que le cavalier )
par contre si tu perds ton cavalier ( comme cela à été le cas ) tu perds 2.5 points alors qu'avec le valet tu aurait perdu 1.5 points !

entame : tu entame avec ton roi de carreaux , effectivement c'est une erreur , il doit te servir à reprendre la main et là ce ne sera plus le cas !
pour le reste TONDJO à bien résumer faire tomber les cartes qui te gêne ( piques et atouts ) le plus vite possible et après tu est maîtres partout ! et l'excuse à " débarrasser :) " au meilleur moments .

par contre je voulait juste revenir sur une de tes phrases " je crois qu'il vaut mieux essayer de garder ma longue intacte le plus longtemps possible en m'aidant de l'excuse . . . . . "

Non dans le cas de cette parti l'idée est donc de la jouer ( la longue , pique) pour faire tomber les honneurs qu'il te manque ( dame et valet , voir même le 10 ) pour que le reste de ta longue soit maîtres !

Mais dans la majorité des parties , il ne faut pas essayer de garder la longue intacte , au contraire , l'idée est plutôt de la jouer à chaque fois que cela est possible pour faire tomber les atouts des défenseurs , te servir de tes rois et de tes coupes pour reprendre la main , puis rejouer ta longue . . . .
Ne surtout pas commencer à jouer tout les rois seul , puis autres chose ( une des pire erreurs en attaque )

bonne soirée

Réponse de tondjo

De base il faut que tu travailles la défense, c'est ce qui demande le plus de finesse, le plus d'observation, le plus de cohésion de groupe.
Quand tu auras de bonnes base en défense, l'attaque sera plus facile, parce que ta vision globale du jeu sera meilleure.

Réponse de LaKapsule

Merci pour ces conseils. Sam45 tu as relevé une de mes phrases qui montrent bien que je n'avais pas bien saisi la finalité de mon action, ce que Tondjo a réussi à m'expliquer très bien. Le plus dur, c'est d'avoir cette vision globale dont tu parlais Tondjo.

Par exemple, aujourd'hui il m'est arrivé en défense d'entamer à pique alors que le preneur avait déjà joué pique. Je me suis retrouvé coincé à ne plus savoir trop quoi faire ( ce qui m'arrive souvent ) ; je me suis dit que si je faisais une ouverture, alors qu'il se trouvait en dernier, il allait en profiter pour passer son petit, ce que je ne voulais pas. Mais je ne sais pas si c'est finalement une bonne idée car il le passera quasiment tout le temps de toute façon. Quoi qu'il en soit j'ai joué mon roi, puis mon cavalier pensant qu'il passerait et je me suis fait "engueuler". Pas toujours facile quand on débute.

Réponse de tondjo

Tu commence à te poser les bonnes questions : à quoi ça sert de l'empêcher de mettre son petit, si personne n'a le jeu pour le lui prendre ?
Comme par exemple: tu es à l'ouverture, tu as roi dame cavalier, 8 et 9 de carreau, tu ouvres au roi de carreau et le preneur ne coupe pas...s'il a d'autre carreau ta dame et ta cavale passeront, ses carreaux ne disparaitront pas, alors tu dois changer de couleur pour trouver sa coupe.
Certains joueurs pense que de toute façon autant mettre la dame et la cavale direct à suivre...mais non erreur.
Parce qu'en fin de partie quand tes partenaires n'auront plus d'atout, ils pourront défausser des points sur tes carreaux maitres, alors que si tu les poses en début de parties, tout ce que tu vas y gagner c'est les faire couper, pas cool
Si tes points à carreau doivent passer ils ont le temps, comme je disais les carreaux du preneur ne vont pas s'envoler comme ça :)
Ceux qui gueulent tu mets en LN, et ceux qui t'expliquent tu profitent :)

Réponse de LaKapsule

Merci encore une fois. :)

Je n'ai encore jamais mis personne en Liste Noire, je ne sais donc pas les conséquences que cela peut avoir. Je ne vois plus ses commentaires ? C'est dommage parce que j'ai soit des commentaires désagréables, mais qui me montrent mes erreurs, soit rien. J'aimerais l'entre-deux.

Quand c'est à moi de jouer et que j'ai des têtes dans toutes les couleurs, j'avais tendance à jouer celle où j'en ai le moins pour éviter de me faire couper, pour faire passer des points. Chercher la coupe, c'est prioritaire ? Souvent cette recherche fait que je vais jouer une petite carte par peur de me faire couper un roi par exemple. Comme ça je sais quoi ne pas jouer et je le garde pour plus tard. A 4, le plus tard ça peut être que mon roi se fasse prendre à la fin, mais s'il avait pas mal de cartes à cette couleur, je pourrais aussi le passer à un moment donné. C'est assez délicat et un peu brouillon pour moi. Le passage du jeu de 5 à 4 est un peu perturbant, bien que très agréable aussi.

Réponse de tondjo

Oui trouver la coupe est prioritaire ! plusieurs cas de figure
1) Si tu as roi et une longue derrière et peu d'atout : tu joues une petite de la couleur de ton roi...si le preneur coupe, tu pourras défausser ton roi plus tard car tu as peu d'atout.
2) tu as roi mais seulement entre 1 et 3 cartes qui accompagne ton roi...si le preneur coupe de toute façon ton roi est cuit parce qu'au minimum on joue 3 fois dans la coupe du preneur, dont tu joues ton roi direct car si le preneur a fait une singlette ou un doubleton tu sauves ton roi.
3) tu as le roi et une longue derrière mais cette fois tu as 6 atouts ou plus...tu mets ton roi direct car comme tu as beaucoup d'atouts tu ne pourras pas le défausser, et oui, pour se défausser il ne faut plus avoir d'atout, donc ton roi est cuit si ça coupe, c'est pour ça que tu le met direct, si le preneur a fait une singlette tu sauves ton roi.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Les 2 premiers points je vois bien, ça me paraît logique maintenant. Le 3ème, c'est en fait que si j'ai beaucoup d'atout, nous partagerons très large majorité des atouts moi et le preneur, donc peu de chance que je puisse défausser quand mes partenaires couperont ; eux pourraient éventuellement le faire avec mes coupes, surtout si elles sont fortes ( ? ). C'est ça l'idée ?

Réponse de tondjo

Exactement !! tout pigé l'artiste.
Celui qui à le contre jeu atout en défense peut sauver les points de ses partenaires, mais personne ne pourra sauver les sien, sauf si tu gères vraiment bien l'affaire en débordant franchement le preneur à l'atout, à cette condition tu pourras peut être sauver aussi tes points...mais là c'est pas la majorité des parties.
Il faut faire le 2 pour 1, et tenir la longue du preneur : avoir la même longue que lui pour ne pas couper.

Réponse de Erebus

salut, franchement continuez , ça va servir de tutoriel! Il y a tellement de joueurs qui devraient lire les articles du forum pour avancer. Combien de fois je me suis fait démonter parce que je jouais mon roi ( 2/3 ième ) au premier tour,,,ou parce que j'avais plein d'atouts( pas la poignée hein) et que je ne partais pas à la chasse au petit,,, en défense,,,

Réponse de tondjo

La porte est ouverte à tout ceux qui veulent aider, ou à tous ceux qui pense avoir besoin d'aide, que ce soit pour vraiment débuter dans de bonnes conditions (comme lakapsule), ou juste une petite question, ou pour confirmation...pas de honte à demander un conseil, les meilleurs en ont pris...sinon ils ne seraient pas devenus les meilleurs :)

Réponse de LaKapsule

Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ?

Je commence à jouer les tournois Duplicate à 4 et je trouve ça très intéressant et très enrichissant. En effet, cela me permet de voir quelle stratégie, à ma place, les autres ont adoptée.

J'ai remarqué deux choses que les autres font mais que je ne faisais pas forcément :

1- en défense, les joueurs passent généralement leur roi au premier tour alors que je plaçais le mien souvent en second tour ( j'attendais de voir s'il coupait d'abord ) ;
2- en défense, les joueurs ne passent pas leur grosse carte en même temps que les autres.

- Pour le 1er point, je pense que cela doit - ou peut - dépendre de la coupe du preneur. Mais je ne suis pas sûr. Je veux dire, si quelqu'un a un roi de carreau et que c'est le premier tour à carreau, qu'il ne sait pas où est sa coupe car rien n'a été joué en dehors du carreau puisque nous sommes en début de partie, doit-il jouer son roi ? Peut-être que cela dépend du chien ( pas mal d'info dans le chien, pour voir si le preneur a beaucoup de cette couleur ou pas ), du nombre de cartes qu'il a dans cette couleur ( plus il a de cartes, plus le preneur a de chance de couper - enfin, c'est là-dessus que je pars vu qu'on ne sait pas ce que le preneur a ).

- Pour le 2nd point, si la défense joue un roi trèfle disons, quelqu'un suit avec un cavalier, j'ai vu beaucoup de joueurs ( si ce n'est tous ) garder la dame de trèfle. Au début cela m'a surpris, encore plus quand je voyais qu'en la rejouant plus tard il se la faisait prendre ; mais au déroulement d'autres parties j'ai vu quelqu'un prendre la main avec sa dame de trèfle, ce qui a permis de reprendre la main.

Réponse de tondjo

hello,
Oui, garder ses honneurs permet les reprises de main en début/milieu de partie et permet en plus de défausser des points des partenaire en fin de partie.
Comme je l'ai mis avant, le roi en ouverture c'est soit parce que tu en as peu dans la couleur 3 ou 4 maxi, soit parce que tu as le contre jeu atouts (6 ou 7 minimum en main).
Sinon on ouvre avec un petit parce qu'on imagine que le preneur va avoir sa coupe dans cette couleur.
A force de répéter les gammes, tu vas percuter de plus en plus vite.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Concernant ce que tu dis par rapport au fait de pouvoir ouvrir avec un roi si l'on a pas mal d'atouts, je ne vois pas bien en quoi le fait d'avoir des atouts aide dans cette situation ?

-------

En ce moment je passe plus de temps à regarder des parties jouées en Duplicate notamment qu'à les jouer moi-même. Je commence à comprendre pas mal de choses bien que beaucoup d'autres restent encore obscures.

J'espère que ça ne dérange pas, que j'écrive autant ici et que je regarde les parties des uns et des autres et que je peux les commenter. Peut-être qu'un jour je mettrais la main sur une erreur et je viendrais en parler publiquement, ça serait délicat sans doute si la personne n'est pas à l'aise avec sa façon de jouer sur un coup en particulier.

Là, c'est une partie que tu as joué Tondjo ( à mon avis sans erreur ) que j'ai suivie. C'est une partie contre l'ordinateur, un défi. J'avais lu quelque part ici que jouer contre l'ordinateur ne faisait mal apprendre le tarot ou un truc du genre. Jouer contre l'ordinateur m'a souvent permis de corriger des erreurs car je pouvais refaire des parties avec une autre stratégie et me rendre compte qu'elle payait, ce qui n'est pas le cas autrement.

C'est la partie : Défi contre l'ordinateur - 28 NOVEMBRE, 02H35.

Tu annonces une prise ( enfin, c'est l'ordinateur qui te la fais annoncer ) ; même si j'ai parfois des difficultés à faire mon chien, ici, il n'est pas très difficile je trouve. Tu sors les coeurs et les carreaux. Il te reste une longue à pique avec la dame et la dame et le roi de trèfle. En atout tu en as 10 allant du petit au 17.

Au début, sans regarder comment tu pars, je me dis que je serais parti avec le 2 d'atout. Mais tu ne le fais pas, tu pars avec le 13 ( dès que tu as la main ). Je pense que c'est parce que tu n'avais pas les gros atouts. Cela dit, j'imagine que si tu avais le 17, le 19 et le 21, tu aurais joué de façon à faire tomber le 18 et le 20 ? En jouant aussi le 13 car tu as le reste ( 13, 14, 15, 16 et 17 ) ?

Je vois que tu as joué atout jusqu'à temps que tu sois maître en atout ; une fois fait tu as joué pique dès que tu as pu. Tu fais ainsi tomber ce qui te "détrône" en pique, après tu rejoues atout pour qu'il n'y ait plus d'atout en face. Tu entames avec le 17 d'atout au pli n° 12. Par contre, ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi l'IA donne du pique alors que tu as entamé et fourni à pique ? C'est assez clair que tu vas finir avec du pique alors autant les garder jusqu'à la fin si on peut, et l'IA le pouvait largement ! Ils "savaient" que tu finirais la partie avec tes atouts donc bon...

----------

Concernant le chien, je me questionne sur la façon de bien faire un chien. Là, je me dis qu'il faut penser à cela :

- faire des coupes ;
- essayer de rester maître ( en gardant des cartes qui se suivent - roi, dame, cavalier... )
- éviter de toucher à sa longue qui nous servira à la fin.

Je ne vois que ça pour l'instant.

Réponse de tondjo

hello,
1) tu écris autant que tu veux, ceux que ça dérange ne sont pas obligé de lire :)

2) pourquoi ouvrir du roi dans une couleur longue si tu as beaucoup d'atouts (6 ou 7 minimum) ?
tu es le défenseur possédant le plus d'atout, les autres défenseurs en ont sans doute pas plus de 4 ou 5.
Si le preneur coupe tu ne pourras sauver ton roi seulement si :
a) un défenseur a de l'atout et toi non...comme tu as entre 2 et 4 atouts de plus que tes partenaires c'est peu probable que ça fonctionne.
b) un défenseur est maitre en fin de jeu sur une couleur que le preneur possède et que toi tu n'as plus. C'est possible...pas de garantie...pas de bonnes stat.
c) Tu as débordé le preneur à l'atout, en ce cas il y a de bonnes chances que tu finisses la partie, donc que tu sauves tous les points (ceux des partenaires et les tiens). ce n'est pas le cas le plus fréquent non plus.
Donc en cas de coupe tu as très peu de chance de sauver ton roi...les statistiques ne sont pas bonnes pour toi.
Mais la coupe n'est pas certaine, le preneur a pu faire une singlette ou un doubleton, et là si tu mets ton roi en ouverture il passe. C'est en ce cas ta meilleure chance, voila pourquoi...ça veut pas dire que les stat ont toujours raison, juste que c'est ta meilleure chance, des fois ça passera pas, mais regarde la partie à nouveau et pose toi la question : Est-ce qu'en jouant différemment il serait passé ? Très rarement la réponse sera oui :)

Pour ma partie, tu dois avoir 2 choses à l'esprit en regardant le recap
1) c'est contre les robots, donc je fait mon chien en fonction de leurs habitudes, contre des humains cette fois j'aurai sans doute fais le même chien, mais c'est rare.
2) c'est un défi, il n'y a que le premier qui emporte la partie (3 crédits), donc j'élabore une stratégie ou je prends un maximum de risque.
Je joue atout plein pot au départ pour faire tomber les gros et être maitre (tu as bien vu) à l'atout. Les robots vont reprendre la main qq fois et me faire couper...je cours le risque qu'il me déborde à l'atout, ça dépend de la répartition des atouts en défense.
Puis je joue pik de manière à faire tomber les honneurs que je ne possède pas (les robots les jouent direct, ils ne savent pas faire la passe) et rester maitre et finir tranquilou...là ça c'est passé mieux que le plan :)
Mais en compétition je n'aurai pas joué comme ça, j'aurai en effet commencé par jouer pik pour faire tomber les honneurs, et seulement ensuite j'aurais joué atout. Seulement avec cette stratégie je fais 1 ou 2 pli de moins...des plis qui ne valent pas cher mais qui m'auraient empêcher de prendre la première place.
Mon mariage à trèfle me sert uniquement à reprendre la main sans avoir à couper.
Continus Lakap, tu es sur la bonne voie ;)

Réponse de LaKapsule

Oui en fait j'essaie de penser aux scénarios possible et surtout probable si je ne passe pas le roi avec pas mal d'atouts ( celui qui en a le plus dans la défense ). Le tour passe à carreau et je me dis "non, je garde mon roi de carreau pour plus tard". Imaginons que les défenseurs savent que j'ai un roi à sauver et se disent "tiens, on va sauver ce roi" ; il devient le soldat Ryan de cette partie, il est loin d'être le plus important, mais on doit le sauver !
Alors, un défenseur a le 21, c'est super, car justement il vient de couper à trèfle. Il ne veut pas que son plus gros atout parte si le preneur part pour faire tomber les gros atouts, ce qui arrive souvent, afin de rester maître après. Alors il sort la grosse artillerie avec son 21. Moi je voudrais bien passer mon roi de carreau, je suis ému par cette attention, mais je ne peux pas le donner car j'ai encore des atouts ( c'est d'ailleurs mon "problème" ici ). Alors je donne un atout à la place. Mais par chance, on le refait couper plus tard et il lui reste deux gros atouts ( vraiment c'est une grande chance ! ). Alors il balance le 20 et... idem j'ai encore de l'atout, vu que j'en ai plus que lui. Plus tard dans un dernier effort, il refera la même chose avec un 19 ( la défense ne pouvait pas rêver de si bons atouts mais distribué de telle manière que cela ne sert à rien ici - le preneur en a le plus, c'est pour ça qu'il prend d'ailleurs ! - et, bien qu'à nous deux ( celui qui a les gros atouts et moi qui en ai beaucoup, nous en avons plus que le preneur, on se fait couper en même temps, quand lui en perd un, ou en perd deux donc bon... ) ; donc mon roi ne passe pas, il me reste un ou deux atouts, mais je suis le seul à en avoir ( hormis le preneur bien entendu ), donc il aurait fallu que ce soit quelqu'un qui ait moins d'atouts qui ait le roi de carreau, comme ça, j'aurais peut-être pu, si j'étais celui sans roi de carreau, mais avec le plus d'atouts, le sauver, là c'est moi le sauveur. Je ne peux pas être le soldat Ryan et celui qui doit sauver le soldat Ryan en même temps ! Alors, vu que je suis le sauver et celui qui doit se sauver en même temps, je ne peux pas compter sur les autres pour ce roi, alors je le sauve dès que je peux, sans attendre la rescousse.
Puisque pour la suite du scénario, le preneur coupe à carreau et tôt ou tard mon roi passera parce qu'il met atout ou quand il passera sa longue ; après s'il avait du carreau, eh bien mon roi serait passé dès le début de tout façon.
Je me dis tout de même que si on peut éviter d'ouvrir avec un roi, mais plutôt d'ouvrir avec de plus petites cartes dans un autre couleur c'est sans doute mieux non ? Parce qu'après il se peut que quelqu'un d'autre ( ou le preneur ) fasse l'ouverture à carreau ? Ça nous aura éviter de prendre une initiative risquée non ?

---------

J'ai joué une partie Duplicate - 28 NOVEMBRE, 11H49. Je n'avais pas beaucoup de cartes importantes à jouer, mais j'ai mal joué, je ne vois pas très bien pourquoi, c'est juste que je suis 8ème ( dernier ) et quand je regarde le jeu du premier, je ne comprends pas bien ses choix, même si je vois bien qu'ils l'ont mené à la victoire de ce tournoi sans cette catégorie.

- 1er pli : il part à trèfle et moi à pique. Je pense que c'est une erreur que j'ai faite ; il n'a qu'un pique donc pas mal de chance de tomber sur la longue du preneur et de faire passer une grosse carte dans la défense, c'est ce qui se passe. Je pense que c'était ce qu'il a voulu faire sinon je ne vois pas. Il n'a pas choisi la stratégie je-cherche-à-faire-couper-le-preneur ; à vrai dire il pouvait aller à la pêche aux infos de cette façon-là ( ce qui est le but de l'ouverture je pense ), ramasser des points et garder la main ( pour la défense ) ; s'il essayait de le faire couper à tout pris, il aurait jouer coeur je pense, voulant préserver sa longue - quoique pas sûr que ce soit très utile ici - et aurait fait couper le preneur : cela fait un avantage au lieu de trois -> l'info seulement, alors que dans l'autre cas il a l'info, les points et redonne la main à la défense. C'est sûrement en ça que c'était bien joué. Moi j'ai pensé surtout à un avantage au lieu de penser à en avoir potentiellement trois.

- 3ème pli : il repart à carreau et retombe sur la stratégie à 3 avantages comme la précédente ( j'aurais voulu la jouer comme ça aussi ! ) ;

- 4ème pli : il joue une petite carte, il sait que le preneur va couper ;

- 6ème pli : il part à pique alors que je serais parti à carreau. Il a dû mettre la priorité au fait de couper le preneur ; S'il sait que la défense coupe, peut-être aura-t-il l'opportunité de passer de grosses cartes, il peut savoir je pense que la défense à le 21 par exemple ;

- 16ème pli : là si Lilina a compté les atouts, elle peut savoir qu'il n'en reste qu'un, peut-être à la défense ; la dame est forcément perdue sinon, alors pourquoi ne pas la tenter ? Je sais que quand on voit tout ce que les autres ont, c'est facile à dire. Mais il y avait 2 point à gratter là non ? A moins que ce soit l'inverse, parce que Pat joue sa grosse carte et Lilina sa plus petite. Quel est le meilleur choix dans cette situation ?

Réponse de LaKapsule

Re,

J'ai juste une question par rapport au jeu : est-ce que c'est possible que l'on soit dernier dans la défense ou positionné défavorablement alors que l'on ne pouvait rien faire ? Je regarde une partie que je viens de faire et je vois que la différence entre moi et le premier c'est qu'il a pu passer une carte du fait qu'il en a eu l'occasion alors que je ne l'ai pas eu. Je ne sais pas comment c'est compté et je ne vois pas comment j'aurais pu faire autrement.

Pour info : 28 NOVEMBRE, 16H48

Réponse de Erebus

Salut, pour la dernière partie pas grand chose à faire , le preneur de ta partie avait bien géré , alors que le preneur de la première défense pas du tout. la seule chose , tu devais garder ton 9 de carreau avec ta dame et te défausser en trèfle par exemple, ceci car le roi n'était pas tombé et que le preneur pouvait avoir un autre carreau.
Dans le cas présent , çà n'aurait rien changé
En défense une petite erreur peut coûter cher, comme poser le 21 alors que le petit est au chien, c'est le cas de la partie de ce matin, pas malin ton partenaire qui vous fait perdre 3 atouts et donne au preneur l'occasion de passer son excuse. Après il vous massacre avec ses atouts et finit sur sa longue à trèfle, là encore plus grand chose à faire, c'est trop tard,,,,

Réponse de LaKapsule

Bonsoir Erebus,

Finalement, je vois que l'on peut être moins bien classé non pas parce que l'on a moins bien joué qu'un autre qui est mieux classé, mais parce qu'il aura eu l'opportunité de tomber sur un joueur faisant des bêtises par exemple. Je fais par exemple une partie en Duplicate où l'ordi me fait prendre une prise. Je suis 3ème sur 10 et quand je regarde le premier, je vois qu'on a fait les mêmes choix d'encart, on a joué tout pareil, à la seule différence que celui qui entame a commencé différemment donc la partie s'est déroulé d'une autre manière ( moins avantageuse pour moi ). Du coup c'est bizarre comme classement dans ces conditions.

Réponse de tondjo

Si tu t'intéresses au duplicate, que tu va voir souvent les recap tu vas en effet t'apercevoir que le top def est tombé sur un attaquant qui a multiplié les boulettes et que le top attaques a bénéficié de gentillesse de la part de la défense...1seul défenseur peut tuer une partie en 1 ou 2 coups mal joués.
Mais intéresse toi au duplicate, c'est la meilleure école puisque c'est celle qui demande aux joueurs d'optimiser leurs jeux, d'en tirer la quintessence...en mesurant les risques...
C'est là que tu vas apprendre le plus vite...pour le moment ne t'engage pas en compétition, fait les tournois et prend le temps de débriefer, vois les recap et poses des questions. Maintenant que tu vas te sentir un peu plus à l'aise avec le jeu et le vocabulaire, retourne lire de temps en temps les sujets "stratégie en défense"...ça va mieux te parler et ça va faire naitre de nouvelle questions :)

Réponse de LaKapsule

Oui tu as raison. C'est marrant parce que j'avais relu plusieurs fois ton sujet sur le 2 pour 1 sans le comprendre vraiment. Je suis retourné le lire et j'ai beaucoup mieux compris.
De toutes façons, dans le lot y a quand même des parties où le jeu a été identique ou très proche et là je peux voir les différences qui ont joué.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

J'aime beaucoup les parties contre l'ordinateur car ça permet deux choses importantes, la première, c'est de rejouer les parties jusqu'à temps que l'on a suffisamment de points, la seconde c'est le fait que ceux qui jouent cette partie joue exactement la même, ce qui n'est pas forcément le cas en Duplicate. Et puis, il faut dire que les situations de mise en défi sont des situations très bien trouvées pour la plupart qui nous place face à une problématique afin de voir comment on va y réagir. Et ça fonctionne bien car je fais des erreurs et suite à ces erreurs j'apprends. Le fait aussi d'avoir le temps de jouer aide beaucoup.

Une question : est-ce que vous arrivez toujours à comprendre comment le meilleur score historique a été réalité ? Parce que là je suis sur une partie, bien que je suis premier pour l'instant, le meilleur score historique me bat de 8 points ( il l'a faite de 8 points de plus que moi ) et je n'arrive pas à voir comment il a pu trouver ses 8 points. C'est le défi contre l'ordinateur du 29 NOVEMBRE, 14H59 ( pas encore terminé au moment où j'écris ! ). Si quelqu'un trouve...

Réponse de Erebus

Salut, tu devrais pouvoir regarder le score historique s'il n'est pas trop vieux, meilleur score réalisé par,,,, en bleu, juste à cliquer dessus. S'il est en noir c'est cuit, plus disponible car trop ancien. Par contre avant le mois d'octobre on avait possibilité de jouer la partie plusieurs fois avant de la proposer en défi, donc certaines sont optimisées et très difficile de battre le record ( je suis d'accord ce n'est plus un défi dans ce cas, aucun intérêt de le jouer); donc se méfier des défis d'avant octobre, proposé et score historique par le même joueur, sauf si personne l'a joué bien entendu

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

La plupart du temps quand je joue en Duplicate / compétition je ne peux pas savoir si j'ai bien joué ou pas car j'ai remarqué que le score varie selon si en face de nous la personne a bien joué ou pas ( ce qui ne veut pas dire que nous n'ayons pas nous-même mal joué ). Du coup, ça reste difficile d'analyser les parties et cela m'induit en erreur, je peux croire faire des erreurs là où je n'en fais pas forcément. N'y aurait-il pas quelqu'un pour me faire un débrief de quelques parties assez régulièrement ? En tout cas ça peut donner une base de discussion pour savoir quelles erreurs à faire ou ne pas faire. Je pense ainsi apprendre beaucoup plus vite.

Réponse de tondjo

Hello,
ça prend du temps mais je suis sûr qu'il y aura toujours quelqu'un...c'est même bien si ce n'est pas toujours la même personne.
Mais il y a pas mal de bons joueurs impliqués sur le forum qui auront la générosité de te donner du temps et des conseils, profite c'est cadeau !!
Tu donnes la date, l'heure, et le type de compétition...et ça nous suffira pour te faire le débrief :)

Réponse de tondjo

compétition dupli 29/11 à 16:25 tu es preneur tu finis à 0 %...à mon avis il y a des trucs à voir.
Tu as 9 atouts, une longue à coeur et à trèfle (6 à chaque fois).
La première erreur est au chien : tu conserves la longue à trèfle et tu écartes tous les coeurs, ne te faisant qu'une seule coupe ,une singlette naturelle à pik et un doubleton carreau avec le roi...la singlette et le doubleton ne sont pas des points garantis, ça peut bien se passer comme tu peux ne rien prendre dans ces 2 couleurs. Tu as écarté 6 coeurs (reste 8 en jeu dont Roi cavale valet et 5 petits)...le danger de mettre sa longue dans l'écart c'est qu'un ou deux def vont avoir des courtes, et tu risques la surcoupe très vite dans cette couleur.
Potentiellement tu tentes de prendre des points dans 3 couleurs...mais déjà tu perds le roi de coeur sur une surcoupe ! Les piks sont ouvert du fond, l'ouvreur met son roi direct (il est 4ème, c'est limite, ça se tente des fois)..;et il te passe sous le nez. et les carreau c'est toi qui entame direct avec un petit...les def passe V C et D comme des robots...pas de bol...
Ce qu'il faut prendre en compte ce sont tes 3 atouts que tu as touché au chien, même si tu ne montre pas de poignée les def savent que tu es fort à l'atout (8 ou 9 en main), ça les stresse alors ils mettent leurs points dès qu'ils le peuvent...entame carreau mauvaise, tu devais attendre qu'ils y viennent et faire la passe au roi. Si tu n'as aucun atout au chien il est probable qu'ils ne réagissent pas comme ça. Tu devais entamer trèfle (ta longue) et y revenir au moins jusqu'à ce que la dame tombe. En entamant petit carreau tu leur donnes la main et ils prennent un coup d'avance en te faisant couper...1 coup de retard au départ, se paye à l'arrivée. D'ailleurs le def qui ouvre coeur joue bien, il ouvre dans la couleur de son roi, c'est là qu'il a plus de chance de mettre le nez direct dans ta coupe, et ça paye en fin de partie.
Mais l'erreur la pire est de jouer atout au pli 14...il en reste 6 répartis en def, tu sais ne pas faire le pli, il te feront couper au pli 15...donc tu perds les plis 16 - 17 -18 obligatoirement...en général il y a des points sur les derniers plis, là plus beaucoup mais quand même un peu...une 10aine de points te passent sous le nez.
Tu as perdu la partie entre autre sur les surcoupes des défenseurs qui prennent la main derrière toi (sauve des points des partenaires) et relance dans ta deuxième coupe...tu perd 2 atouts pour 1 plusieurs fois. ça te flingue la partie. Ton erreur de l'entame, de l'écart et du pli 14 font le reste.

Pour moi l'écart type : 2 pik- 6 carreau - valet - cavalier - 1 et 3 trèfle. Tu as 9 atouts tu dois tenir la distance en jouant ta longue coeur direct (tu en as 5 petits et la dame), tu auras des reprises de main fréquente en coupant et avec ton roi de carreau. le doubleton trèfle (9 et 10) ne te rapportera sans doute rien mais ce n'est pas le but, tu perdras peu d'atouts à cette couleur (1 maximum en l'occurrence).
Tu peux aussi faire soit au début soit au milieu de la partie un tour au 11 et/ou au 15 d'atout pour faire tomber des gros atouts.
j'espère t'avoir été utile.
bye :)

Réponse de LaKapsule

Bonsoir,

Merci Tondjo. Je prendrais le temps de regarder ça de très près en rentrant. En fait, aujourd'hui je n'ai joué qu'une fois une compétition. Il n'y a que la fois où je prends où je peux voir clairement ce qui ne va pas. D'ailleurs, j'adore la partie de Pasqual. C'est très élégant ! J'aurais voulu partir comme lui à l'atout à un moment donné, mais je n'ai pas osé. Je pense que j'ai fait pas mal d'erreurs ailleurs. C'est la défense qui m'a surpris, je ne dis pas que j'ai tout le temps bien joué sur toutes mes parties, mais je pensais au moins pour une ou deux avoir bien joué et finalement je me retrouve ne bas du classement. Là, je suis un peu bloqué à ne pas savoir ce qui m'a conduit à être aussi mal positionné.

Réponse de LaKapsule

Bonsoir,

Je suis en train de lire ton commentaire de visualiser en même temps la partie. Déjà merci beaucoup ! Tu n'imagines pas à quel point, pour moi, c'est un cadeau que tu me fais. Ça me donne de la matière sur quoi travailler. Je n'ai envie que d'une chose : bien jouer. Et je vois bien que je galère et ça me désespère souvent.

J'étais à des années lumières de faire un chien comme celui que tu proposes. Après je me dis que le valet et le cavalier seront souvent perdus, parce que souvent le roi et la dame de trèfle sont dans deux mains différentes. Du coup ça fait des points sauvés je suppose.

Concernant celui qui ouvre à coeur, tu vois, c'est bête mais je n'avais pas encore fait le rapprochement que s'il a le roi de cette couleur, c'est que je peux avoir ma coupe puisqu'on ne peut pas mettre de roi dans une coupe. Moi à sa place, j'aurais sans doute entamé à pique attendant que quelqu'un entame à coeur pour mettre mon roi. Je pense que c'est une erreur, je le pressens plutôt mais sans savoir pourquoi. Souvent, je joue les cartes où j'en ai le moins en me disant que si ceux qui sont avec moi on un roi, ou de grosses cartes, ça va être l'opportunité de les mettre. Mais ça me semble un peu bizarre comme raisonnement, sans savoir pourquoi non plus.

En tout cas ton commentaire m'a beaucoup aidé. :)

Réponse de tondjo

De façon général bien défendre est difficile (plus que de bien attaquer), parce qu'il faut presque oublier ton jeu, à chaque fois que tu joues une cartes tu joues avec 3 jeux...donc tu réfléchis pour 3 jeux.
En réalité ce n'est pas si compliqué, il faut surtout appliquer qq règles de base, se souvenir de ce qui est tombé (du chien, des plis...) et de ce que ça implique, tenter à chaque fois de jouer en fonction des priorités...ces même priorités qui évoluent à mesure que le jeu progresse. Savoir qu'une partie se gagne ou se perd dans les 3 premiers plis.
Exemple : dès le départ la priorité (l'urgence) est de trouver la coupe du preneur, d'une part le plus vite il coupe le mieux c'est pour la bataille des atouts, d'autre part le def du fond n'aura pas de difficulté à relancer quand il aura la main, il jouera dans la coupe du preneur.
Mais une fois cette coupe trouvée la priorité change : voir si un des défenseurs a une tenue dans la longue du preneur, trouver la 2ème coupe ou la singlette et/ou se préoccuper du petit, et si le preneur a posé le petit sur sa coupe, la stratégie et de faire le 2 pour 1 (afin qu'il perde plus d'atout plus vite), et si un des def a annoncé la tenue de couleur jouer atout plein pot....et si le preneur n'a pas posé le petit ça restreint les possibilités : faire le 2 pour 1devient risqué (mais pas interdit), jouer atout pour favoriser la tenue de couleur est interdit...et si le preneur chasse c'est encore une autre histoire ;)
On conseille à tous les joueurs de travailler la défense, ça demande une compréhension des différentes possibilités, on a une meilleure image globale du jeu...être preneur ensuite devient plus facile.

Réponse de - Pépette -

Oui Tondjo, ça devient facile...à condition d'annoncer une tenue.
La difficulté vient qu'AUCUN joueur sur ce site ne joue les annonces et que tout le monde (ou presque) trouve ça inutile, antijeu etc...
Perso, je me suis fait traiter de truffe et mis en liste noire par un iguane en voulant jouer un 2 pour 1 quand le petit était tombé...

Réponse de tondjo

Et oui...problème de culture, de connaitre les bases, de communication...plusieurs fois j'ai annoncé tenue de couleur (sur 2 tours) et les joueurs sont passé à travers.
Mais soit on baisse les bras, soit on continue à expliquer, à planter des graines en espérant qu'elles poussent et qu'à leur tour elles planteront d'autres graines :)

Réponse de tondjo

et ne pas oublier ce que l'on nomme à l'ouest de Pecos "la loi de Pépette" : la question essentielle en déf : suis-je main-forte ? sinon, qui est la main-forte ?

Réponse de LaKapsule

Je suis encore loin de tout comprendre. Mais c'est quoi "annoncer une tenue" ? C'est le truc quand on donne un 5 de trèfle par exemple, puis un 3 etc. ? Ça serait bien si dans le site il y avait une partie pédagogique comme aux échecs sur des points précis. Par exemple il pourrait y avoir ceci :

- une partie qui consiste simplement à faire le meilleur chien et que l'on gagne tous les points ( parce qu'on a fait le meilleur chien - ou l'un des meilleurs ) ou que l'on perdre, une petite note explicative et pédagogique nous expliquerait pourquoi faire tel chien plutôt qu'un autre ou pour quelles raisons ;

- une partie qui nous met dans une situation précise en cours de partie, par exemple, nous serions au moment précis où il faut partir à la chasse au petit et le jeu évaluerait notre méthode avec des points notes explicatives etc. ;

- ce concept pourrait être fait dans plein de variantes : meilleure entame, meilleure fin de jeu, meilleure chasse au petit, meilleure 2 pour 1... ou pourrait aussi apprendre comment communiquer, des sortes de Quiz / partie sur la façon de trouver la main forte et comment jouer en conséquence dans une mise en situation etc.

Je suis personnellement très visuel et j'ai besoin de voir en couleur, des cartes, de toucher l'action concrètement plutôt que théoriquement, du moins lié la théorie avec la pratique, cette forme de pédagogie serait bien pour tout ceux qui ont aussi ces besoins-là et je pense ne pas être le seul. Cela permettrait de faire des rappels pour ceux qui pensent - même ceux qui ne pensent pas - en avoir besoin.

Réponse de NEUTRON

Désolé Lakapsule, vous demandez un avis sur une partie de compétition en cours, je ne peux donc laisser cette question sur le forum par respect pour ceux qui ont déjà joué, les réponses pouvant aider ceux qui viendront compléter cette compétition.
Veuillez pour la suite prendre des exemples extraits de compétitions closes ou de parties uniques.

Réponse de LaKapsule

Bonjour Neutron,

Ouf, tu me sauves, car je n'arrivais pas à la supprimer. J'ai appuyé sur "Modérer" puis "supprimer", mais le message est resté. J'ai copié ce message. Je pense que ce serait une bonne idée de copier le message et le renvoyer dans la boîte privée de la personne, afin que l'investissement donné pour écrire le message ne se perde pas. Je le reposterai donc plus tard. Bonne journée Neutron. :)

Réponse de sam45

@ Neutron il ne devrait pas y avoir de soucis puisque ( nous les joueurs ) ne pouvons pas consulter cette partie puisqu'elle n'est pas close.
pas trop de risque non ?
suffit juste d'attendre qu'elle soit close et tout le monde pourrait en discuter .

Réponse de NEUTRON

Voilà, assurez vous qu'elle soit terminée.
Par sécurité je vous ai renvoyé votre post par MP
Merci pour votre compréhension.

Réponse de oalto

des choses très simples:
en défense entames ta couleur la plus forte
ne reviens pas dans la couleur jouée par le preneur
ne tires jamais le 21 lorsque que tu es derrière le preneur

Réponse de LaKapsule

Merci Neutron. :)

Oalto, merci aussi. Pour ma part, j'ai besoin de comprendre pourquoi j'agis. Je n'applique une règle comme il faut si j'en saisi l'utilité. Par exemple, si je ne reviens pas dans la couleur du preneur, c'est qu'il doit y avoir des raisons. De toute façon, la stratégie des défenseurs ne s'accorde pas vraiment avec celle du preneur car nos buts sont contraires. Vu que le preneur a intérêt à jouer sa longue, s'il en a une ou des cartes particulières selon ce qu'il a décidé de faire, nous avons pas un intérêt à aller dans son sens, notre intérêt c'est d'aller dans le sens inverse de ce qui l'arrange, en tout cas si j'ai bien compris.
Lui, il joue sa longue pour nous faire couper, si on joue dans la couleur de sa longue, on va faire couper les partenaires ou les épuiser dans des cartes qu'ils n'ont pas beaucoup puisque le preneur a ici sa longue.
Notre but c'est de trouver la coupe du preneur et de le faire couper ensuite. Bien sûr le preneur ne va pas jouer une carte dans sa coupe, puisque c'est sa coupe, donc le but c'est d'essayer de la trouver. Moi je joue généralement la couleur où j'ai un roi, d'autant plus si cette couleur est longue pour moi car 1- si j'ai beaucoup de cartes dans cette couleur, c'est que quelqu'un en manque ; 2- vu qu'on ne peut pas mettre de roi au chien, il peut avoir mis cette couleur entière au chien ; de plus, je vais éviter de jouer la couleur où il a son roi car il n'aura pas ici sa coupe, ça peut l'aider à place son roi je j'aime pas trop l'aider.

Pas contre, ne pas tirer le 21 quand je suis derrière le preneur, je ne vois pas pourquoi ? Tu peux me dire ?

Réponse de tondjo

Parce que si le preneur lance une chasse au petit il joue atout évidemment (en début de partie généralement) ...toi tu joues juste derrière lui donc tu montes sur l'atout du preneur et tu monteras à chaque tour d'atout jusqu'à ce que tu joue le 21.
1) si le petit est en défense le preneur ne pourra pas le prendre puisque le joueur qui a le petit jouera après le preneur et après toi, il pourra le mettre dès qu'il ne pourra plus monter sur tes atouts, notamment sur le 21 si tu dois le mettre à un moment donné.
Exemple (je sais que tu aime le concret) : preneur joue 14 atout - tu joues 16 atouts - def milieu joue 5 atout - def ouvreur joue le petit s'il ne peut pas monter sur le 16, et s'il peut monter sur le 16 il prend la main. Bon pour la def l'ouvreur à la main, il peut faire son job, cet à dire ouvrir une couleur pour trouver la coupe du preneur.
Ton 21 protège naturellement le petit s'il est en def, pas besoin de le gâcher en le jouant prématurément si le preneur ne chasse pas ou si le petit est dans sa main...il peut être plus utile pour sauver des points !!
Exception : tu n'as que 3 atouts par exemple : tu as déjà coupé 2 fois à coeur et tu es le seul défenseur qui coupe le coeur, il ne te reste que le 21...la fois prochaine il tombera et peut être laissera le champ libre au preneur pour chasser. Là tu le mets après avoir mis ton 2ème atout.
Avantages : c'est ton dernier atout, cette fois le 21 ne te servira pas à grand chose qu'à couper 1 tour de plus...mais en le mettant tu peux sauver titi en te débarrassant de ton dernier atout...donc la fois suivante ou le preneur jouera sa longue tu pourra défausser tes points.
Pigé ?

Réponse de LaKapsule

Oui d'ailleurs cela m'est déjà arrivé. J'avais 3 atouts il me semble. Je suis à gauche du preneur et je monte ou j'étais le seul qui coupait, je ne sais plus. Il me reste le 21, je le mets, la défense met le petit. On continue tranquille, je peux défausser à ce moment-là, c'est tout bon. Après c'est logique maintenant que je comprends ce que voulais dire Oalto, que si je sors mon 21 en dernier de parole ( langage plus pokeristique ) je vais le gâcher. Personne n'aime gâcher ses gros atouts, encore moins le 21 de cette façon-là. Tu pars chercher le petit dès que tu peux si c'est soit ça, soit le perdre dans le vent.

Réponse de tondjo

Bien sûr cette façon de ne pas gâcher le 21 est uniquement valable si tu es le def du fond (tu joues juste près le preneur).
Il faut que tu t'habitues au vocabulaire (le def du fond joue juste derrière le preneur, l'ouvreur juste avant le preneur et le def du milieu... ben c'est l'autre, celui qui est coincé entre les 2.
Le vocabulaire commun est la base de la communication, quand on est d'accord sur le sens des mots c'est plus facile pour comprendre les idées, aussi complexes soient elle :)

Réponse de LaKapsule

Maintenant au lieu de dire à droite du preneur je dirais le défenseur du fond, celui à sa gauche, l'ouvreur et l'autre ( tout à gauche ) le défenseur du milieu. Ça sera plus facile pour se comprendre.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

La partie du 2 DECEMBRE à 10H45 est-elle terminée ? Parce que je voudrais poster le message que j'avais déjà posté. En fait, quand la partie est en cours, c'est écrit explicitement qu'elle est en cours, mais quand elle est terminée, ce que je suppose être le cas - mais pas sûr à 100% - ce n'est pas écrit explicitement qu'elle est terminée. Ce serait bien que ce soit le cas pour ne pas laisser place au doute.

En attendant j'ai une question subsidiaire : comment savoir que notre défense a été bonne ou pas ? Je veux dire que les points de défense peuvent dépendre largement de ce qu'ont fait nos partenaires, de ce fait, il reste assez difficile de savoir si on a bien joué dans les conditions qu'étaient les nôtres ou mal. Pour ma part j'ai tendance à me dire "mince, j'ai dû mal jouer" quand je suis mal placé alors que je suppose que ce n'est pas forcément le cas. C'est problématique pour se positionner. On peut croire avoir fait des bêtises là où ce n'est pas le cas, au contraire, croire avoir super bien joué alors qu'en fait on a fait des bêtises mais qui ont pu être rattrapé par celles de nos partenaires ou d'un de nos partenaires.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Cela fait quelques parties que je perds d'affilée parce qu'à la fin je me retrouve avec des cartes sans trop savoir quoi en faire. Par exemple, j'ai du pique et quelques atouts et je me doute que les cartes que j'ai en pique ne sont pas les plus fortes en jeu. Arrive un moment où j'ai ces cartes-là et des atouts, je sais qu'en face ils n'ont pas beaucoup d'atouts et que si je joue mon pique, même si mes cartes sont plus fortes, il va avoir celui ou ceux à qui il reste des atouts qui vont les jouer et ceux à qui il n'en reste plus qui vont se défausser. Alors souvent je joue mes atouts à la place, mes cartes à la fin. Au fond j'espère que quelqu'un qui a un pique ( souvent banal car les plus gros sont déjà passés ) ne va pas se dire "c'est sa longue, faut que je garde le pique" et va préférer passer une petite carte plutôt qu'un valet, un cavalier etc., mais bien souvent il n'en est rien : ils gardent leur carte dans ma longue ( logique vous me direz ! Qui ne ferait pas pareil ? ) et préfère me donner même un cavalier plutôt qu'un 10 de pique par exemple qui sera au-dessus de ce que j'ai.
Peut-être allez-vous me dire qu'il faut compter les cartes, c'est-à-dire au moins celles que j'ai dans ma longue ? Je ne sais pas. Quand je fais mon chien j'essaie de penser à ça, mais souvent les cartes les plus fortes on me les joue et les moins fortes on me les laisse. :D

Réponse de LaKapsule

En fait je viens de refaire une partie qui m'a donné la solution, même si j'étais facilité. En effet, j'avais une longue à trèfle et des cartes plutôt haute. Cela dit, j'ai privilégier le "moins pire". La peur que j'avais de perdre des points à la défausse me faisait jouer atouts là où j'aurais dû jouer ma longue. Pourquoi ? Parce que les points que j'essayais de ne pas perdre en jouant atout au lieu de jouer ma longue par peur de la défausse allaient être perdu de toute façon, à la fin et ça serait sans doute encore pire puisque quelqu'un qui aurait joué atout au moment où j'aurais joué ma longue aurait pu lui aussi se défausser à ce moment-là. Je pense donc qu'il doit y avoir un timing à respecter puisque au-delà de ce timing, les joueurs qui n'ont plus d'atouts augmentent. Donc reprendre dans ma longue rapidement jusqu'à ce que je sois maître dans cette couleur. Une fois le cas, personne n'ira rejouer ( je suppose ) dans cette longue. Si je suis maître, je joue à ce moment-là atout. Les autres vont chercher ma coupe ( et souvent la trouver ) en jouant le reste, à ce moment-là, je n'aurais qu'à placer les cartes / points qui me reste dans les autres couleurs pour finir avec ma longue à la fin. A cela s'ajoute aussi le fait que ma façon de jouer atout doit faire en sorte que je passe maître, donc selon les atouts que j'ai, je peux jouer par le haut, ou pas le bas à tel ou tel moment, cela dépend de ce qui me reste et de ce qui est tombé. Au-début, je joue par le bas pour faire tomber les gros atouts ( quitte à ce que le petit me passe sous le nez - bien que cela dépende aussi des atouts que j'ai encore une fois ) puis après je reprends par le haut. Je peux aussi faire la chasse etc., c'est une autre histoire. Je pense avoir en tout cas mieux saisi le point qui me faisait défaut. Si quelqu'un peut confirmer que mon raisonnement est correct ou pas !?!

Réponse de tondjo

yep tu piges vite !! j'ai copié le plus important de ce que tu as écris (en y ajoutant qq mots pour la clarté) :
"un timing à respecter puisque au-delà de ce timing, les joueurs qui n'ont plus d'atouts augmentent et leur probabilité de défausse aussi.
Donc reprendre dans ma longue rapidement jusqu'à ce que je sois maître dans cette couleur. Une fois le cas, personne n'ira rejouer ( je suppose ) dans cette longue. Si je suis maître, je joue à ce moment-là atout. Les autres vont chercher ma coupe ( et souvent la trouver ) en jouant le reste, à ce moment-là, je n'aurais qu'à placer les cartes / points qui me reste dans les autres couleurs pour finir avec ma longue à la fin. A cela s'ajoute aussi le fait que ma façon de jouer atout doit faire en sorte que je passe maître. "
Cela est juste dans la mesure ou tu restes le plus fort à l'atout et qu'aucun défenseur ne te déborde malgré ta (ou tes) coupe...des fois il y a des surprises (un défenseur n'en a que 2 et l'autre en a 8) que tu ne découvres que trop tard. Si tu te sens un peu juste à l'atout, tu joues ta longue jusqu'au bout pour faire tomber les atouts de la def, pas le choix.
Mais ça c'est pour l'attaque, je me répète un peu mais tu dois t'intéresser à la défense...éventuellement prendre l'exemple de cette partie ou tu es attaquant et tenter de voir ce que la def pouvait faire de mieux pour contrecarrer tes plans.

Réponse de LaKapsule

En fait, pour moi la défense et l'attaque me font défaut. Du coup j'alterne mon intérêt et pour l'un et pour l'autre. C'est très pratique parce que comme ça ce que je vois de bien en attaque remet en question la défense et inversement. Quand je suis en défense, je regarde ce qui me déstabilise par exemple. J'ai vu des choses intéressantes par exemple quelqu'un qui joue son excuse à un moment donné et qui m'a laissé croire qu'il avait ici sa coupe, alors je suis revenu à cette couleur sans jouer mes grosses cartes, quelqu'un a sans doute pas osé jouer son roi ( je ne sais plus trop ) et lui a pu passer sa dame. Ce coup peut paraître bizarre mais il m'a surpris en tout cas.
Aussi, j'ai vu des parties où y a pas moyen de savoir où est la coupe de la personne et où est sa longue. Quelqu'un joue du carreau par exemple, il passe un roi, il joue la dame de carreau, puis part à pique ( une petite carte par exemple ), quelqu'un part à trèfle, il remporte avec un 10 de trèfle, il repart à carreau, quelqu'un passe une figure, puis relance à coeur, il passe le roi, repart à carreau, quelqu'un repart à trèfle, il a le roi, puis joue atout. Bref, le genre de partie logique dans un sens s'il n'a pas beaucoup d'atouts, il aura parfois une coupe là on ne s'y attend pas, profite de l'excuse pour faire croire qu'il a une coupe là où il n'en a pas, ne met pas son roi là où on pense qu'il va tomber, repart ou fourni dans une "fausse longue" alors qu'il n'a que 2 cartes, bref, je suis tombé quelques fois sur ce type d'attaques ( pas forcément aussi caricaturale que celle que je décris ) et j'ai été totalement déstabilisé. Je ne savais plus trop quoi jouer. Si on ajoute à cela des partenaires qui coupent assez rapidement on se retrouve à ne plus trop savoir quoi jouer.
Sinon, je regarde le chien. Il est difficile de prédire ce qu'il aura en coeur, en trèfle etc., par le chien, ça peut être trompeur, mais une chose qu'on peut savoir c'est s'il a eu ou non des atouts dans le chien. Ça ne veut pas dire qu'il a peu d'atouts si dans le chien il n'a rien, mais ça peut être le cas, ça sera même de temps en temps le cas. Suffisamment souvent pour le prendre vraiment en compte.

Maintenant j'ai dû mal avec certaines choses ( dont quelqu'un a sûrement déjà dû en parler ) c'est comment savoir qui est main-forte dans la partie ? Souvent, je me dis, c'est celui qui part atout. Mais est-ce fiable ?

Aussi, quand j'ai un roi par exemple, je ne sais jamais si je dois le jouer ou pas. Dans un sens, je me dis que c'est possiblement là où le preneur aura fait sa coupe, bien que ce n'est pas toujours le cas. Mais quand je mets une carte dans la couleur où j'ai mon roi et qu'il ne met pas d'atout, pire, qu'il met une dame là, je suis un peu deg. Après, je sais qu'il doit y avoir un nombre de cartes ( 4 ? ) au-delà duquel nous ne devrions pas jouer le roi et en deçà duquel nous le pourrions ? En tout cas j'essaie de ne pas jouer ces cartes-là, d'attendre de voir sa coupe, mais ce n'est pas toujours possible. Tu m'avais dit je crois que c'était aussi une question d'atouts. Je ne sais plus à partir de combien ( 9 ? ) on peut considérer être main-forte et donc perdre un roi ( qui sera perdu si le preneur coupe car on essayera de faire tomber les atouts avec cette couleur quand on prendra la main de toute façon ) mais ce sera pour mieux prendre les points de la défense par la suite.

Enfin, beaucoup de choses encore floues, je fais beaucoup d'erreurs donc j'apprends pas mal aussi. Merci à ceux qui me conseils et aussi à ceux qui tolèrent mes erreurs. ;)

Réponse de tondjo

Avoir le contre jeu atout n'est pas forcément être main forte en def, même si à mon avis c'est souvent déterminant.
à partir de 7 atouts (6 si il sont beaux) tu es forcément le def le mieux garni à l'atout. Conséquence tu seras celui qui a le plus plus de chance de gêner le preneur, de sauver des points sur les défausses, de l'empêcher de mettre titi au bout éventuellement de lui prendre. Surtout ne pas se découvrir trop tôt en jouant atout, ce serait aider le preneur à adapter sa stratégie.
Tes objectifs : - faire perdre des atouts au preneur sans faire tomber les points les plus faciles à sauver (ceux de tes partenaires), donc quand c'est possible en le faisant couper dans la couleur où c'est toi qui a la majorité des points.
- faire le 2 pour 1 double intérêt :1) le preneur perd 2 atouts quand tu n'en perd qu'un, aucun point de perdu sur ces tours.
2) ça accélère la chute des atouts de tes partenaires et quand il n'en auront plus ils défausseront.
La finalité étant de déborder le preneur à l'atout avec tout ce que ça implique comme conséquences.

Quand un preneur enfume bien la défense, c'est soit qu'il a une main faible, soit qu'il est vraiment fort en points et que son objectif en ne faisant pas de coupe est de mettre titi au bout (en duplicate ça paye !!)...l'objectif pour la def est de faire vite la différence entre les deux pour contrecarrer ses plans.
C'est la base de la def, comprendre le jeu du preneur au plus vite.

Réponse de LaKapsule

Merci pour ta réponse.

J'ai une dernière question ( pour l'instant ). Par exemple, quand je suis à gauche du preneur ( donc au défenseur du milieu je crois ), il m'est arrivé de jouer de gros atouts quand je savais qu'il en avait de plus gros, dans une situation où un défenseur était déjà parti à l'atout. Au vu de la poignée, j'avais dû voir un trou dans ses atouts, je ne sais plus. Mais je me demande si c'est une bonne idée ou pas !?! Parce que mon but c'est par exemple que ça joue ainsi : un défenseur joue un petit atout, 3 par exemple, moi je joue 16, le preneur 20, le défenseur du fond 2 ou 5 par exemple. Je ne l'ai fait que dans des cas particuliers, notamment et surtout quand j'ai 1- très peu d'atouts, mais assez fort, mais qui ne seront pas assez fort pour avoir une valeur dans le jeu, soit un défenseur mettra au-dessus, soit le preneur évidemment, 2- quand j'ai pas mal de points à défausser, 3- quand un partenaire a pris l'initiative de partir à l'atout. Ce qui peut se passer et qui s'est déjà passé, c'est qu'un défenseur qui a un gros atout, comme le 19 par exemple, se trouve maître à un moment donné et peut aller chercher le petit. En fait, si le petit n'est pas prétendument en défense, je ne sais pas si faire ça est vraiment efficace et utile. Après, de mon côté, je joue juste comme ça pour les raisons que j'ai évoquées et parce qu'un défenseur a pris l'initiative. Je sais que ce sont les atouts forts du preneur qui lui offre une sorte de sécurité et moi en tant que preneur j'essaie de les garder et quelqu'un qui me fait les jouer m'ennuie beaucoup, donc c'est pour cette raison que je peux jouer comme ça.

Réponse de tondjo

"gauche du preneur ( donc au défenseur du milieu je crois )"
NON
faut vraiment que tu arrêtes de jouer en ligne...ça embrouille tout...Au tarot le jeux tourne dans le sens antihoraire, si tu joues sur table ronde c'est ainsi mais si tu joue en ligne ça ne l'est pas d'où la confusion...du coup on ne se comprend pas. Je répète :
celui qui est à gauche du preneur joue donc avant le preneur c'est "l'ouvreur"
il est aux ouvertures parce qu'il ouvre une couleur
le preneur joue ensuite
et les 2 autres défenseurs peuvent jouer tranquille.
d'abord le déf du fond puis le def du milieu (il est entre deux défenseurs...c'est pour ça qu'il est au milieu)
Donc mettre un gros atout avant le preneur pour l'obliger à monter est de base une bonne idée...mais en terme de signalisation ça peut être aussi une alerte au petit.
Si sur le 5 d'atout tu montes au 17 on se dit que le petit est chez toi...cela amènera tes partenaires à stopper la chasse (en théorie).

Réponse de - Pépette -

Moi ce que j'avais compris, c'est qu'il était déf du milieu.
S'il met un gros atout au 1er tour, il risque fort d'exploser un plus gros atout encore chez l'ouvreur (peut-être même son 21 s'il est en défense).
Dans ce cas, perso, je monte à la hauteur et j'attends.
Ca peut décourager le preneur, surtout si l'ouvreur en prenant la main trouve immédiatement la coupe.
Ou bien l'ouvreur posera son 21 et sauvera le petit.

Réponse de tondjo

La signalisation : un défenseur ne monte pas à hauteur et met un gros atout de façon surprenante, cela dit : arrêtez l'atout j'ai le petit.
Sinon le fait de mettre un gros atout pour faire tomber plus gros encore chez le preneur est bien joué, à condition de ne pas en faire tomber d'encore plus gros chez tes partenaires, et ce quelque soit la configuration du tour.
Bon exemple : def du fond joue : 3 coeur
def milieu : 9 coeur
ouvreur : 18 atout
preneur : 20 atout

mauvais exemple : def milieu joue 8 atout
ouvreur : 16 atout (ô la boulette...ou alors il a le titi)
preneur : excuse
def du fond 20 atout


Il y a un sujet ou on cause de la défense du titi si le preneur chasse, des truc intéressant...mais je ne sais plus ou c'est....ce forum est plus mal rangé que la chambre de mon fils.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

C'est clair c'est le fouilli sur ce forum. Faut que je revois la technique du 2 pour 1 d'ailleurs, j'en prends, j'en oublie, c'est souvent comme ça au début. J'avais essayé de jouer sur la table ronde, je trouvais ça horrible. Je ne sais pas comment tu fais pour jouer comme ça. En tout cas oui, les termes commencent à rentrer. D'ailleurs ça a une certaine logique, en tout cas pour preneur, ouvreur, le reste c'est relatif on va dire.

En fait c'est le genre de technique que tu peux faire quand tu as vu la poignée. Mais finalement y a tellement de risques que je me dis que cette technique doit être parfaitement maîtrisée sinon on risque de faire tomber plus gros chez les partenaires comme tu le dis ce qui serait pour moi catastrophique. Sans compter le risque de faire passer un mauvais message.

Réponse de LaKapsule

D'ailleurs, je viens de voir le cas concret où le fait que l'ouvreur joue un gros atout peut être positif ( hors duplicate ). Puisque l'ouvreur a le 19 et le 20, c'est d'ailleurs presque les seuls atouts qu'il a. On ne savait pas vraiment ce qu'avait le preneur, mais il avait l'excuse et le 21. Moi, défenseur du milieu, j'avais 3 atouts dont le petit et un atout était déjà tombé, autant dire que j'étais pas trop à l'aise.
Donc l'ouvreur met le 19 d'atout. Le preneur met l'excuse et le défenseur du fond le 4 d'atout ( forcément parce qu'il n'avait pas au-dessus ). Même s'il avait eu le 21, ça m'aurait arrangé puisque je passais mon petit de toute façon. S'il avait eu le 21 et le petit ( peu probable mais possible ), l'ouvreur repartait avec le 20 et sauvait le petit ( ou pouvait attendre mais plus risqué ). Même scénario si le preneur jouait le 21. Bien sûr ce n'est pas une méthode sur à 100 %. J'aurais pu n'avoir que deux atouts, dont le petit et le preneur jouer le 21 et je perdais le petit. Mais c'est peu probable.

Réponse de tondjo

Il a bien joué...le risque quand "les gros qui sauvent titi" sont dans la main de l'ouvreur : si le preneur fait 1 ou 2 tours en entamant petit atout, tout le monde monte et l'ouvreur qui joue le dernier perd ses gros.
Dès le premier tour d'atout du preneur : l'ouvreur perd le 19 et après il ne peut plus mettre le 20 sans risque...puisque le preneur montera avec le 21 et derrière il peut être maitre avec le 17 et 18, et là adios tititos :)
Donc c'est typiquement le cas ou l'ouvreur doit prendre l'initiative, ce qu'il a fait, nickel !
Pour ce qui est de la table ronde, au début ça ramait un peu, maintenant c'est super fluide et on est vraiment dans la disposition culture tarot...c'est comme l'électricité et la bougie, essaye comme ça 2 ou 3 jours et tu ne pourras plus revenir en arrière :)
En oublié, se souvenir, en apprendre pour en oublier...c'est normal, le temps que ce soit digéré, il y a des trucs qui passe à travers...c'est pour ça que je n'hésite pas à répéter :)

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Hier, j'ai joué une partie où j'avais le 21, le 20, le 16 l'excuse je crois. J'a 3 atouts ( l'excuse ) je tente quand même le 21 sans trop d'espoir, car ça voudrait dire que le preneur ( qui a fait une prise ) aurait pris sans aucun bout. Mais c'est possible. Il n'y avait aucun atout au chien cela dit. Une fois que mon 21 est posé, personne dans la défense n'avait le petit, je m'arrête là et reprends le jeu normalement. Quelqu'un dans les commentaires s'en offusque et j'arrive tant bien que mal ( au prix d'une partie gâché ce qui est presque toujours le cas dans ce cas-là ) à savoir pourquoi. Il me dit que j'aurais dû ou mon partenaire qui a repris la main après moi, continuer atout, pour faire la chasse au petit, parce qu'il n'y avait pas d'atout dans le chien etc.
Moi ce que je vois - et ce que je lui ai dit - c'est que ma chasse va être de courte durée avec 3 atouts capables de la faire et que je n'étais pas main forte -> il me dit qu'il y a mes partenaires aussi, ce qui est vrai. Je lui dis, mais quand le preneur perd un atout, on en perd 3 nous en défense puisque je préfère faire perdre des atouts au preneur après avoir trouvé sa coupe, puisqu'on peut ainsi nous en défense en garder, mais il me répond : à quoi sert les atouts sinon ? Je lui dis donc : quand on commence par mettre le 21 est-on alors obligé de balancer tous nos atouts jusqu'à ce que l'on en ai plus ? Au moins jusqu'à avoir le petit, ce qui souvent reviendra à ce qu'on n'en ait plus. Il me dit qu'ainsi ou pourra se défausser.

Comment j'aurais dû faire ici ( et mon partenaire ) et comment faire en général quand on a le 21 ? Doit-on faire automatiquement la chasse jusqu'à ce mort d'atout s'ensuivent ?

Je lui ai proposé de venir ici, dans ce sujet, m'apprendre ce qu'il savait et parler de ce point en particulier, mais quelque chose me dit qu'on ne le verra pas. Dommage.

Réponse de - Pépette -

Mon avis :
Tu as bien joué La Kapsule si c'était en duplicate.
En continuant atouts jusqu'à épuisement de tous les atouts en défense, avant même de connaître la coupe du preneur, nul doute que tu favorises grandement son jeu.
Primo, s'il a le petit pour seul bout, il l'a sûrement plus long que s'il avait 2 bouts : grande chance pour lui de le mener au bout, chose qu'il n'aurait peut-être pas pu faire si une jouerie atouts ne s'était pas déclenchée.
Secundo, en épuisant tous les atouts, la défense affranchit la couleur longue chez le preneur (je rappelle que sa coupe n'est toujours pas trouvée).
Et s'il reste 0 atout en défense, je me demande bien comment les points seront sauvés ?
Cette manière de démarrer atouts sur des chapeaux de roue est possible en libre, JAMAIS en duplicate.
La main forte ne jouera atouts à fond que si la coupe a été trouvée et qu'elle a la certitude que le petit est chez le preneur et SURTOUT si elle est sûre ensuite de conserver la main avec des honneurs dans toutes les couleurs.
Ce qui voudrait dire que le preneur n'a RIEN de chez RIEN, ni roi, ni dame, ni cavalier dans aucune couleur : à ton avis, c'est possible ?
Si tu regardes les scores de la dernière équipe dans chaque partie, tu verras que la plupart du temps, c'est parce que la défense a joué atouts comme des bourrins au lieu de pratiquer un 2 pour 1 qui est souvent mortel pour un preneur.
Et ne te préoccupe pas des commentaires désagréables parce que ça déstabilise complétement, l'important pour toi est de rester concentré.
Mais ça reste mon avis et j'attends celui de Tondjo.
D'ailleurs finalement, quelle est votre position au classement pour cette partie ?

Réponse de LaKapsule

Merci pour ton retour. En fait, je pense que cela fera sans doute la différence, c'était une partie libre. Donc celui qui a pris avait un bout ( puisque la défense n'a pas déposé le petit ) et on suppose qu'il devait donc avoir pas mal d'honneurs, longue, atouts, en tout cas suffisamment pour prendre. Il n'a pas annoncé de poignée, mais en cas de prise, ça ne me surprendrait pas qu'il puisse en avoir une quand même et reste dans l'esprit si-je-perds,-je perds-moins.

Réponse de tondjo

Rien à ajouter Pépette a tout dit.
En dupli on prend très souvent le petit du preneur quand il tente de le mettre au bout (qu'est-ce que je m'en fais bouffer ! :), quasi jamais sur des chasses de début de partie.
L'argument majeur pour partir atout plein pot en début de partie c'est parce que la défense a une tenue de couleur, mais là il faut :
- connaitre la coupe du preneur.
- que le petit soit tombé ou que le défenseur qui part atout puisse le sauver s'il est en déf.
- Avoir, sinon la certitude, au moins de vrais infos indiquant qu'un def a une tenue de couleur dans la longue du preneur.
Exemple flagrant : le preneur joue son roi de coeur, le défenseur du fond joue son valet, le défenseur du milieu a la coupe franche, le défenseur ouvreur a de très bonne chance de posséder de nombreux coeurs...s'il possède au moins 5 coeurs et que parmi ceux-ci il a 2 plis assurés (cavalier et 10 par exemple) c'est une tenue. Doit-on attendre un 2ème tour et l'annonce de la tenue pour s'en assurer ? Il y a controverse sur le sujet, je préfère prendre qq risques (surtout si le preneur à une poignée) et y aller direct à l'atout. La tenue si elle existe sera plus rentable.

Réponse de LaKapsule

J'aimerais avoir l'idée de partir atout dans une situation telle que tu l'as décrit Tondjo. Mais j'ai encore besoin e beaucoup, beaucoup de temps et de parties. Dans cette partie, j'étais un peu seul contre tous ( enfin contre deux ) et il m'était difficile de défendre un point de vue qui ne s'appuie sur pas grand chose niveau expérience. Mais son argumentation sans nuance m'a semblé tout de même suspecte, c'est pourquoi je suis venu ici en parler. Me voilà renseigné sur les cas où il est possible de jouer atout et ceux où il ne vaut mieux pas le faire. Merci encore.

Réponse de tondjo

L'argument pourrit qu'il t'a servi "tu as des partenaires, tu n'es pas tout seul" est un classique...le genre qui envoie toute la def au massacre...le type qui part atout avec 4 en main en se disant je ne suis pas tout seul...sur un malentendu ça peut marcher :)
Pépette te l'a dit : tu as fait le bon choix.
Pour ce qui est de la tenue de couleur : en comprends-tu l'intérêt, la manière dont la def va tirer bénéfice de la situation ?

Réponse de LaKapsule

Eh bien quand je suis en attaque ma longue est une de mes forces et mes coupes sont ma force et ma faiblesse c'est à double tranchant. Il m'est arrivé de perdre pour deux raisons : parce qu'un joueur avait autant de trèfles que moi. Cela m'a donné la sensation qu'il avait beaucoup d'atouts alors qu'il n'en avait pas beaucoup. C'est surtout moi qui n'en avait pas assez alors que j'en avais beaucoup parce que je ne le faisais pas couper lui, le reste de la défense oui, mais elle partait toujours à coeur alors que c'était ma coupe et lui il m'a volé le petit à la fin parce qu'il avait encore des atouts ( forcément ! ), surtout le 19 - maudit 19 ! Donc lui il avait une tenue si je ne me trompe pas et ça m'a fait mal. J'ai eu beau refaire la partie dans tous les sens, je n'aurais pas pu gagner, alors que j'ai passé beaucoup, beaucoup de temps à essayer de comprendre comment j'aurais pu la gagner et mener le petit au bout, j'ai même pensé que la meilleure solution aurait été de sacrifier mon petit, mais rien à faire, j'aurais perdu encore. Puis en regardant ce que les autres ont fait qui les a fait gagner c'est de ne pas avoir de trèfles puisqu'ils avaient fait un chien différent. Mais ça, je n'aurais pas pu le savoir moi, avant, que le trèfle que je me gardais allait faire que j'aurais beaucoup de trèfles comme en avait beaucoup aussi un défenseur. Etant donné en plus que parfois on compte justement sur sa longue pour finir les plis à la fin ( associé à 2 ou 3 atouts dont le petit )... En fait, c'est la poisse quand la distribution tombe ainsi, on se sent piégé et c'est très désagréable.
Un autre avantage d'ailleurs et pas des moins, c'est que tu peux mettre toutes tes cartes sauf les plus intéressantes quand tu as cette tenue en main. Par exemple, au lieu de donner d'emblée sa dame, son cavalier ou même son 10 quand la défense coupe de toute façon ( donc prend la main ) on les garde, cela va gêner considérablement le preneur qui peut perdre des points en défausse en essayant de les faire tomber ( un peu obligé de toute façon ), après ça il pourra jouer atouts ( s'il le peut ). Les derniers plis sont primordiaux et celui qui a réussi à conserver de grosses cartes aura souvent soit les plis à la fin grâce à elles puisque ce sont les cartes que le preneur va jouer, soit les points de la défausse quand le preneur ira essayer d'aller chercher ces cartes-là.
Peut-être que je me trompe pas mal dans ce que je dis et que je suis à côté, je sais que tu sauras me le dire et j'apprendrai encore davantage.

Réponse de tondjo

Alors la manière dont tu le présentes c'est la manière de tire bénéfice de la tenue de couleur sans l'utiliser, ce qui arrive fréquemment.
La deuxième manière c'est quand la défense joue atout plein pot jusqu'à épuisement, ce qui arrive en théorie assez vite au deux défenseur qui n'ont pas la tenue puisque quand le preneur reprend la main à l'atout il revient bien sûr dans sa longue :
1) pour faire couper les 2 défenseurs qui ne tienne pas la longue.
2) pour tenter d'épuiser la tenue de couleur du 3ème défenseur avant que les atouts ne s'épuisent.
Parce que quand les 2 défenseurs auront épuisé leurs atouts que le preneur jouera sa longue, le défenseur qui aura gardé ses maitre dans cette couleur fera les plis et ses partenaires se défausseront.
Cette stratégie est d'autant plus payante quand le preneur à beaucoup d'atout, parce que plus vite les défenseurs épuisent leurs atouts, plus de tour de défausses ils auront pour sauver leurs points. Et contre un preneur fort à l'atout il y a au moins deux coupes donc beaucoup de points à sauver.

Parfois la def n'a pas besoin de faire le job contre un preneur malavisé sûr de sa force mais qui joue à l'envers, celui-ci va vouloir faire le ménage à l'atout avant de jouer sa longue et patatra :)
Dans tous les cas voila la raison principale pour laquelle le def qui tient la longue doit conserver ses maitres dans la couleur.

Réponse de LaKapsule

Quand je joue, surtout en défense car je me concentre plus sur la défense actuellement, je rencontre souvent des dilemmes dont j'aurais l'occasion d'y revenir assez souvent. Par exemple à savoir si je garde mes honneurs ou pas quand le preneur joue dans cette couleur. En fait, ça fait peur parce que si le preneur se met à couper d'un coup quand nous sommes obligé de les placer, c'est dommage et surtout si on perd une partie à cause du fait que l'on a pas mis une carte au moment de la mettre, comme ça vient de m'arriver avec un valet alors que le preneur gagne grâce notamment à ce valet que je n'ai pas donné quand j'en avais l'occasion. Mais je vois beaucoup faire ça, les joueurs qui avaient de bons points défense et surtout ceux qui me gênaient le plus. En fait, j'ai remarqué que c'est très souvent ( pour ne pas dire majoritairement favorable ), parce que j'ai souvent fait des plis grâce à ça, sans compter les atouts que j'ai pu faire perdre au preneur parce que je le faisais couper après.

Aussi, j'ai toujours des difficultés à savoir quoi jouer quand j'ai un roi et une longue à trèfle par exemple. Je n'aime pas du tout ( sans exactement savoir pourquoi !?! ) jouer, comme je le vois souvent, une couleur dans laquelle je sais que le preneur a un roi. Je trouve que c'est lui donner la main alors qu'il peut le faire tout seul, partir au roi, mais il m'est difficile de partir avec mon roi alors que je sais qu'il peut se faire couper. En ce moment je le tente et il passe la plupart du temps, je parle en Duplicate. Je me dis que si j'ai le roi, la dame ou roi et cavalier, avec 3 cartes ( donc 5 en tout ) il a des chances d'avoir sa coupe là, donc je joue les petites cartes dans cette couleur.
Par contre, en dessous de 5 cartes, je joue mon roi direct en me disant que s'il me le coupe là, il me le coupera plus tard de toute façon, sauf si j'ai 4 atouts par exemple, là j'attends de voir si je peux défausser ce qui arrive assez régulièrement. En fait, il faut que je sache si je suis main forte ou pas, si c'est le cas, je mets la priorité sur le fait de le faire couper et sauver mes atouts et les points des partenaires. On perd d'un côté on gagne de l'autre.

Concernant ce que tu dis, je viens de faire la bêtise et je me suis dit exactement la même chose : t'as joué à l'envers. J'ai joué atout plein pot, j'en avais pas mal, et il m'est resté à la fin ma longue et 3 pauvres atouts qui ne me suffisaient pas à finir la partie, donc je l'ai perdue comme il se devait. J'étais dégoûté, mais je me suis dit : encore une leçon !

Ce que j'aime c'est quand je fais des choix tactiques et qu'ils paient dans la partie et qu'après je vois qu'on finit première défense. :D

Réponse de tondjo

Tu piges vite, je ne te dis pas ça pour tes résultats, je ne les connais pas, mais parce que tu poses les bonnes questions, et tes choix deviennent bons.
Allez un p'tit conseil : les plans que je te file sont pour la plupart basé sur les statistiques, ça veut dire que sur un cas donné il est recommandé de jouer une option plutôt qu'une autre...ça ne veut pas dire que ça fonctionne tout le temps :)
Il y a des options qui fonctionnent à 90%, d'autres options c'est du 60%, et d'autres selon les configurations peuvent tomber à 51%...Parfois tu joueras ce qu'il faut mais ça ne fonctionnera pas.
C'est comme ça, parfois tu as l'impression que le jeu est contre toi, quelque soient tes choix "everything you do comes back on you" (ça se retourne contre toi), et plus tu vas jouer, plus il y aura de probabilités que tu produises des séries (bonnes et mauvaises)...et quand tu es dans une mauvaise série, tu peux douter, changer tes plans, faire des choix stupides puisque les bons ne fonctionnent pas...mais ça ne fonctionnera pas mieux, surtout en défense tu dois garder des principes de jeu, des bases solides, ne pas douter parce que 3 fois de suite c'était mauvais, les stat ça se calcule sur des centaines de parties pour qu'elles aient de la valeur.
En attaque c'est un peu différent, il y a ce qu'on appelle "jouer classique" et "jouer l'enfumage", quand tu joues avec des joueurs qui te connaissent tu dois varier pour ne pas être trop prévisible...mais ça on en parlera plus tard.
Bonne chance (il en faut aussi)

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Mes résultats ne sont pas très bons. Je n'arrive pas à descendre en dessous de la 70ème place. Je pense que je fais beaucoup d'erreurs, surtout en défense, mais je n'arrive pas bien à savoir lesquelles. Je suis souvent mal placé dans la défense et je ne pense pas que le problème vienne de mes partenaires puisque je suis trop souvent mal placé. Les seuls moments où j'arrive à me débrouiller c'est quand le preneur fait des erreurs, mais quand le preneur joue bien, je n'arrive pas à créer des opportunités, à savoir ce que je pourrais faire avec ce que j'ai, hormis le fait de faire couper. Le jeu de défense est beaucoup plus délicat que celui de l'attaque je trouve. Y a encore du boulot ! :) Faut que je continue de lire les sujets concernant la défense et regarder des recaps'.

Réponse de - Pépette -

Tu as appris à jouer au tarot en juillet dernier et tu as déjà un pourcentage de 47,45 %.
Et tu ne te trouves pas "très bon" ??? LOL
Moi Je crois qu'il y a un bel avenir pour toi dans le monde du tarot mais que tu ne le sais pas encore.
Apparemment, les volets de ton cerveau sont largement ouverts pour y laisser entrer toute la lumière ;-)
Si ça continue, c'est moi qui te demanderai des conseils dans pas longtemps....
Très bonne continuation à toi :-)

Réponse de LaKapsule

Merci ! :) Je suis assez perfectionniste faut dire. :) En fait, ça correspond à quoi 47,45 % ? Parce qu'en jeu libre, c'est le taux de réussite, mais y a pas mal d'aléatoire donc finalement ce taux ne peut pas trop être pris en compte comme cela pourrait être le cas en Duplicate si c'est à ça qu'il correspond. Où as-tu vu ce pourcentage ? En tout cas, j'aime beaucoup expliquer et j'ai hâte d'être en capacité de le faire pour un futur nouveau qui viendrait ici comme je suis venu moi-même.

Réponse de tondjo

Comment faire la différence en def :
- ça commence forcément par lire le jeu du preneur plus vite
- percuter vite aux tenues de couleur, savoir les annoncer, les repérer et en tirer les bénéfices.
- Jouer le 2 pour 1 plus régulièrement
- ne pas louper les occases de défausse
- pour tout ça c'est être concentré et connaitre les armes et leurs applications qui sont à ta disposition.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Là je suis rendu à un point où je ne sais plus quoi faire pour m'améliorer. Je sais que je dois mal joué parce que mes stats sont pourries, parce que je descends dans le rang que j'occupe plus que je monte et parce que ma défense est la plupart du temps dans les dernières. Je m'excuse auprès de ceux qui je coule avec moi quand je joue avec vous. Peut-être ne fais-je plus d'erreurs flagrantes puisque personne ne me dit trop rien, pourtant, j'en fais c'est certain.

J'ai longtemps joué au poker et j'ai remarqué une très très très grosses différences entre ce premier jeu et celui-ci : la pédagogie. Au tarot, y a quasi rien pour apprendre, pas de livres, pas de vidéos Youtube, peu de blogs, peu de forums, peu de sites etc. Au poker, je pouvais voir des parties commentées - qu'est-ce que j'aimerais en voir au tarot ! - où le joueur explique chacune de ses actions. J'imagine bien que chacun agit à dessein, mais je ne comprends pas ce qui fait que quelqu'un joue ceci plutôt que cela, c'est dans sa tête que ça se passe et ça reste dedans. Ce qui m'a surpris comparé au poker, c'est que c'est une discipline extrêmement fermée, où y a peu de pédagogie, peu de partage à ce niveau-là, peu d'outils. C'est même surprenant qu'il n'y ait pas plus de mauvais joueurs en fait ou peut-être que c'est normal, selon le point de vue.
Je vois les énergies des uns et des autres, je vois que beaucoup d'énergie part pour critiquer un fait ( beaucoup de mauvaises actions chez beaucoup de joueurs ) mais peu de partages de connaissances pour les améliorer, chez ceux qui pourtant gaspillent beaucoup d'énergie à le déplorer. Une citation dit que si on ne met pas son énergie à régler un problème ( que l'on critique ), on fait partie du problème.
Vous l'aurez compris, je ne suis pas au mieux, si un jour un apprenant tombe sur ce message il se sentira peut-être moins seul en voyant que d'autres aussi sont passés par ces phases de doutes, de lassitudes...

Je regarde les récap' mais soit je ne comprends pas le "move", soit je vois que la défense et bien placé parce que le preneur a mal joué ( donc moi aussi à la rigueur j'ai tendance à bien jouer quand le preneur joue mal ), ce qui ne m'apprend pas grand chose. Beaucoup d'énergies pour pas grand chose. Y a pas mal d'aléatoire, où est la différence entre chance et maîtrise, qu'est-ce qui est du ressort du calcul ou de la chance ? J'en sais rien. Je nage à contre-courant et m'épuise, bref, le tarot c'est pas ce qu'on croit. Je joue mal et je ne sais pas pourquoi.

Réponse de Lucifer Morningstar

slt la kap
premièrement on ne joue pas pareil en duplicate et en 4 ou 5
pour le duplicate, les donnes sont préparées et non aléatoires avec des jeux très piégeux
pour apprendre bien le tarot, il faut jouer à 4 et au départ appliquer les règles de bases mais elles ne sont pas toujours valables à 100 % et c'est ce qui fait la beauté de ce jeu. après il y a plusieurs écoles : ceux qui ne chassent pas et ceux qui ont ça dans la peau, c'est toi qui décideras, quand tu auras fait tes armes, à quelle école tu veux appartenir. lorsque tu sauras parfaitement jouer à 4, tu pourras t'amuser à 5, c'est beaucoup plus facile vu que tu es à 2 contre 3. ensuite tu pourras tenter le duplicate mais en n'oubliant pas que les donnes sont préparées : exemple en dupli la chasse ne donne quasiment jamais un bon résultat donc là il faut impérativement l'oublier. tenter d'amener le petit au bout, il faut avoir les reins vraiment solides car tu tomberas sur des distri encore plus vicieuses qu'en tournoi. tout comme c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en jouant qu'on devient un bon joueur. ce que tu pourrais faire, c'est nous indiquer une partie que tu n'as pas compris et on te donnerait notre avis (attention ils seront surement très divergents ! mais dans le lot tu trouveras surement une réponse qui te paraîtra plus cohérente que les autres)

Réponse de tondjo

la personne qui a cet avatar (au dessus de ce post) devrait être sanctionné, c'est une provocation et une insulte vis à vis d'un ex-modérateur...je vous demande de ne pas lui répondre, de l'ignorer comme d'ignorer la bassesse de son comportement.

Réponse de Erebus

Salut, la sanction est tombée, aucun commentaire donc, même si pour moi, la question reste en suspend. On dira mieux vaut ne pas savoir mais il est difficile de s'y retrouver sur ce forum, quand on est nouveau sur le site, qu'on a besoin d'infos, éviter les mauvaises rencontres n'a rien d'évident.
Pour répondre à Lakapsule, j'ai moi aussi des doutes rapport à ma progression, j'ai appris à jouer en défense donc même en attaque je suis sur la défensive, difficile à gommer. Le conseil que je peux donner, c'est s'appuyer sur ce qu'on a "digéré", bien travailler les techniques comprises, que ça devienne automatique. La progression se fait par paliers, la prochaine étape est pour bientôt, courage ça rentre!

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Je viens de faire une partie en tournoi quotidien à 4 - celle du 29 décembre 14h47 - et on m'a encore reproché de ne pas partir à la chasse, donc partir atout, parce qu'il n'y a pas d'atout au chien.

On m'a dit que je devais partir à la chasse dans cette situation. Ce à quoi j'ai répondu que je n'en étais pas sûr parce que je ne sais pas où est le petit et que d'une je ne suis pas main forte et de deux que je n'ai pas sa protection. C'est donc prendre un trop gros risque à mon sens. De plus, je mets en doute cette absolutisme de partir forcément atout quand il n'y a pas d'atout dans le chien. N'étant pas sûr, comme toujours, j'ai dit à ces joueurs que je poserai la question, ce que je fais là.

Donc qu'aurais-je dû faire ? Et pourquoi ?

Réponse de tondjo

tu as fait et dit ce que tu devais :)

Réponse de LaKapsule

Merci. Pourtant j'avais la table complète contre mon avis. J'aurais pu me tromper, c'est clair. J'aurais même bien voulu, j'aurais appris un truc. Bon, tant pis ! Peut-être un joueur sera pour et nous expliquera en quoi et ça fera une bonne discussion de plus comme on les aime. :)

Réponse de tondjo

c'est facile après coup de dire que sur cette partie tu as eu tort, mais si le preneur vous lamine avec un longue d'extraterrestre et met le petit au bout....là les mecs qui sont partis plein pot atout quitte le jeu vite fait la queue basse sans un "désolé j'ai merdouillé."
En respectant les base du jeu, construite sur des statistiques favorables tu n'auras pas raison 100% du temps.
Avec l'expérience ou l'envie de suivre ton instinct, tu iras contre les règles et tu verras que ça paye parfois...on peut jouer atout sans avoir la main forte ni la def du titi...faut vraiment bien le sentir, j'en ai tellement vu se faire cueillir en partant avec 4 atouts, puis donner comme argument de défense "oui mais ça aurait pu " ou "je suis pas tout seul, mes partenaires auraient pu avoir ce qu'il faut..."
Des joueurs qui n'admettent pas quand ils se trompent ne progressent pas, et restent petits.

Réponse de sam45

slt

pour moi tu a bien fait de ne pas jouer atout .

pour illustrer regarde ma partie TQ4 d'aujourd'hui à 13h37

un bon exemple de ce qui arrive quand on joue atouts sans raison ( et encore heureusement que titi est chez le preneur sinon je te laisse imaginer ........ )

Réponse de LaKapsule

Ce que j'ai essayé d'expliquer c'est que je ne vois que mon jeu et même si je ne suis pas seul, je ne sais pas si ce que je fais, si je me lance à la chasse, va favoriser ou défavoriser la défense. Après, je comprends que du point de vue de la main forte, on peut se dire "une chasse et j'ai le petit" mais moi je ne vois pas ce que ce joueur a et donc je préfère qu'il prenne l'initiative. Après, en jouant comme j'ai joué, je permets aussi au preneur d'éviter a chasse. Mais c'est comme ça ici, souvent ça ne se présentera pas de la même façon et ma chasse sera peut-être une mauvaise chose, d'autres fois une bonne. Pas toujours facile de savoir. Je ne sais pas si Cyrille en a parlé dans son sujet !?!

Réponse de LaKapsule

Je vois Sam45, ça me rappelle pas mal de situation où je vois quelqu'un de la défense partir atout sans qu'il soit main forte et moi j'ai le petit mais avec une quasi poignée mais qui ne s'est pas vu au chien comme dans le cas que tu présentes et je me dis "mais là ils se tirent une balle dans le pied !" parce que j'ai l'impression qu'ils se retirent la seule véritable force exploitable qu'ils avaient. Parce que si tu as une longue, une ou deux coupes et une bonne répartition en carte, ça te donne simplement la main encore plus puisque tu te retrouves avec les cartes et en plus les atouts. La personne qui part atout dans le cas que tu présentes, pour moi, elle tue la défense en lui retirant sa force, la seule d'ailleurs ici.
Par contre, qu'une personne main forte avec 7 atouts ( et des forts ) partent atout, je le comprends mieux. Mais pas là. De façon générale, j'ai du mal à comprendre la frénésie de lâchage d'atouts pour en retirer au preneur. Logiquement, il lui en restera et pas nous. Alors pourquoi ne pas essayer de le déborder par les coupes et un 2 pour 1 pour ceux qui savent le jouer ?

Réponse de sam45

c'est ça !

dans ta partie le joueur qui voulait chasser ( à raison ) aurait certainement du prendre la main avec son roi de coeur ( même si c'est vrai que c'est dommage de joueur ce roi qui est la longue du preneur , mais bon de toute façon il n'est que 3éme ) dans son cas a lui c'était certainement la meilleur chose à faire !

après si il s'agace par ce que les autres ne sont pas devin , ou qu'il considère que pas d'atout au chien égale jouer absolument atout est une règle Bha .......... pffffffffff..... laisse tomber il est sur de lui et aucun arguments ne le fera réfléchir .

Réponse de LaKapsule

Bonjour et merci à tous encore une fois pour votre aide précieuse,

D'ailleurs, tout le monde peut utiliser ce sujet pour poser des questions. :)

Ce que je ne comprends pas c'est que cette pratique est largement répandue. Ce que je vois c'est que quand le chien n'a pas ou peu d'atouts tu vas avoir forcément quelqu'un qui va partir atout, sans se préoccuper de savoir où est le petit d'ailleurs. Le pire, c'est quand quelqu'un part atout, tout le monde ( moi y compris ! ) part atouts et continu atout sans trop savoir pourquoi ( ? ) se disant peut-être que celui qui est parti atout est main forte et a une idée derrière la tête.

Aujourd'hui j'étais main forte ( c'est bien celui qui a le plus d'atouts ? ). Ils avaient les points, moi les atouts ( le preneur en avait beaucoup aussi ). J'avais aussi le petit mais personne ne le savait ( enfin le preneur lui savait qu'il ne l'avait pas bien entendu ). Ils partent atout et je me dis que cela va bien arranger le preneur comme moi ça m'aurait arrangé à sa place. Du coup, une fois qu'ils n'ont plus d'atouts ( ce qui vient assez vite ) le preneur part atouts et forcément prend le petit.

Je ne comprends pas cette logique de partir atout comme ça - y a ça aussi en D1 ? - alors que l'on peut prendre des atouts au preneur sans en perdre en défense pour ainsi pouvoir défausser ou reprendre la main plus tard. Ce serait bien d'ailleurs de voir vraiment une partie qui se déroule avec les atouts balancés ainsi et la même partie sans le faire.

Réponse de tondjo

hello,
tu dois pouvoir, en regardant les recap de pas mal de parties en dupli, trouver les 2 cas et faire la comparaison...mais pour en tirer une vérité il faudra faire plus d'une comparaison.
Jouer atout n'a pas que des défauts, relis les post "stratégie en défense" "Jouer atout devant une poignée" "Analyse par Tonjo", il y a aussi de vrais détracteur des startégie FFT qui sont de bons joueurs et qui ont élaboré des stratégies basées sur le départ atout quasi systématique...cela ne produit pas que des réussites, et ça demande beaucoup de clairvoyance des défenseurs dans le jeu des défausses (garder les bonnes couleurs quand tu n'as pas d'info c'est compliqué :).
Il y a des cas ou le bénéfice est évident, mais rarement celui de prendre le petit.
En compète dupli le bénéfice pour la def était rare (voire exceptionnel), parce que les preneur avaient souvent de gros jeux (trop gros), là il semble que ce soit moins le cas...du coup il y aura peut être plus souvent intérêt à jouer atout...mais pas toujours, et pas pour le titi.
Je préfère
1) chercher la coupe (voir si titi tombe)
2) comprendre ou est la longue du preneur, voir s'il y a une possibilité de tenue de couleur et en fonction des résultats (petit tombé ou pas / tenue de couleur annoncée ou pas), à ce moment la def doit faire des choix stratégique en les mettre en place ensemble et sans perdre un tour.
- soit a) alterner la (ou les) coupe et le 2 pour 1 (on a moins de chance de faire tomber les points des partners que si on insiste trop dans la coupe) et on se donne la possibilité de déborder plus facilement le preneur en fin de jeu.
- soit b) atout plein pot pour profiter de la tenue de couleur

joyeux réveillon à tous :)

Réponse de LaKapsule

Bonjour Tondjo,

Je me doutais bien que ce n'était pas si simple cette histoire d'ouverture à l'atouts. Je trouve que dans ce document ( je ne sais pas si le lien passera ) - http://matt.78.free.fr/Tarots/Centre.php - ce joueur préconise des choses intéressantes ( je n'ai pas encore tout lu ) et fait des remarques qui me semblent pertinentes bien que je n'en mesure pas totalement la portée pour l'instant. Voir par exemple le point 2.1) Ouverture à l'atout. Pour préciser, son document est une critique très constructive pour le coup, de certains conventions FFT. Qu'on soit d'accord ou pas, c'est intéressant de voir aborder les problématiques sous différents angles.

Je vais donc aussi lire l'analyse que tu as postée.

Bon réveillon ! :)

Réponse de sam45

slt

@LAKAPSULE est ce que le partenaire qui est parti atout était du fond ?

car le soucis est qu'il y aurait une légende ( que apparemment seul les anciens connaisse ) qui dirait qu'il est strictement interdit d'ouvrir une couleur quand on est le def du fond !

bon moi perso , je ne joue pas cette légende :))

après il y a aussi les signalisation ( FFT ) atout pair , proposition de jouer atouts ( par exemple par ce que du fond ( ou pas ) et avec ce jeu ( et le chien ) pas trop de visibilité pour ouvrir .

ou atout impair , demande de jouer atout , promet au mini 7 atout dont 2-3 gros ou 6 gros .

Réponse de tondjo

Oui Lakap, je connais ce post, il n'est pas inintéressant mais il est un poil trop partisan pour être vraiment crédible, puisqu'il omet totalement le 2 pour 1 qui est la base d'une défense style stratégie FFT. Cependant il met l'accent sur les faiblesses de certaines annonces FFT (excuse, doubleton, honneur...), mais ce sont ces mêmes annonces qu'une partie des très bons joueurs de compète réfutent aussi.
Il est bon de connaitre les diverses écoles pour comprendre ce qui est valable et ce qui l'est moins...faire les bons choix aux bons moments, tout ça n'est que statistique et expérience, logique et concentration.
La fin du post ci dessus, reprend exactement les conseils que j'ai reçu d'un très très bon joueur de duplicate, classé encore cette année en finale des championnats de France en duplicate individuel. Je les ai passé au crible de ma propre expérience, je n'ai pas trouvé de faille, ils sont à mon avis à la base d'une bonne stratégie en défense...les choix ne sont pas si nombreux, les finesses sont dans le détail (bonne défausse par anticipation, la hauteur des atouts joués sur le 2 pour , etc.
Même un défenseur très fort à l'atout ne prendra que très rarement le petit, on ne base pas une règle stratégique sur un "très rarement".

Réponse de tondjo

@ lakapsule et ceux qui veulent : quelques belles défense à voir sur mon compte : les parties compète duplicate de 18:32 ce dimanche 14/01
la manche 1 le preneur est un peu gourmand
La manche 4 est carré, le preneur dans les cordes
je me suis frisé les rouflaquettes sur ces 4 manches :)
Euh en revanche hier (le 13/01) j'ai réalisé une des partie preneur les pire de ma vie...cauchemardesque !! pas parce que j'ai fait des mauvais choix ou parce que la distri était contre moi, ni que la def était intraitable...dire que j'ai été mauvais serait trop gentil...exécrable, entre la quiche aux lardons et la buse des fossés serait plus juste. D'où la flagellation qui s'ensuivit, 25 coup du chat à 9 queues sans lésiner!! ensuite je me suis pendu par les pouces à la tringle du rideau de douche 8 heures d'affilés...Purée ce soir j'étais archi-motivé !!

Réponse de Erebus

Salut, bon ben ya pas que les novices qui se plantent, çà donne un peu de baume au coeur. Sur sa bio mon père avait marqué: on peut jouer juste un jour et être minable le lendemain.
Oups je vais mater ces défenses,,,,,cours pratique, c'est mieux!

Réponse de Erebus

Re, bon c'est pas tout fini, vu la manche 4, pas un accroc en effet. Partie d'hier, je fais souvent la même ( sont heureux les défenseurs, si si), il me faudra un sujet sur la conduite de jeu, gros souci par là, mais ça peut attendre il reste encore du boulot sur l'écart. A plus

Réponse de LaKapsule

Bonsoir,

Je ne peux pas tout voir ( notamment la manche 1 qui n'est pas terminé ). Je suis en train de visionner tout ça. Je comprends ta façon de jouer, mais je ne comprends pourquoi le joueur 1 balance du coeur et continue en coeur à partir du 9ème pli, là où j'aurais continuer à carreau. Je peux à la rigueur comprendre la première tentative à coeur mais pas le seconde et la troisième. Si je voulais sauver le valet et la dame, au pire, je serais parti à trèfle après tout c'est l'ouvreur mais j'ai tendance à continuer jusqu'au bout.
Ensuite, jamais je ne pars atout au départ ( à tort ou à raison ) sauf si j'ai la protection du petit. Mais on en a déjà parlé.

La 2nd manche, là où tu fais une prise. j'aime bien essayer de me dire quel écart je ferais et je regarde ce que les premiers on fait, souvent je suis assez d'accord, parfois pas. Ici, je n'aurais pas fait le même que toi ni les premiers, j'aurais plus fait celui du 3ème ( au-dessus de toi ) - bien qu'en vérité je pensais garder deux trèfles et mettre de côté la dame et le valet mais là je me rends compte que je ne devrais pas faire ça.

Je trouve que le jeu du joueur n°2 t'aide plus qu'autre chose à joueur atout.

Pli n°10 : je ne comprends pas pourquoi le joueur n°1 part à coeur ici. Si la dame est chez le preneur il risque de lui redonner la main ( mais si supposément sa dame peut être coupée ), mais si la dame est dans son camp...

------ Je verrais le reste demain -------- Bonne nuit !

Réponse de Erebus

Salut, je reviens sur la partie d'hier:
Manche 1: je ne comprends pas la tactique du preneur, je vois un écart cohérent, une belle main d'atout, mais il n'essaie pas de chasser, un tour au 13 pour voir, non?Il a l'excuse donc ça devrait faire tomber le 21 , le petit c'est pas sa priorité, ça ok. Par contre il joue ses carreaux alors que tous les honneurs en main, je n'aurait pas fait ça , je serais entré à trèfle, je ne sais pas dire pourquoi.
Manche 2: écart, je mets les carreaux, singlette au roi de pique, ok. A coeur, l'idée c'est de garder une reprise de main avec le valet, au mieux on fait 1 pli, au pire on sacrifie 2 points? et si impasse roi ou dame, on rafle à la fin?
Manche 4: le preneur fait une grosse erreur en fin de partie( pour moi), roi de pique et 21 pas tombés, reste dame pik et 2 atouts en main, j'aurais joué la dame pik pour faire les 2 derniers plis, j'ai bon niveau calcul points?

Réponse de tondjo

Manche 1 : comprends tu pourquoi je coupe du 16 au pli 5 alors que j'ai les 5 et 7 d'atout à disposition ?
Oui le preneur fait une erreur, il n'a qu'un bout, s'il prend le petit c'est un bénéfice de 15 pts. Le meilleur argument pour la chasse c'est avec 1 seul bout et là il a de quoi lancer au 13 ou au 8 pour voir. Si le 21 tombe c'est dans la poche.
Le preneur ne part pas à trèfle par peur de perdre sa cavale...il veut voir venir, mais il lance carreau plein pot et perd sa cavale, ce qui est contradictoire dans la stratégie il devait jouer atout, chasser, et finir à carreau là il était invincible. En fonction de ce qu'il a proposé la def ne fait pas d'erreur, on finit deuxième def.
@lakap : personne ne lance coeur au 9ème pli...je ne pige pas :)

Réponse de LaKapsule

@Tondjo,

Je parlais de la 4ème manche a priori.

Je trouve personnellement ces discussions sur des parties très intéressantes et j'en redemande ! C'est même plus simple ( pour moi ) que les énigmes abstraites parce que là j'ai les cartes sous les yeux et on peut même voir les conséquences des décisions prises ( avec le nombre de parties ) ou non prises.

Réponse de Erebus

Salut, pourquoi couper du 16, euh bon, il ne reste plus bcp de carreaux, je balance le 16 de suite pour éviter de faire tomber les gros atouts de mes parts au tour suivant? je vois pas sinon, a part que la main forte est chez le def ouvreur, je dis ça j'ai les cartes sous le nez, pfft

Réponse de LaKapsule

Là ça fait pas mal de fois de suite que je foire mes attaques. En fait, je vois quelles attaques ont marché, quels écarts surtout, mais je ne vois pas pourquoi. Pour le 16, je ne vois absolument pas pourquoi non plus.

Réponse de tondjo

Pour le 16 je sais que l'ouvreur va surcouper sur moi mais que le def du milieu en a encore, j'ai sauvé titi, donc je coupe du 16 pour éviter une escalade future qui fera perdre des gros atouts à mes 2 partners. Là je ne ferai perdre qu'un gros atout à un seul partner. J'ai de la réussite puisque le 21 est chez le def du milieu qui fournit encore.
Et ce 16 AU PLI 5 VAUT 10 points...puisque si je le garde au pli 10 il fait tomber le 21...ce même 21 qui sauve 2 rois au pli 16. Ce qui nous vaut une place de 2ème au lieu d'être 7ème.
Je crois que là vous venez de piger le pourquoi de cette question à 2 balles...Le diable est dans le détail :))

Réponse de LaKapsule

J'aurais dû savoir parce qu'il m'est arrivé de le faire pour cette même raison. Mais c'était presque plus instinctif que réfléchi comme pour toi.

Réponse de Erebus

Salut, ok on apprend encore un truc, et j'ai dit une connerie, la main forte c'était le def du milieu, pas l'ouvreur!

Réponse de LaKapsule

@Pépette,

Je sais maintenant à quoi correspond le taux dont tu parlais dans un message en disant ceci :

[Tu as appris à jouer au tarot en juillet dernier et tu as déjà un pourcentage de 47,45 %.]

J'étais à plus de 52 % avant d'avoir de mauvaises parties ( et apparemment pas toujours de ma faute ce qui me rassure ). Mais mes scores, ça donne ça pour que tu te rendes compte de la fluctuation :

- 20 janvier 12 parties 8 parties 6pts 48.25%
- 19 janvier 4 parties 8 parties 2pts 65.25%
- 18 janvier 20 parties 20 parties 10pts 41.55%
- 17 janvier 8 parties 4 parties 4pts 50%
- 14 janvier 8 parties 12 parties 4pts 39%
- 13 janvier 20 parties 20 parties 10pts 55.75%
- 12 janvier 12 parties 8 parties 6pts 65.88%

Donc les bons jours je monte à 65%, et les mauvais je descends à 39%. Assez dingue comme écart non ? J'étais donc redescendu à un peu plus de 49% en pourcentage général et là j'essaie de remonter la pente. J'aimerais bien être au moins dans les 100 premières place du classement. Voilà mes modestes objectifs. :) Est-ce que je suis le seul à avoir ce type de classement très fluctuant ?

Réponse de Erebus

Salut, non mon ami tu n'es pas seul, je fais même pire ( 32,88) et c'est pas une gloire, l'attaque comme toujours, et en défense des fois ça ressemble à un nid de buses,,,

Réponse de - Pépette -

T'inquiète, moi c'est pareil...
J'ai des résultats en dents de scie, c'est pire que le serpent monétaire à l'époque (les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre)
J'aimerais bien aussi faire partie des 100 premiers mais je crois que pour y être, il faudrait tuer les 99 autres....
Noooooooon ! Je RIGOLE !

Réponse de LaKapsule

J'étais en attente de quelques bonnes parties aujourd'hui et les résultats allaient tomber. Je suis remonté à un pourcentage supérieur à 51%, ça soulage ! J'ai bien aimé jouer avec les dernières personnes ( la dernière compet ) moins à l'avant dernière. Et les résultats s'en ressentent. :)

Sinon Pépette, moi je ne vise le top 100 de la D2 hein ! Tu es en D1 alors c'est une autre histoire. Quand je passerai en D1, on verra ce qu'on fera des 99 joueur gênants. On en gardera quelques uns, il paraît qu'ils donnent de bons conseils. :)

Réponse de - Pépette -

RIRES
Surtout ne change pas, Samuel, tu es UNIQUE :-)
Bisous

Réponse de - Pépette -

Oui Cyrille yapuka :-)))
Et à moi, tu donnes quels conseils ? (rires)

Réponse de LaKapsule

@Pépette,

Merci. :)

@Cyrille,

Je pense que c'est trop haut pour moi et tant mieux dans un sens car je peux me perfectionner. Ça ne me gène pas plus que ça d'être en D2, sauf quand des partenaires font des trucs bizarres et que ça foire la défense ( parfois c'est moi qui est ce partenaire bizarre ! ). Je continuerai à jouer même quand mes points de participation seront acquis. Si j'ai de la chance avec une série avec de bons partenaires, je peux faire un joli score, mais pas 55% quand même. Faut pas rêver ! Je passe de 47% comme l'a fait remarquer Pépette à 51. Si déjà je maintiens ça ou si j'arrive à 52 ce sera déjà super. Je joue avec des gens qui jouent depuis des années et des années, c'est normal que je sois à la place à laquelle je suis. Je vais voir ce que je fais ce mois-ci, j'alterne partie beaucoup de lecture, conseils, mise en pratique etc. et puis le mois prochain ça sera encore mieux j'espère. Merci pour les encouragements et les conseils. :) Je sais à qui je dois mes réussites actuelles et futures.

Réponse de tondjo

Tu les dois à toi même, tu t'intéresses, tu poses des questions pertinentes, tu es à l'écoute, tu cogites en regardant les recap...et à l'arrivée pas de surprise, tu progresses.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Merci Tondjo. :)

Alors sur la partie Compétition Duplicaté du 21 JANVIER, 11H14, je crois que j'ai fait un combo de beaucoup d'erreurs. J'ai voulu appliquer de nouvelles méthodes avec les atouts, en partant par le haut mais en l'appliquant certainement mal et j'ai fait foirer la défense je pense bien comme il faut. C'est laid. On retrouve des situations assez proches et délicates où j'ai le 19, un autre le 20 et le petit qui est court sans forcément pouvoir le signaler. J'étais un peu perdu. Les défenseurs n'ont pas compris ce que je faisais et... moi non plus d'ailleurs. Bref, une cata.

Réponse de tondjo

j'irai jeter un oeil, là elle n'est pas encore à complétion.

Réponse de LaKapsule

Super ! :) J'ai fait des trucs assez moches aujourd'hui. Pas trop dans mon assiette, mais finalement je m'en sors assez bien puisque j'ai atteint le top 100 et même au-delà. J'espère faire mieux au niveau de mes parties plus tard.

Réponse de Erebus

Salut, bien joué!!! On a de bons profs, ça aide, après pas évident de tout digérer, mais ça finit par payer. Ya pas si longtemps, tu étais un peu déçu de tes résultats, ben tu vois, c'est plus pareil!!
A plus

Réponse de LaKapsule

Merci Erebus ! :)

Oui Cyrille, j'avais un bon jeu, comme je l'ai dit, j'ai fait pas mal de bêtises aujourd'hui c'est pour ça d'ailleurs que je me contenterai d'un top 100. Je l'ai atteint, j'en suis bien ressorti et je vais essayer d'y rester. Ce sera bien pour ce mois-ci.
Je tombe encore top souvent sur des situations nouvelles pour lesquelles mes réponses ne sont pas adéquates. J'ai d'ailleurs essayé un coup de "Bressan" à pique aussi mais ça n'a pas du tout fonctionné puisque un des joueurs en défense avait tous les honneurs donc pour le bluff on repassera. :) Mais je m'en suis pas mal sorti en étant 2ème attaque.

Réponse de - Pépette -

Ouh là Samuel, si tu veux imiter notre José, tu t'attaques à un défi pire que d'escalader le Kilimandjaro en tongs...
Comme je lui ai dit une fois en rigolant : Toi tu montes en ascenseur dans le classement et nous, on prend l'escalier de service ;-)))
Josélebressan est très bien classé en F.F.T., il a le feeling pour les feintes que nous n'avons pas :-)
Pour moi, il est le meilleur sur ce site alors le battre, n'y pense même pas ;-)))
Et il est aussi sympa que talentueux :-)

Réponse de tondjo

en attaque c'est vraiment un des tous meilleurs, ce qui ne l'empêche pas de se gameller parfois, en défense je le trouve souvent perfectible, mais bien loin d'être mauvais. Pour moi le meilleur est Lou Biou...qui ne joue plus la compète dupli depuis qq mois, lassé qu'il était du niveau moyen des joueurs. Il est bon partout, quasi aucune faille...une terreur !! Quasiment tout ce que je transmet en def me vient de lui.

Réponse de LaKapsule

Je ne pense pas le battre Pépette, je ne pense même pas l'approcher, juste m'inspirer de choses que je vois. Le tarot est un jeu où il y a pas mal de changements, ce qui s'applique ici, ne s'applique pas là et je suis très mauvais pour l'adapter, problème de concentration, fatigue etc. Je suis en maladie ( à vie ) et ce qui me gêne dans la vie de tous les jours me gêne aussi ici. Ça c'est pour la petite histoire. Donc non, je n'ai pas ce genre de prétention, loin de là.
Mon avantage ( il en fait bien ) c'est que je suis tenace et je ne lâche pas l'affaire facilement quand ça me plaît. Mais aujourd'hui c'est et c'était vraiment une sale journée.

J'aurais bien voulu connaître Lou Biou Tondjo. :)

Réponse de tondjo

je confirme que josé est un super mec, jamais un mot de travers, toujours d'une compagnie agréable qq soit le résultat. Mais pas de conseil, pas de commentaire sur tes éventuelles fautes...si une fois il m'a dit : "forcément la dame était chez toi. " Après que lui ait piqué sa cavale au pli 17 ou 18 et sauvant ainsi le pts de mes partners. Depuis le temps qu'on se rencontre en dupli on a appris à lire le jeu de l'autre, pas à tous les coup mais on se pose des problème l'un à l'autre dès qu'on se rencontre...et ça c'est jouissif !!
Quant à Lou Biou, pas diplomate pour un sou mais jamais insultant et s'il voit que tu as du potentiel et que tu es curieux, alors là il te débriefe des parties sur des pages,pas sur le forum, uniquement en MP...et si tu piges pas un truc il t'en remet une couche pour vraiment aller au fond des choses. Pas diplomate, pas d'humour, mais une générosité qui force le respect.
Il est en duplicate individuel dans le top 30 en France, et à une époque il était dans le top 5 (me demande même s'il n'a pas été champion de France il y a une 15aine d'années). Il met beaucoup de rigueur dans son jeu et il compte tout, ça fait aussi la différence.

Réponse de tondjo

Vu ta partie du 21 / 01 à 11:14 manche 1, tu es le def du fond
En effet tu as collectionné les boulettes :
pli 1 le def du mileu démarre atout...mauvaise idée l'ouvreur à le titi 2nd et il s'excuse ce qui cette fois est le bon réflexe. Tu sais donc ou est le titi
pli 4 tu coupes du 19 sans raison, d'autant que là ou tu es placé avec le 19 tu es la principale protection du petit.
pli 9 tu joues la coupe à pik du preneur mais l'ouvreur coupe aussi (rappelles toi c'est lui qui a titi)
pli 11 tu reviens pik et tu donnes titi au preneur...sur un coup comme ça tu dois te faire maudire, moi je te connais pas je te blackliste, mais dans la vraie vie je te fais bouffer tes cartes et ton chapeau :))
Petite consolation au pli 2) Tu es le def du fond, ce n'est pas la meilleure place pour ouvrir, tu as une bonne inspiration en ouvrant du roi de coeur, et là le preneur te file son VALET.
ça te donne quoi comme info, ton intuition te dit quoi ?
Que dois tu jouer au pli 3 ?
En quoi ce que tu as joué à ce pli 3 constitue une double (voire triple) erreur ?

Réponse de LaKapsule

Salut,

Alors le problème avec l'excuse c'est que 9 fois sur 10 ( sinon plus ) elle n'a aucune signification. Elle veut simplement dire "je veux faire une économie d'atouts" et pas forcément "j'ai le petit". Elle est largement moins fiable d'ailleurs pour donner l'info du petit et qu'un gros atout, enfin, dans la pratique. Donc ça ne m'a pas alerté. Tu sais ce qu'on dit sur le fait de crier au loup !?!

Normalement je mets jamais les gros atouts en premier. Mais j'ai essayé un peu le principe énoncé par Cyrille dans les stratégies, sans forcément en avoir compris les détails. Partir d'un gros pour aller vers un plus petit. C'est ce que j'ai compris. Afin d'économiser des atouts à la défense. C'est pour ça que j'avais suggéré de faire un article par points afin de n'en apprendre qu'un à la fois. Cela dit ce n'était pas la bonne journée pour le faire, surtout pas en compétition.

Le pli 3, je vois qu'il me donne son valet de coeur, ça veut dire qu'il n'a pas le choix, donc soit il n'a rien d'autres, soit la prochaine carte c'est une dame et ça lui redonne sans doute la main. Mais plus de chance que ça soit simplement sa coupe. Donc faut repartir à coeur.

Réponse de tondjo

Pour l'excuse la majorité des joueurs du site utilise l'annonce de l'excuse sur un premier tour atout comme une alerte au titi et dans une moindre mesure la demande d'arrêter atout même si pas le titi en main.
Même si je n('aime pas cette annonce, je sais qu'elle existe et que dans certains cas elle est l'ultime possibilité donc je la respecte...et là c'était le cas, tu devais la comprendre comme une alerte et ne pas revenir dans le pik 10 tours plus tard.
Pour le pli 3, oui tu dois revenir coeur, tu as ouvert du fond dans ta couleur du roi (bien), tu a des chance de trouver la coupe et tu ne mets pas tes partners en difficulté, comme tu en a que 4 tu ouvres avec le roi. Le valet du preneur tombe...perso je reviens coeur direct,n mets toi à la place du preneur qui perds sont valet en singlette, voit le roi lui passer sous le nez et sa coupe dévoilé dans la continuité...ping un coup sur le moral.
Mais tu changes de couleur, là tu mets tes partners en difficulté, d'autant que si tu regardes ce que tu as en main c'est dans l'autre couleur que tu as plus de chance de trouver la 2ème coupe...d'où la double erreur :
1) pas changer de couleur 2) quitte à changer de couleur pas celle là :)

Réponse de LaKapsule

En fait je regarde ce que j'ai en main mais aussi le chien, et là ça devient moins évident que c'est le pique qu'il faut jouer. Cela dit, je ne pense pas que l'excuse soit joué, en tout cas en D2 comme une annonce, mais ce n'est qu'une pensée sans preuve aucune. Tu sais comme moi ce qu'on pense de nos croyances et interprétations !?! C'est pour ça, ça attise ma curiosité et je vais essayer de voir ce qu'il en est réellement - ou dans le doute je la prends en compte comme une alerte !

J'ai pas mal bossé la défense cela dit et c'est maintenant en attaque où je fais n'importe quoi. Je ne suis clairement pas à l'aise, je manque de stratégie, de vision du jeu et ça se ressent quand je joue. C'est un peu hasardeux. Par contre, j'adore voir certaines parties de ceux qui ont réussi. C'est propre, méthodique. C'est ce que je vise. Parce que être bon attaquant a plusieurs avantages : c'est quelque chose que l'on maîtrise. Si la défense a foiré pour plein de raisons ( parfois on tombe sur un - ou plusieurs - mauvais partenaire - dont moi ! - on peut se rattraper un peu en attaque et équilibrer le pourcentage. Cela dit, vous ( tous ) ici m'avez appris à apprécier une bonne défense. Là je joue en Tournoi Duplicaté ou contre l'ordi, je foire toujours mes parties, mais ça a moins de conséquences. Y a encore du boulot. Et dans un sens ça me plaît aussi. :)

Réponse de Erebus

Salut, je trouve que ton attaque à fait de sérieux progrès, oui encore du boulot mais quand même, il ne faut pas oublier que 3 joueurs contre toi n'ont pas envie de prendre une raclée! J'ai eu le plaisir de jouer avec nos profs hier, je peux te dire que je ne faisais pas le malin, mais par contre j'ai vu tout de suite quand j'avais fait une gaffe, ça se paye cash, pareil quand j'ai appliqué ce que j'ai appris ici, bénef direct. Donc ya du boulot, mais on progresse !!

Réponse de LaKapsule

Salut,

Merci Erebus pour ton soutien. Oui, c'est vrai que ça paie. Tant mieux d'ailleurs. :)

Réponse de tondjo

oui Erebus c'était sympa ces qq parties !
En tournoi dupli on ne se bat que pour la première place, donc on prend vraiment des risques...et quand ça part en cacahuète, ben, ça fait pas mine surtout quand la def gère bien l'affaire. bilan, j'ai mangé chô :)

Réponse de LaKapsule

Hello,

Ce sujet est aussi un peu mon journal de ma progression. Là je me rends compte qu'en fait je suis juste mauvais. Désolé du temps que je vous ai fait perdre mais je crois que y a rien à faire pour mon cas. Plus je joue, plus je recule. Soit je ne tombe que sur des mauvais, soit.... le mauvais c'est moi. Bref, dégoûté par cette journée de tarot.

Réponse de - Pépette -

Ben alors Samuel ? C'est quoi ce post de déprimé ? Tu vas me faire le plaisir d'arrêter d'être aussi négatif et de continuer à jouer, non mais....
Ca va pas non, d'écrire des choses pareilles ?
Y'a des jours avec et des jours sans, c'est comme ça...
On est tous pareils ; quand on finit 1er attaquant ou meilleure défense, on est sur un petit nuage et quand on est dernier, on a les boules parce qu'on se dit "j'aurais dû faire ça au lieu de ça, j'aurais pas dû faire ceci ou cela" etc...
Mais de penser que tu fais perdre du temps aux autres, tu n'as pas le droit de dire ça parce que ce n'est pas vrai.
Allez mon ami, haut les coeurs ! :-)
Tiens, je t'envoie plein d'ondes positives pour te requinquer :-)
Biz

Réponse de tondjo

T'inquiète pas, si tu a la sensation de faire 2 pas en avant et 3 en arrière c'est que tout va bien. Il y a des baisses de régime, des baisses de concentration, des jours (voire des semaines) où on a l'impression de ne faire que les mauvais choix, et puis ça repart...ou pas.
En fait faut rien lâcher, la combativité fait aussi partie de la panoplie du bon joueur, s'armer de patience, avoir confiance en ses connaissances même si ça ne fonctionne pas sur une série, on sait que la lumière n'est pas si loin et que sur l'année les chiffres nous donneront raison.
Assure toi de bien maitriser ce que tu sais, et seulement ensuite tu passes à l'étape suivante. Peut être cherches tu à trop en vouloir à la fois.

Réponse de Erebus

Salut, désolé mais là je vais te secouer les puces!! Comment tu peux dire çà, tu peux pas en fait, faut être un peu lucide, tu ne peux pas devenir un crack en quelques mois, je ne peux pas non plus! Tu es mauvais? Bah vas voir mes stats en dupli, juste pour te rendre compte, tellement minable que je laisse courir pour la fin du mois, attaque de merde, en défense on arrive à se faire bouffer le petit plusieurs fois alors qu'on a tout pour le garder au chaud, bref pas reluisant. Il me semble avoir dit que ça marche par paliers (enfin moi c'est comme ça), tu essaies peut-être trop de choses , restes concentré sur ce que tu maîtrises, travailles le reste petit à petit!
Pour finir, tu es passé de 45% en décembre à 50% ce mois, ya rien à ajouter....

Réponse de LaKapsule

@Erebus,

Merci Erebus. si je reste à 50 c'est bien parce que j'arrête la cata en cessant de jouer, sinon je retombe.

@Tous,

J'évite ce genre de messages normalement - non pas que je ne sois pas du genre à ma plaindre, c'est carrément mon genre, mais j'essaie de garder ça pour moi, mais là c'était trop.

Le truc c'est que je n'arrive pas trop à savoir ce qui n'a pas été. Je me remets en question alors que si ça se trouve, parfois c'est pour rien. Y a des personnes quo accusent toujours autrui en évoquant une sorte de machination, moi je m'accuse d'être la machination ! Il faut un juste milieu je crois. :)

En tout cas j'arrête les compétitions pour ce mois-ci. On verra le mois prochain. Merci du soutien. Je vais profiter pour bosser la théorie. Allez, on se reprend !

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Je vois souvent des joueurs qui entament une 4ème couleur parce qu'ils ont un ( ou des ) honneurs à sauver ou pire qui préfèrent jouer la longue du preneur. Je ne sais pas si je fais bien ou pas, mais je pense souvent dans ces cas-là que le 2 pour 1 tel que je le conçois serait préconisé. Dans le cas le défenseur du milieu par exemple n'a plus de cartes dans la coupe du preneur et ne sait plus quoi jouer. On sent ce moment où l'on est un peu coincé. Perso, c'est là que je pars généralement atout. Après est-ce que je fais bien ou pas, je ne sais pas. Si l'histoire du petit n'est pas réglé ? Que faire ? Je prends en tout cas bien soin de voir que celui à qui je vais renvoyer la balle en quelque sorte a bien la couleur qui fera couper le preneur. Me manque-t-il des conditions pour le 2 pour 1 ?
Le problème que j'ai vu c'est que celui qui n'a plus de couleur où le preneur coupe peut se retrouver avec une méga longue. Tentant de la jouer, mais est-ce la meilleure solution ?

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Tu as sûrement raison. Il faut prendre son temps. Là j'ai trop de données en tête et ça me perturbe plus que ça m'aide.

Réponse de tondjo

Faire la relation entre les analyses de parties et la pratique n'est pas forcément facile.
Comme je t'ai dis même les bons joueurs expérimentés peuvent douter à des moments, suffit d'enchainer des parties cata, ou quand ce n'est pas tes partners qui tuent la def, c'est toi même qui passe à travers...mais l'expérience et ton niveau moyen testé en compète sur de longs mois font que tu ne changes pas tout pour si peu, tu conserves tes basiques.
Alors au départ tu dois construire tes basiques, les appliquer, les apprivoiser et ne pas en douter même si ça ne fonctionne pas à tous les coups. Il faut que tu acceptes qu'il y a beaucoup d'exception et par voie de conséquence aucune recette ne fonctionne à tous les coups.
La gestion des exception, la lecture du jeu par anticipation ça vient après, et tu n'en est pas là.
Dis toi que si tu es perturbé par un fait de jeu, ce n'est pas une anomalie, c'est comme la scène d'un film que tu ne comprends pas à ce moment du film, mais qui va prendre du sens plus tard...il faut juste accepter de ne pas tout comprendre.

Réponse de LaKapsule

Oui merci je vais essayer de m'en tenir à la base et l'appliquer. J'ai cerné 2 ou 3 points récurrents qui sont assez basiques mais qui me posent encore question. Une fois que tous les points basiques seront compris, je pourrais aller voir ce qu'il y a après. Là, j'essaie d'aller trop vite et ça ne me sert pas du tout au contraire.

Réponse de tondjo

J'ai vu une de tes parties preneur en défi, ce n'est pas forcément très représentatif de jouer contre les robots, mais tu as bien assimilé quelques bases essentielles. Il y a un mois tu me l'aurais bazardée avec fracas, là tu la gère plutôt bien en faisant tomber les gros atouts et les honneurs qui te dérangent quand il le faut.
L'avantage avec les bots c'est qu'il ne se font pas prier pour balancer leurs honneurs, forcément avec de vrais joueurs ce n'est pas toujours le cas (mais parfois qd même).
Tout ça pour dire que ce que j'ai vu était encourageant, pas parfait (sur une prise de risque inutile) mais en net progression :)

Réponse de LaKapsule

Hello,

Merci Tondjo. Oui je fais encore des erreurs, parfois même très grosse mais y a du progrès ça se sent, je suis plus à l'aise et je sais souvent mieux m'adapter. Il m'arrive de faire des choses catastrophiques par inattention, mais moins qu'avant.
Jouer en défi ne m'aide pas pour la question des honneurs, c'est clair, mais ça m'aide et m'a beaucoup aidé pour me positionner dans une partie en atout et dans ma longue et savoir m'adapter aussi à différents changements dans la partie ( comme quand les atouts ne sont pas distribués comme je l'imaginais ) et aussi à savoir quand je dois partir atouts par le haut parce que je suis très certainement maître ( il arrive d'avoir des surprises là aussi ). J'ai pu aussi tester différent écarts et voir comment ça influence le jeu. Après, je ne tente plus certain record historique qui relève plus de la chance qu'autre chose.
En Compétition aujourd'hui j'ai joué quelques parties, pas mal de belles et pas mal de très moches aussi ( j'ai eu du mal à me mettre dans le bain en attaque ). J'aurais tout de même été 7 fois première position ( sur 9 compétitions ), et malgré ça je n'atteins pas les 50% !
Bravo pour ta première place en D1 ! Impressionnant !

Réponse de tondjo

Merci, si je garde cette place encore 2 jours ça sera ma deuxième fois en 1 an que je finis en tête de la compète. Ça fait plaisir de réussir, même si je sais pertinemment que pour terminer 1er il faut bénéficier de circonstances favorables...je suis tombé encore aujourd'hui sur qq assassins de la def, si tu as un petit jeu en déf et que la main forte de la def fait n'importe quoi...tu subis en pignant comme une écolière devant ton ordi. Pour finir 1er il faut déjà ne pas trop multiplier ces situation pendant le mois, bien gérer ses attaques (en évitant les trous d'air) et ce mois-ci j'ai joué plus prudent en attaque. Sauf aujourd'hui ou je vais chercher le titi au bout sur une partie compliquée : ce lundi 29/01 à 18:24/ manche 2.
En fait ma réflexion quand je vois mon jeu est que je peux faire la différence sur tous les autres preneur en mettant titi au bout, mais seulement à condition d'abord de la faire (prendre qq points), et ensuite de faire un chien adapté à .l'objectif titiobout. Tu peux aller y voir, mon chien parait bizarre...on en recause après si ça t'intéresse :)

Réponse de LaKapsule

Salut,

Je peux enfin voir la partie dont tu parles. Pour moi ton chien n'est pas si bizarre que ça vu tes objectifs. Je vois deux choses concernant l'écart ( c'est ainsi que je me projette dans la partie ) en voyant cet écart : tu écartes les piques, c'est là où tu as pas mal de point à prendre, y a moins de cartes en trèfle donc un peu plus de chance qu'à pique ça coupe plus vite. Mais si y avait eu 9 et 10 à pique, sans doute aurais-tu pu choisir pique bien que encore une fois, je me dis que moins de carte dans une couleur, plus de chance que la défense garde les grosses cartes parce que pas obligé de les jouer, mais j'y crois moyen , j'espérerais surtout une position favorable, que la défense croit que c'est une singlette et rejoue cette carte et puis... pas trop le choix en même temps.
Carreau, pas mal de chance que le roi passe la première fois, mais ça fait une reprise de main et retourner dans ta longue, c'est ça qui compte, un ratio perte / bénéfice qui vaut la peine pour amener le petit au bout. une carte pour que le roi passe, une autre parce qu'on ne peut la mettre au chien et surtout que si le roi est passé, on perd un valet mais le ratio perte / bénéfice reste intéressant. Il faut espérer que le jeu reste suffisamment à notre faveur et si c'est le cas on sera forcément très bien placé ce qui a été ton cas. Bravo !

Réponse de Erebus

Salut, je viens moi aussi de voir la partie, même constat, les piques à l'écart, c'est là qu'on peut prendre les points sans y perdre trop d'atouts (reste 10 piques en jeu après écart), on peut penser que les gros points vont tomber vite, le risque c'est la surcoupe si mauvaise répartition. Trèfle ok, pas grand chose à espérer de toute façon, au mieux on fait 1 pli, mais surtout on économise 2 tours d'atout. reprise de main à carreau avec le cavale, dame à l'abri. Du travail de professionnel!

Réponse de tondjo

D'abord il faut que je soit sûr de la passer, parce mettre titi au bout n'est pas évident mais si je la chute ce sera titi au bout pour rien, suis sûr qu'avec 3 bouts la majorité des preneurs la passeront.
Ensuite si je passe, et vu le jeu, si je met titi au bout ce que peu de preneur tenteront, je fais un carton...pour une fois sur cette saison je la joue gourmand, c'est super risqué, j'ai pas de vraie longue mais je tente.
Pik écarté et pas trèfle : parce que je sais que les honneurs tomberont plus vite et surtout que je couperai un tour de moins.
J'écarte 1 trèfle, pour faire un doubleton, pas forcément de points garantis sur un doubleton mais de bonnes chances que s'ils passent leurs gros points sur les 2 tours, ne me voyant pas couper ils n'y reviennent pas...et ça c'est le but !
La dame de carreau permet de gonfler l'écart (7pts) pour assurer de la passer, la cavale passera ou pas...m'en fiche si ça permet de mettre titi au bout.
Le reste ce sont les boulettes de la def :
Pierre entame coeur (mal joué, vu son jeu il doit entamer roi de pik ou carreau...mais il n'a pas les bases de la def).
Je passe le roi et j'y reviens avec la dame elle passe je relance coeur...la partie commence dans ma longue, j'enchaine 3 coeurs d'affilés...bon pour moi. Avec mes 2 coeurs restants je ferai tomber 6 atouts.
A pik je prends les honneurs, seule la dame reste en jeu, peu de chance qu'il l'a sacrifie de suite, de toute façon ça surcoupera. Je pars sur les carreaux, j'aurai préféré qu'ils le fassent, tant pis, sacrifice de la cavale.
Obstacle de l'excuse : le mariage trèfle étant passé, c'est sur les trèfles que je m'excuse...perte du valet, il reste la cavale en jeu.
Sur la dame de pik (sacrifice de l'ouvreur) ça va surcouper donc j'achète au 21, pour la dame mais surtout pour ne pas me prendre le 2 pour 1 s'ils prennent le pli et reviennent trèfle.
Là au pli 15 je fais une boulette qui me rapporte, je joue la cavale mais je devais jouer atout...le def qui coupe n'a plus que du trèfle en main et en jouant trèfle il fait couper ses partners, si l'ouvreur met le 19 il achète revient carreau et je suis mal, mais non. Donc je prends la main et joue atout pour faire tomber les 2 derniers qui ne sont heureusement pas dans la même main...le def qui à la cavale ne défausse pas en aveugle, il préfère me la donner en bonus...no comment.
Voila comment avec un peu de réussite et des défenseurs qui accumulent les boulettes on prend 100%. Il y avait tellement de circonstances pour que mon idée foire que c'est presque criminel.
Cette prise de risque je ne l'ai tentée qu'une fois dans toute la compète...et ce n'est pas à faire. En tournoi ou en défi c'est OK, mais en compète c'est une grosse bêtise.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

J'ai oublié de commenter la partie en elle-même. Je pense qu'au lieu de jouer carreau, j'aurais jouer dame de pique. Y avait pas mal de chance que ce que tu aurais fait tourne à l'avantage de la défense dans tous les cas. Je préfère une coupe sûre qu'une coupe peut-être surtout dans des moments cruciaux de la partie ( début ou fin ), c'est pour ça que j'ai tendance à les jouer assez loin mes cartes quand elles font couper.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Je voudrais déjà savoir si ma façon de penser face à certains types de situations ( principalement en Duplicaté ) est correcte ou non. Puisque cette façon de penser devient une habitude qu'il est encore temps de revoir.

-> en attaque - à la distribution :

- je commence par compter les atouts et voir les bouts que j'ai, si j'ai de gros atouts et si j'ai des trous dans les gros, cela va déterminer si je fais un tour d'atout ou pas à un moment donné ( selon le déroulement de la partie ). Je fais attention à l'excuse pour ce tour d'atout. Si j'ai un 9 et un 13 par exemple, je pourrais partir plus bas à cause de l'excuse pour pouvoir mettre au pire le 13 après.
Si j'ai moins d'une poignée, même 9 atouts, je fais souvent une coupe max et j'essaie de faire des singlettes, doubletons et garder ma longue intacte.
Si au moins 10 atouts, je fais 2 coupes si possible.

Je regarde les cartes, où j'ai mes rois, mes cartes en danger, mes reprises de main possible, où est ma longue et la hauteur des cartes que je garde. Penser à la reprise de main fait que je vais plutôt garder un valet plutôt qu'un cavalier si ces derniers sont en danger, voire un 10. La reprise de main à la même valeur en soi, avec un risque inférieur évidemment. D'ailleurs, un 10 vaut une dame en reprise de main si j'ai écarté valet, cavalier, dame dans la couleur. C'est tout bête mais on n'y pense pas forcément au début.

-> dans le jeu : la question se pose surtout de savoir si je joue mon roi ou pas en premier. Je le joue très souvent en premier sauf si j'ai plus de 4 cartes dans la couleur, si j'ai moins de 5 atouts ( quoiqu'il m'arrive de le jouer avec moins de 5 mais rarement ) ; si j'ai 4 cartes avec roi, dame, cavalier dans une couleur je le joue aussi, mais là ça m'embête un peu. Souvent j'essaie de jouer un autre roi, s'il ne passe pas ça me donne une assez bonne lecture du jeu, s'il passe, j'envoie mon autre roi mais là je me pose la question de savoir si on doit se poser la question de la possibilité de sauver son roi. En tout cas, même avec 4 atouts sans trouver la coupe du preneur rapidement, souvent, je ne sauverais pas grand chose en évitant sa coupe. Je pense que je dois jouer un roi, puis un autre s'il n'est pas coupé même si j'ai 4 atouts. Je donne beaucoup d'infos à la défense et je crois que globalement on sera plus gagnant ainsi.

Voilà mon analyse du jeu sur deux / trois points. Rectifiez-les si besoin. Merci. :)

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

J'ai une question simple : quand on a une poignée et une longue de 6 cartes avec le roi et la dame sans rien à côté ( ni valet, ni cavalier ) doit-on essayer de placer le roi + la dame ou doit-on seulement essayer de mettre le roi et ensuite partir par de petites cartes ou partir par de petites cartes directement et finir avec le roi et la dame ?

Personnellement bien que je me dis qu'une dame peut passer avec 6 cartes, c'est la limite que je me suis fixée, je me dis que cela dépend des situations. Le but d'une longue c'est de faire couper ( enfin pas que, elle peut permettre de finir aussi la partie ), et si je passe le roi et la dame c'est que j'estime être court en atouts et avoir besoin d'en faire tomber un maximum, ce qui n'est pas le cas du tout avec une poignée car généralement ( même dans la très grande majorité des cas ) on va finir avec la couleur que l'on aura en longue. Le but cela dit de jouer roi + dame c'est de ramasser des points, mais c'est un risque de se faire couper par trop de gourmandise. Comment faites-vous ?

Réponse de tondjo

réponse -> message du 1/02
Si tu as une longue (6 cartes) tu vas faire tomber pas mal d'atouts, si tu as 8 atouts dont qq gros tu peux en général te permettre de faire 2 coupes. Mais ce n'est pas parce que tu peux te permettre qu'il faut le faire, c'est selon ton jeu, tes priorités...
Exemple : 8 atouts dont 2 bouts, 2 rois dont 1 mariage, 8 points dans l'écart c'est une partie gagnée d'avance (sauf traquenard...), mais en dupli tu dois optimiser. Ton objectif prioritaire peut être de prendre le petit...ou de le mettre au bout, en ce cas tu ne feras par 2 coupes. Même 1 seule coupe peut être de trop... alors 1 singlette et 1 doubleton, ou 2 singlettes obligera la def à ouvrir plus large, elle tombera dans tes rois, tu reprends la main sans couper et ça te permet :
- soit de jouer ta longue pour mener titi au bout
- soit de chasser si tu n'as pas titi...8 atouts c'est peu pour chasser, mais si tu as qq gros et des reprises de main dans les couleurs c'est jouable.
Là on parle du dupli sur une partie ou tu as finalement pas tellement de points à prendre, l'optimisation peut passer sur la gestion du petit. Tu peut avoir intérêt à perdre des points sur une singlette si ça te permet de mettre titi au bout ou de le prendre.

De toute façon ton écart tu le fais en fonction des objectif que tu te fixes.

Réponse de tondjo

pour la gestion des honneurs, il y a la méthode "jouer classique" :
Tu pars dans ta longue et à chaque reprise de main tu reviens dedans, ça donne de bons résultats quand ton jeu est faible ou moyen à l'atout, parce que ta marge de manoeuvre est limitée et tu dois conserver l'avantage.
Surtout ne pas te faire déborder à l'atout en fin de jeu, c'est généralement synonyme d'une partie cata.
Pourquoi partir dans cette longue ? pourquoi ne pas partir dans une couleur style roi et 2 cartes, ou bien 3 merdouilles avec la cavale écartée, stratégie enfumage et ruse de comptoir ?
Jouer la longue en première intention, pour tenter de prendre le maximum de tour d'avance dans le jeu des coupes tu dois faire couper la défense au plus vite, épuiser ses atouts avant qu'elle ne t'affaiblisse.
Dans le cas ou tu es faible à l'atout (5 à 6 atouts selon la hauteur) tu te fiches bien de donner des infos à la défense, TA PRIORITÉ EST DE NE PAS TE FAIRE DÉBORDER A L'ATOUT, alors tu fais un écart pas ambitieux, avec :
- soit 1 coupe franche, pas de singlette, peut être un doubleton mais uniquement dans une couleur dont tu as le roi.
- soit 2 doubletons
- soit une singlette et un doubleton. ça dépendra de tes honneurs, de tes reprises de main possible.
j'ai l'habitude de dire, comme aux échecs, un tour d'avance en début de partie fait souvent la différence à la fin, si tu es faible à l'atout c'est cette faire cette différence que tu cibles.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Oui concernant le plan selon l'objectif que je me suis fixé, j'ai encore pas mal de choses à apprendre. Faut que je voie si je trouve une partie qui met en avant ce que tu dis dans le second message.

Je suis en train de prendre une habitude qui peut être mauvaise parce que c'est une habitude prise en défi donc avec les IA - d'ailleurs, je vois parfois dans les défis que le premier a pris ce que je considère être de mauvaises décisions, selon ce que j'ai appris, et c'est ces décisions qui l'ont fait être premier. Pour revenir à ce que je voulais dire, je prends l'habitude de partir atout assez rapidement, même si je ne suis pas maître à la couleur avec laquelle je compte pourtant finir. Je pars atout et j'attends que cette l'IA jette ses cartes dans cette couleur afin de garder la main à la fin.
J'ai une partie, celle du 24 FEVRIER à 12H25 qui illustre bien cela. J'ai 14 atouts, après l'écart il me reste un roi de carreau, la dame, le valet et le 3 de trèfle. Mon but : être maître. J'ai le petit. Je pars avec mon 3 de trèfle pour faire tomber le roi et le cavalier. Le roi tombe mais pas le cavalier. Tant pis : je reprends la main avec mon roi de carreau, puis je pars atout par le haut puis j'ai 14 atouts et le 21, 20, 19, 18 - pas le 17 mais le 16 mais on se doute que le 17 tombera avant que j'y sois arrivé, sauf configuration très désavantageuse, cela peut arriver. Donc je joue atout comme ça jusqu'à l'avant dernier. Mon plan c'est que les trèfles tombent un à un jusqu'à temps qu'il ne reste qu'un cavalier puisque l'IA ne garde jamais ses cartes en fonction de ce qu'ils jugent être notre longue ; beaucoup de joueurs ne le font pas non plus préférant garder un roi, une dame... plutôt que garder un cavalier dans la couleur qu'on a pourtant jouer en premier. Donc je sais que l'IA va jeter les cartes de moindres importance et garder les plus grosses. C'est une prise de risque calculée, qui peut être néanmoins coûteuse dans un sens comme dans l'autre. Là, ça fonctionne parfaitement. Premier comme d'autres qui ont fait la même partie que moi. Mais est-ce que c'est une bonne idée ? Je l''ai déjà vu avec des joueurs, est-ce que c'est quelque chose que l'on doit parfois tenter et apprendre à bien maîtriser ? Je trouve que c'est à double tranchant. Si on ne cache pas sa longue, ça peut se retourner contre nous car ce qui marchera avec l'IA ou des joueurs d'un niveau moyen ne fonctionnera pas avec de bons joueurs. Sans me placer dans cette catégorie, j'ai déjà jeter de grosses cartes pour garder de plus petites dans la supposée longue. Même pour la défense c'est à double tranchant. Qu'en pensez-vous ?

Réponse de tondjo

avec les IAs c'est la bonne stratégie, ça marche pas à tous les coups mais sur le nombre de parties il faut le faire sinon tu ne finis jamais premier.
Contre de bons joueurs je te le déconseille fortement, tu vas subir des revers qui vont te plonger dans la déprime :)

Réponse de LaKapsule

Ce qui est logique ma foi. Merci du conseil. :)

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Normalement, quand je dois choisir de laisser une carte parce que je ne peux pas toutes les écartes, je vais laisser une carte dans la couleur où j'ai le plus de points. A priori, c'est ce qu'il faudrait faire.
Mais, admettons que nous ayons 4 trèfles et 2 coeurs, sans points dans les deux couleurs j'aurais tendance à garder la couleur où j'ai le moins de cartes. Mais en fait je ne sais pas si c'est ce que je dois faire. J'hésite entre deux choses : la première c'est que si je garde 2 cartes de la couleur où j'ai le plus de cartes, je peux avoir une chance de couper 1 ou 2 joueurs, une fois peut-être deux pour un des deux, et ça peut faire la différence ; mais en même temps, je peux tomber sur un ou des joueurs qui vont balancer leurs points pour la même raison : parce qu'ils ont un cavalier sec, dame ou simplement par crainte. Alors qu'en gardant les cartes où j'en ai le moins, je ne prends pas ce risque. En fait, je me demande si je ne faisais pas le mauvais choix. Quel choix faites-vous dans ce genre de cas ?

Réponse de tondjo

Ce qui guide mon choix dans ces conditions c'est le nombre d'atout et donc l'ambition en rapport aux honneurs que tu cibles chez l'adversaire. Il y a un "mais" que l'on verra à la fin...
Je vais changer ton exemple pour qu'ils soit plus parlant : tu as écarté déjà 5 carreaux il te reste :
3 trèfles et 2 coeurs, on imagine que tu as fait une coupe franche à carreau et que tu a une longue de 6 piks avec les honneurs, il te reste 1 cartes à écarter...et donc tu as 8 atouts.
singlette coeur ? ou doubleton trèfle et coeur ?
Ce genre de cas est un classique, il n'y a pas de recette miracle, la singlette peut payer, mais 2 doubletons aussi...en fait avec les doubletons tu es encore plus dépendant de ce que va jouer la def. Le risque étant que un doubleton te reste sur les bras en fin de jeu et que ce soit toi qui soit obligé d'y venir. Tu peux aussi y venir en début de jeu, si la def la joue fine (faire des passes) tu prendra des points, sinon...pas grave il te reste l'autre doubleton ou tu les attends.
Parce que tu as 8 atouts, tu peux te permettre plus d'ambitions directe, moins de finasserie en faisant une singlette...sauf si ton objectif est de mettre titi au bout....ou de le chasser pour le prendre.
Et le "mais" du début ...ben voila, le risque c'est toujours les surcoupes, tu auras plus de chance de te faire surcouper rapidement dans une couleur ou à la base tu en a plus.
La surcoupe est source de perdre des points, et aussi de prendre un 2 pour 1. Si le surcoupeur est derrière toi quand il prend la main il revient dans ta coupe franche...et ping, 2 coups comme ça et tu es grave dans le caca :)
Comme tu le vois une fois de plus pas toujours de réponses évidentes, mais le fait d'envisager les différentes éventualités ne doit pas te bloquer, tu fais un choix stratégique et tu l'assumes dans l'écart. Ensuite tu es attentif et cohérent dans la réalisation, certaines surcoupes se sentent venir, on peut trouver des parades...puis ce qui doit arriver arrivera :)

Réponse de LaKapsule

Merci Tondjo. Ce que tu me dis est très intéressant. J'essaie maintenant d'affiner mes écarts en fonction de ce que j'ai et donc du plan que je compte suivre et de m'y tenir le plus possible. Il est important de savoir s'adapter à ce qui nous arrive et c'est ce changement de plan qui donne, je trouve, du piquant au jeu bien que je ne dénigre pas une partie où tout se passe comme je l'avais prévu surtout quand cette prévision va à l'encontre de celle de la défense ! ;) Bonne journée. :)

Réponse de LaKapsule

Bonsoir,

Première expérience en D1 aujourd'hui et c'est chaud. Je suis tombé sur des défenses intraitables - notamment celle de Voyelle. Ainsi que des attaques difficiles à combattre. Ce qu'il faut prendre en compte est plus complexe car en face ils prennent en compte bien plus d'aspects du jeu et si on n'y fait pas attention on se retrouve à la merci du jeu de l'autre ou des autres. J'ai l'impression de devoir tout réapprendre. Cela dit, c'est agréable bien que difficile.

Réponse de tondjo

Travaille la def, encore et toujours joue les bases et le reste va suivre. Tu es en def 3 fois/4, c'est là que tu construis ton pourcentage.
Tu vois d'où tu viens, vois la rapidité à laquelle tu progresses...et bien c'est en jouant les bases.
Et....Bienvenu en D1 :))

Réponse de LaKapsule

Merci Tondjo. On ne parle plus trop stratégies sur le forum, c'est dommage je trouve. En fait, on n'en parle pas assez en général.

Réponse de tondjo

Faut du temps...les vagues vont et viennent, il y a des joueurs qui consultent mais ne postent pas, ceux qui postent manquent parfois de temps.

Réponse de LaKapsule

Merci Cyrille. :) Oui c'est un bon rappel. Je pense rebondir sur certains points pour donner mon ressenti du moment.
Bonne journée.

Réponse de Erebus

Salut, première partie aussi et première attaque compliquée, trop voulu assurer, pas assez de prise de risque, pas bon!
Par contre sur 3 manches en défense je me suis éclaté, vraiment! Pourvu que ça dure, avec des bons joueurs en défense on va prendre un max de plaisir!
J'aurai moi aussi des points à aborder sur une situation que je ne gère pas bien, plus d'infos quand une partie avec ce cas de figure se présentera.
@Samuel, on y est!!

Réponse de LaKapsule

Hello,

Eh oui ! Je vais suivre ta progression avec beaucoup d'intérêts. Tu vas voir que ça change beaucoup. Perso, je vois que j'ai encore beaucoup à apprendre. ;) Bon jeux !

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

J'ai remarqué plusieurs fois une chose, c'est que quand je regarde les parties jouées des premiers, ils ont été premier en faisant ce qui est considéré être une erreur ou parfois en accumulant les erreurs. C'est bien plus flagrant dans les parties avec les IA, mais je le retrouve aussi dans les parties en Duplicate ( peut-être que je grossis la fréquence en Duplicate ). Ça peut être un joueur qui ne joue pas la couleur du roi ou autre. Par exemple, la partie du 5 mars 16h48. Si je prends ce qu'a fait le joueur qui arrive second, il a le roi 4ème à coeur, une longue à pique, le chien a 2 carreaux + 2 trèfles, il a 1 trèfle et 3 carreaux et... démarre à trèfle. Puis entame à carreau, trop bizarre comme façon de jouer et pourtant il finit 2ème. Cet exemple est assez caricaturale, bien sûr ce n'est pas toujours à ce point-là, mais néanmoins je vois souvent que la stratégie pour être premier passe par une "erreur" enfin quelque chose que j'ai appris à ne pas faire. Je sais que Tondjo aime les stats, enfin, des faits qui sont concrets parce que c'est ainsi qu'on peut voir quelle est la part de réalité ou d'imaginaire dans ce que l'on dit et ce que l'on croit subir. Néanmoins, cela me pose question et je voulais connaître votre ressenti par rapport à ça. Si vous ressentez aussi la même chose, si vous l'avez déjà constaté ( je pense que oui ) ou si c'est juste moi ?

Réponse de tondjo

Quand tu augmentes le niveau, tu ne dois pas jouer trop classique en attaque...parce que si la def te lit trop vite elle adapte sa stratégie. Mais ça dépend de ton jeu et de la marge que tu possèdes à l'atout, et de tes reprises de mains...si tu joues contre une def qui passe tous ses points au premier tour, la jouer fine ne paye pas...sinon il y a moyen d'enfumer la def :)

Réponse de tondjo

10 mars à 17:00 compète dupli manche 2
Une grossière erreur (une de plus) incompréhensible du def ouvreur, pas de piège, pas de devinette, pas erreur de comptage...juste un choix idiot, mais on en fait tous. Là dessus on perds des points et on perd qq places. La question étant "laquelle ?"
Quand la partie sera visible par tous je ferai signe.

Réponse de tondjo

Il sera aussi intéressant de comparer les partie de la manches 4, Cyrille 14 et moi même avons la même position sur le plateau.

Réponse de sam45

slt

10 mars à 17:00 compète dupli manche 2

vite fait je dirait pli 8 ouvrir du roi de coeur alors que l'on connait la longue et les 2 coupes ! ?

Réponse de Erebus

Salut, je dirais ouvrir à coeur au pli 8, avec ou sans le roi , il ne doit pas ouvrir cette couleur au milieu de la partie
En détails, l'ouvreur a 1 brêle, le 10 et le roi à coeur, le preneur coupe trèfle, longue carreau et possible coupe pique, on rejoue trèfle ou pique. Si le preneur entre coeur, son but est de faire tomber le roi, il va jouer petit, l'ouvreur aura donc la possibilité de faire 2 plis minimum, celui du roi et celui du 10, surtout qu'il va jouer en dernier et verra ce qui tombe devant lui.

Réponse de tondjo

Yep, c'est ça !
Quand il joue son roi de coeur, je me dis" rôôô...encore" puis le mec repart aussi sec dans la coupe du preneur...et là c'est mais pourquoi a-t'il interrompu sa bonne lancée par l'ouverture coeur avec ce roi tombé du ciel, et hop il passe à autre chose comme si c'était 2 parties différentes...super bizarre. On y laisse les points du preneur à coeur qui devaient être pour nous, et on y perd qq places aussi.
Tout ça pour dire qu'on ne tire pas à pile ou face une carte plutôt qu'une autre, il y a toujours une raison, un argument sous-jacent à chaque action. Sur l'action du roi de coeur il ne peut y avoir aucune raison pertinente, juste une lubie passagère.
Intéressant de voir la manche 4 (même partie) et de comparer les parties de Cyrille14 et la mienne. On a tous les 2 le contre jeu en def, voir quelle est notre stratégie, comment on entame etc.

Réponse de CAMPHIN

Pli 8 ou pli 9?
car pour moi c'est le 9

Réponse de tondjo

Non Cam phin, l'erreur de Denis est bien au pli 8, c'est là qu'il entame du roi de coeur au lieu de continuer dans la coupe (pik ou trèfle, les 2 sont connues).

Réponse de CAMPHIN

Mille excuses au fait j ai regardé manche 4 ou je pense que attaquer trèfle de façon différente amène résultat différent
en 1 coupe du petit trèfle du 11 En 2 (cyrille) coupe du 21 sur cavalier était ce le but de Cyrille ?
Pour la manche 2 oui pourquoi ce roi ?

Réponse de - Pépette -

Manche 4 idem, si Denis n'avait pas entamé coeur (ce qui était logique, vu qu'il y en avait 3 au chien) et relancé pique parce qu'il n'avait pas à faire une ouverture du fond (vu qu'il n'était pas main-forte), vous auriez fini 1er devant Cyrille car le preneur n'aurait pas fait le pli avec sa dame de coeur.
Sacré Denis !
Pour vos approches différentes, difficile de juger, vu que les preneurs ont fait 2 écarts différents.

Réponse de CAMPHIN

Mais il y a aussi défausse du roi de co e u r et perte roi de pic 9 et 10

Réponse de tondjo

On voit quand même que Cyrille et moi avons exactement la même approche, sur l'entame sur les relances et même sur la cavale de trèfle (pli 9), la mienne passe parce que le preneur n'achète pas, il y a surcoupe de Denis qui avait mis la dame 2 tours avant. Sur celle de Cyrille le 21 tombe, ce qui est aussi un bon plan, dans les 2 cas le preneur est perdant.
Pour moi on en tire 2 évidences : quand un def (qui sait ce qu'il fait) a la main forte il fait la différence ( on finit 1er et 2ème), quand au pourquoi on fait ces choses ? qu'est-ce qui nous guide, qu'elle est la raison sous-jacente à nos actions ? En l'occurrence c'est je pense la conjugaison de la possibilité de mettre titi au bout en def (ce qui est un gage de bon classement), et l'expérience de ce type de jeu où on ne s'embarrasse pas de préjugé, pas de fioriture, on entame du roi de la longue même si on sais qu'il sera coupé à 90%, on sacrifie la dame, on risque la cavale...plein pot sur une seule couleur, ça permet de tenter raisonnablement le titi au bout et d'espérer sauver les points dans l'autre coupe. On est à l'opposé du joueur qui lance un roi au pif puis change de couleur le tour suivant.

Réponse de Erebus

Salut, oui entame du roi de trèfle pour les 2, c'est ce que je retiens. Dans le cas précis, je pense que je ne le joue pas , peur sans doute . Pour avoir joué 2 fois avec Cyrille ce mois-ci, je sais qu'il n'hésite pas une seconde s'il doit jouer un roi d'entrée, bref ya encore du boulot pour mon petit cerveau^^

Réponse de LaKapsule

Hello,

Idem que toi Erebus. Je pense que l'expérience dicte ses lois puisque vous les suivez en sachant que dans telle ou telle situation il se passera très probablement ceci ou cela. Comme là, pour jouer le roi il faut savoir que l'on va jouer très certainement sa longue jusqu'au bout - on on s'engage à le faire - parce que l'on est main forte et de ce fait on ne va pas se défausser - on part pas pour ça - mais c'est nous qui allons permettre aux autres de le faire. Vu que la longue est notre force on y joue à fond en sachant aussi que les points de cette longue sont sacrifiés généralement. Le passage du roi en premier tour c'est donc bonus ( sait-on jamais ), le passage du cavalier c'est aussi le coup bonus que j'ai vu quelques fois faire en me disant à chaque fois que je n'aurais pas forcément l'idée de le faire.
En fait l'expérience dresse des plans qui se précisent de plus en plus. C'est pour cela que les bons joueurs semblent lire le jeu adverse parfois mieux que nous ( débutants ) qui les avons sous les yeux. Merci de ce partage en tout cas. Un jour on fera d'aussi belles défenses ! Enfin, comme on dit, il faut viser la lune et peut-être atterrirons-nous dans les étoiles.

Réponse de tondjo

j'apprécie vraiment de vous lire les garçons (Erebus et Lakap), vous vous situez exactement dans cette tranche de joueurs ciblées sur le forum Stratégie. Des joueurs qui ont faim d'apprendre.
Sur ce genre de post on vous donne des actions sans pousser plus loin l'explication et vous approfondissez le sujet en donnant les raisons et les arguments qui nous ont poussé dans nos actions...je n'ai qu'un mot : Bravo !!
Suis super content que vous soyez parvenu si vite en D1 et cela prouve s'il en était besoin que la capacité de progression n'est pas dépendante, ni du temps, ni du nombre de parties jouées, ni de l'âge, mais bien de la manière d'appréhender une discipline, quel qu'elle soit.
Sans égo, avec curiosité, il n'y a pas de questions bêtes, on se remet en question, on balbutie, on se mélange les pinceaux mais on ne lâche pas l'affaire!! il y a des moments ou tout se met en place, la progression n'est jamais linéaire, on progresse par palier toujours. Savoir profiter de l'expérience des autres c'est sans doute ce qui a construit la plupart des bons joueurs, ici et ailleurs.

Réponse de Erebus

Salut, bah ça fait plaisir , merci Tondjo!
La D1 c'était un peu l'Everest, mais on a eu de la chance( pas mal) et on a surtout bossé en équipe , mis en place une stratégie en fin de mois.On joue chacun pour soi, mais pas toujours,,,,

Réponse de LaKapsule

C'est surtout que notre soif d'apprendre est assouvie grâce au temps que tu prends, toi et d'autres - mais beaucoup toi quand même hein ! - pour nous apprendre, nous expliquer, revenir sur chaque points que l'on soulève, chaque questions... Merci encore.

Réponse de tondjo

C'est une communauté qui se sent concerné, chacun a son rythme, chacun avec ses moyens tout le monde est important. Le partage et la transmission quand ça fonctionne c'est un cadeau pour tous.

Réponse de Erebus

Salut, CD 12/03 17h15, manche 1: très mauvais, que devait-on faire?
Manche 2 par contre très fier du coup de fin de manche, avec un jeu ridicule on peut ramasser des points aussi!

Réponse de LaKapsule

Hello,

Cette partie est très intéressante car elle soulève pas mal de questions que je me pose depuis un moment. Des situations où l'on peut ne pas forcément mal jouer dans l'absolue mais qui auront des conséquences sur notre jeu quand même. Cela vient de la lecture que l'on fait du jeu de l'autre, à savoir pourquoi le preneur fait ça et pourquoi ne fait-il pas ça ? Souvent, je pars sur ce type de question et cela peut me donner des réponses ou des pistes.

Ici, le preneur a deux longues - si une longue c'est 5 cartes il n'en a qu'une mais du point de vue de la défense il joue comme s'il en avait deux en jouant par alternance l'une et l'autre couleur. Les questions qu'on peut se poser c'est pour savoir si l'on doit on non garder une carte ( dame, roi, cavalier ). Généralement, le preneur joue son roi en premier donc s'il ne joue pas son roi c'est souvent que la défense l'a ou parce qu'il a une longue qui est très longue. Si c'est le cas, un défenseur coupera très vite. Si au bout de deux tours, deux défenseurs coupent, on donne ou l'on garde nos points ? Quelle peut être la stratégie du preneur ?

Le fait de jouer à carreau c'est une chose normale jusqu'à un certain point. C'est toujours le problème que quand on n'a pas assez d'expérience on ne visualise pas assez bien le jeu du preneur.

Au pli 3 : doit-on garder la dame ? Doit-on jouer le roi ? Les deux. J'ai du mal avec ça. J'ai tendance à les garder en me disant "je joue la dame quand le cavalier passe" mais si celui qui a le roi se dit "je ne joue pas le roi tant que la dame et le cavalier ne sont pas passés" et celui qui a le valet peut se dire "tant que le 10 n'est pas passé" et on arrive à des situations où tout le monde garde tout et le preneur finit par tout rafler à la fin avec ses atouts.

La même question se pose au pli 5, encore plus au 7. Le pli 8 : doit-on continuer carreau alors que l'on peut jouer une couleur où le preneur coupera sans les défenseurs ? Moi jusqu'ici, je joue carreau, mais est-ce toujours la meilleure solution ?
Le pli 5 engendre le 9.

Ah et à la place de JP37, je pars avec mon roi de coeur au pli 4. Pourquoi ? Parce que je garde en tête deux choses : le preneur a de grandes chances d'avoir une coupe là où j'ai mon roi + je vais en début de partie à la pêche aux infos car plus je connais le jeu du preneur et plus vite je le connais plus j'ai un temps d'avance et comme l'a souvent dit Tondjo, c'est ces coups d'avance qui font la différence car tout se joue sur les premiers coups. Donc à sa place je me dis "je suis là pour donner une info aux défenseurs, une indication". Souvent ça fonctionne car si le roi passe, je peux toujours rejouer le carreau, des points peuvent passer à ce moment-là et même si le roi passe ça donne une info et des points. S'il ne passe pas, ça donne une info et... plus tard des points aussi. Pour moi, ça me semble une bonne stratégie a adopter. Quand je vois qu'on perd une partie en défense sans que je comprenne pourquoi en jouant, dans la récap', je regarde qui n'a pas joué son roi ou dans la couleur du roi et souvent cette fébrilité de garder son roi engendre des conséquences assez importantes tout au long du jeu comme ici, le fait que votre force à coeur n'a pas été exploité et finalement, c'est souvent l'ironie de la chose, le roi qu'on voulait sauver a été pris par le preneur quand même. Pour moi la plus grosse erreur vient de là. Après j'attends le point de vue des autres.

Réponse de LaKapsule

Bonjour,

Mon commentaire n'était pas si pertinent, je l'ai vu après, et j'ai sans doute contribué à ce qu'on ne te réponde pas Erebus. :(

Je me pose néanmoins une question qui sans doute t'apportera autant que moi : dans quelles situations doit-on partir atout quand nous sommes en attaque ?

Réponse de tondjo

Hello,
Il y a tellement de variables possible qu'il est préférable de prendre les cas un à un avec l'aide d'exemples concrets de parties jouées.

Réponse de Erebus

Salut, je reviens polluer le sujet de Lakap, qu'il m'en excuse.
Ceci pour remercier tous ceux qui m'ont aidé à progresser au tarot, que ce soit ici ou en messages privés (encouragements, conseils, remontrances,etc,,)
Le mois dernier j'ai cru à une lune favorable, un passage entre les gouttes mais il faut bien admettre que mes progrès sont réels ( analyse de jeu, stratégie et surtout confiance en soi) et c'est à vous tous que je le dois.
Reste quelques points noirs:
1) le 2 pour 1: j'hésite à le tenter( donc ne le fais pas) de peur que cela soit mal compris des parts qui relanceront atout, par contre je suis le partenaire qui l'aura initié, et ça marche!
2) En fin de partie, il me reste 1 atout en main plus 1 honneur( roi ou dame), il reste 1 atout en jeu, j'ai du mal à sacrifier mes points pour faire le dernier pli, je sais c'est con
3) En fin de partie encore, quand il me reste ( sur 4 cartes par exemple) 3 atouts dont 1 gros et une carte de couleur, qu'il reste en jeu 5 atouts, je vais jouer la couleur et garder mes atouts ( en conserves pour l'hiver), je n'arrive pas bien à évaluer ce qu'il reste en points chez mes parts et souvent le fait de faire le dernier pli rapporte... 2 points . je pense que je devrais plutôt jouer atout moyen dans ces cas, pas sûr
Il reste encore du boulot, mais moins!!!

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Distributions Contact Jeu de tarot

.