Jeu de tarot
Visiteur

Conseils et astuces à 4 joueurs

Les conseils des professeurs de tarot à 4.

Analyse par Tonjo

Au tarot les conventions sont souvent basées sur la logique et sur les statistiques…les exceptions sont nombreuses et les statistiques n'ont jamais raison dans 100% des cas de figure.
Mais jouer les statistiques permet d'éviter les erreurs récurrentes…celles qui irritent les partenaires.
On dit souvent qu'en défense une partie se perd dans les 3 ou 4 premiers tours.
Plus vite les défenseurs ont des informations sur le jeu du preneur, plus vite ils pourront mettre en place la stratégie adaptée, il est impératif de trouver la coupe du preneur même si pour cela il faut ouvrir du fond.
La défense est une affaire de cohérence du groupe.
1) Les ouvertures sont théoriquement réservées au joueur à gauche du preneur, souvent on déteste les ouvertures « du fond »…pourtant « entre deux maux choisir le moindre ».
De ce fait en début de partie il est préférable d'ouvrir du fond que de revenir dans la longue du preneur (majoritairement la première couleur jouée par celui-ci quand il n'a pas une main forte à l'atout).
Possibilité de jouer atout, mais si le petit est en défense et que le joueur du fond n'a pas les moyens de le protéger le 19 le 20 ou le 21, cela peut s'avérer dangereux pour le petit. Et enfin, plus tôt on connait la ou les coupes du preneur, plus tôt la défense peut élaborer une stratégie.
2) De base on ouvre toujours dans sa longue qui possède des points, c'est là que vous avez le plus de chance de trouver la coupe. Si en défense vous possédez peu d'atouts vous ouvrez dans le roi en dessous.
Si vous possédez beaucoup d'atouts (minimum 6) vous jouez votre plus longue même si le preneur a pris le roi au chien (quasiment la seule exception ou on ouvre dans le roi du chien) et si vous possédez le roi dans votre longue vous pouvez le jouer de suite.
Si le preneur coupe du petit il faut faire le 2 pour 1 sinon chercher la 2ème coupe. (Le 2 pour 1 voir le site de la FFT et autres sites pour infos)
Pour trouver une coupe ; il faut jouer dans ses points (dans ses rois voir dans ses femmes) ceux qui ne veulent pas jouer dans leurs points prennent le risque de tomber dans les rois du preneur et lui donner encore un avantage en atout puisqu'il reprendra la main et jouera sa longue pour faire couper.
Que vous ayez peu ou beaucoup d'atouts, si vous possédez un roi troisième vous le mettez sur l'ouverture de la couleur. On compte minimum 3 tours dans une couleur coupée par le preneur, donc le roi est mort, il tombera automatiquement, et si le preneur a fait une singlette votre roi passera au tour d'ouverture.

3) quand la partie est lancée et que la défense connait la longue et les 2 coupes du preneur, il est rigoureusement interdit d'ouvrir la 4ème couleur. La défense attend que le preneur vienne dans cette couleur pas ouverte, souvent en fin de jeu quand il a épuisé sa longue et que certains défenseurs ont joué tous leurs atouts. Cela permet souvent de défausser des points et de prendre des points au preneur.
4) Si le défenseur du fond, celui placé à droite du preneur, coupe plus tôt que ses partenaires sur la longue du preneur, il doit se débarrasser de ses atouts les plus élevés (mais ni le 21 ni le 20 ou 19 qui protège le petit) cela évitera de faire tomber les gros atouts de ses partenaires quand ils surcouperont.
2 exceptions :
Le petit est en défense et les gros atouts de ce défenseur le protège en cas de chasse.
Le défenseur du fond possède une belle main à l'atout (6 minimum) et ses gros atouts permettront la défausse des points de ses partenaires en fin de jeu.
5) Lorsqu'un défenseur déborde le preneur à l'atout, ses partenaires doivent défausser leurs couleurs faibles (notamment la couleur du preneur pour éviter de lui redonner la main une fois les atouts épuisés, sauf si ce sont des cartes maitresses) et garder leurs honneurs.
La chasse au petit
Pour chasser le petit il faut minimum 7 atouts (ou 6 gros), et avoir la possibilité de protéger le petit s'il est en défense. L'affaire peut s'avérer payante, surtout si en plus un des défenseurs a une tenue de couleur. Mais la chasse doit rester une exception !!Si la chasse est lancée, pour ne pas la bloquer avec votre dernier atouts celui-ci ne devra pas être maître pour laisser la main à vos partenaires. Ils pourront ainsi poursuivre la chasse.
Si le preneur est bien équipé en cartes maitresses à l'atout il aura la possibilité de reprendre la main souvent et de jouer sa longue pour faire couper. Si en plus il est fort dans les couleurs ce sera pénalisant pour la défense…c'est là où on se mord les doigts en se disant qu'il était préférable de le faire couper et de jouer atout en milieu ou en fin de partie parce qu'en prime le preneur mettra le petit au bout !!

Annonces : Les annonces sont peu pratiquées en compétition, cela donne trop d'indication au preneur sur les jeux des défenseurs, pourtant il y en a deux qui sont faciles à retenir et fondamentales :1) Atout pair : proposition d'un défenseur de jouer atout ou relance du fond pour ne pas ouvrir. Atout impair ou atout de l'ouvreur : obligation de rejouer atout (sauf si le petit est en défense).
2) la tenue de couleur…Arme fatale contre le preneur, surtout s'il a une main forte à l'atout et une longue
Signaler la tenue dans la longue du preneur est très important. Pas de signalement, pas jouer atout. Mais si il y a signalement il faut jouer atout le plus tôt possible jusqu'à épuisement des atouts de la défense.
Une tenue c'est 5 cartes minimum dans la couleur de la longue du preneur dont au moins 2 maitres (par exemple le valet et le roi ou la dame). Pour signaler on joue une fausse carte puis une plus petite (ex on pose le 2 puis le 1 ou le 7 puis le 5) dans la longue jouée par le preneur…arme fatale mais qui peut se retourner contre la défense…risqué ? Oui !! Mais sans risque point de salut.
Exemple : le preneur joue le roi et répète la couleur, un défenseur marque la tenue (comme expliqué ci-dessus). A partir de là il faut trouver la coupe et s'il coupe du petit quel que soit le défenseur qui prend la main, il joue atout et les partenaires doivent suivre jusqu'à épuisement. Celle-ci peut aussi être accompagnée de relance dans la coupe du preneur (le 2 pour 1). S'il ne coupe pas du petit on fait couper et /ou on cherche la deuxième coupe.
CAS PARTICULIER le preneur ne coupe pas ou ne lève pas du roi ; celui qui lève en défense change de couleur automatiquement sauf s'il possède le contre jeu et que cette dernière couleur est sa longue du coup il répète la couleur et donne ainsi une indication à ses partenaires.
EN CONCLUSION IL FAUT D'ABORD TROUVER LA OU LES COUPES. PUIS AJUSTER LE JEU EN FONCTION DE LA TENUE.
Bon jeu à tous, l'instinct reste important il est souvent basé sur les connaissances et l'expérience…à vous d'écrire votre histoire

Réponse de tondjo

merci tout plein aux joueurs (parmi les meilleurs de la compète dupli et qq autres qui ont un gros niveau) pour leurs retours et qui m'ont permis de fignoler ce sujet...PJ42, macaon, denis morvan, gentgast, hubert, lou biou, raphalge...dans le désordre et désolé pour ceux que j'ai oublié

Réponse de Admin

Il manque juste une énième annonce à connaître en défense. Sur le site je ne joue pas avec les annonces car peu les connaisses.
En défense jouer au premier tour d'atout, par la défense, un impaire signal une main forte à l'atout (7 atout en main ou 6 mais atout haut minimum) et demande à jouer atout. Sur une tenue on peut aussi "mentir (impaire)". Atout paire signal main faible a l'atout.
Et aussi a l'entame on annonce un honneur ( roi ou dame) en jouant une carte de l'as au 5 à sa couleur.
Mais ceci dit c'est surtout en tournois Fédération Française du Tarot que l'on joue comme ça.

Réponse de tondjo

oui tu as raison, un oubli !
Atout impaire ou atout de l'ouvreur : obligation de relancer atout sauf si le petit en défense. Cela annonce de la part de celui qui lance atout 7 atouts minimum.
Donc les joueurs qui pense qu'il peuvent jouer atout soit parce que 0 ou 1 atout au chien, soit pour se débarrasser pour mieux se défausser ensuite...la plupart du temps c'est une très mauvaise idée, cela induit les partenaire en erreur et bien souvent ne conduit qu'à la déroute.
Atout paire juste une proposition. de jouer atout...mais il faut toujours avoir en tête que si le petit est en défense on doit avoir les moyens de le protéger.
Quant à l'annonce des honneurs...je pense que ça donne trop d'information au preneur...donc pas top comme annonce.
Aussi quand on parle de contre jeux en défense c'est le défenseur qui possède au minimum 6 atouts; celui là doit jouer sa longue sauf s'il coupe très vite dans la longue du preneur et que le preneur fournit aussi dans sa longue....en ce cas il doit chercher la coupe du preneur...toujours des cas particulier au tarot, chaque règle à une (ou plusieurs) exception.

Réponse de Admin

Je confirme, super post !!! Et bien amené en rappelant que le tarot c'est mélange de logique, de technique, et aussi de surprises, les stats ne marchant pas à 100 %.
Je ne jouais pas ces règles, mais j'avoue que c'est sympa de les utiliser pour "corser" la défense. JE parle surtout de l'atout pair ou impair, très pratique pour choper les infos.

Juste 2 questions :
- avez vous un truc, pour deviner si les autres joueurs connaissent les règles, car sinon pas l'information est pas forcément celle qu'on attend ?
- on me parle souvent de l'excuse utilisée pour annoncer qu'on a le petit. Je trouve çà un peu con, car déjà çà signifie que le même joueur en défense a 2 bouts, ce qui est quand même rare, et l'excuse peut être mieux utilisée à mon avis, par exemple autant se défausser d'un gros si vraiment on a le titi en def. Connaissez vous aussi cette règle, et la pratiquez vous ?

Réponse de tondjo

hello Manu,
Oui corser la défense, jouer le coup pour pousser le preneur dans ses retranchement !!
Souvent j'entends des joueurs dire "quand tu as du jeu c'est facile" et ils baissent vite les bras devant un gros jeu...la discipline du duplicate fait que même si le preneur à une poignée tu peux faire le top, donc tu lâches rien.
Pour te répondre, pas de truc pour savoir si tes partners sont au niveau...un peu pour ça que j'ai posté ce sujet, pour tirer le plus grand nombre de joueurs vers le haut....et oui le plaisir pur du jeu n'empêche en rien la progression, et je vois déjà beaucoup moins de joueurs partir atout sans moyen suffisant et conduire la def à la déroute...je pense que le niveau moyen est à la hausse même s'il reste du chemin. je précise que je ne suis pas une star, que j'apprends, que j'écoute, que je prends des conseils et que je reste ouvert Smile
- L'excuse pour annoncer le petit....suis pas fan de cette façon d'annoncer...je m'explique, ça dépend ou tu te situes (ouverture, milieu ou au fond), ça dépend de la hauteur et du nombre de tes atouts...
Exemple: si tu es au fond (la place la plus pénible en cas de chasse du preneur) que le preneur commence bas (le 5 par exemple), tu mets le 16 (ton plus gros) tu vas faire tomber les gros de tes partenaires et de bonne chance que ça ouvre la voie au preneur, et lui donner l'indication que le petit est chez toi (troubler l'information est parfois crucial)...si tu t'excuses tu permets à tes partenaires de garder des gros. mais ça peut être reculer pour mieux sauter...reste que ça obligera le preneur à user plus d'atouts (bon pour la def et les défausses ultérieures).
Si tu as 6 atouts, pars du principe que tu ne peux compter que sur toi même pour tenter de sauver titi, alors tu joues de manière à tenter de reprendre la main le plus souvent possible, ton excuse tu la gardes pour éviter de mettre un gros et tu montes à hauteur. Autant de reprises de main autant de possibilités, soit faire couper le preneur, soit jouer dans ta courte pour que tes partenaires te permettent de couper du 1.
De plus si le preneur chasse et que tu en as 6 ça signifie que tes partenaires en ont peu...sans doute pourront-ils se défausser sur tes gros atouts même si tu perds le petit...et de toute façon plus la chasse sera dur pour le preneur plus les possibilités de défausses seront nombreuses pour la def en fin de jeu. ceci à condition que les autres défenseur défaussent judicieusement sur les tours d'atout quand ils ne peuvent plus fournir.
si tu es les def du milieu ou à l'ouverture, et si tu penses que les défenseurs qui jouent avant toi ont de quoi te le sauver, alors là il faut mettre ton gros pour pouvoir pisser du petit plus tard.
j'espère avoir été clair ? avoir répondu au moins partiellement à ta question ? Mais c'est difficile d'envisager tous les cas de figure.
Pour moi, le 2 pour 1 et la tenue de couleur sont des armes trop peu (ou mal) utilisées par la def pour déborder le preneur. mais c'est une autre histoire.

Réponse de lilyhammer4

bon j ai lu en diagonale pour ce soir intéressant mais pas tout compris ....je reviendrai consulter MERCI ET A BIENTOT

Réponse de olivier94826

bonjour
une petite question lors d'une main que j'ai eu : je suis en défense devant le preneur, le preneur a pris 3 piques mineurs ,1coeur ,2 atouts (le 8 et le 15 )j'ai 3 piques perdants dont le cavalier, et trois dames deuxième , quelle ouverture auriez vous fait à ma place svp? (car j'ai la main)
je précise, je fais quelques compétitions fft ,je suis pas une épée mais j'essaie d'appliquer la signalisation, mais très difficile ,car essayer de se rappeler en début de partie ce que les partenaires ont posés comme cartes...entre le parité , la tenue de couleur ,ou la main forte ,c'est pas de la tarte^^bon jeu a vous

Réponse de tondjo

3 piks et 3 dames deuxième...si je compte bien tu as 9 atouts en def...je tente la chasse, et je pars avec atout avec mon 3ème ou 4ème plus gros...mais ça dépend des atouts que tu as...
Si titi en def il doit être court s'il n'est pas chez toi, donc faire tomber les plus gros du preneur pour lui couper la chasse, et si tu as 19 20 tu met le 19 le preneur s'il a 21 risque de s'excuser et le titi passera derrière, et sinon c'est que le petit et chez le preneur...s'il met le 21 tu reste maitre avec ton 20 pour sauver titi et le def qui a le titi jouera gros atout...d'un côté risqué pour le titi, d'un autre tes partners ont des mains faibles à l'atout donc se défausseront vite de leur point
De toutes façon avec tes dames secondes c un peu galère.
En théorie : de base si tu as le contre jeu atout tu joues ta plus longue, donc les piks. Si tu ouvres sous les dames le preneur s'il a le roi ne fera sans doute pas la passe car deux joueurs jouent derrière lui...et tes dames soit passeront soit tomberont sur la singlette...là tu ne maitrises pas.
Tout ça dépends donc de la valeur de tes atouts. Chasse ou pik...mais peut être que d'autres joueurs verront la chose différemment.

Réponse de olivier94826

merci de tes conseils, le dilemme pour moi ,était que je n'avais que des petits atouts ,pas le petit, et pas la défense, et entrer la couleur du preneur (vu les cartes du chien...) entrer atout sans la défense je peux supposer que soit le preneur a main forte a l'atout, soit le petit est crt en défense... donc pour résumer j'ai entré pique ,et pour faire les ouvertures bein pas facile,vu que le milieu a ouvert...merci a toi de tes réponses

Réponse de tondjo

supposer que le preneur à une main forte à l'atout (au moins des gros) est logique, le problème c'est que si tu ne les fais pas tomber il va finir au dessus de toi en fin de jeu pour récupérer les points...peut être tout risquer, faire un tour d'atout moyen pour voir si la def relance atout, si le preneur prends la main voir où il ouvre ensuite...mais si le petit en def tu es mal

Réponse de Wag161719

Quelques réflexions:
Tu écris (entre guillemets) "il est impératif de trouver la coupe du preneur même si pour cela il faut ouvrir du fond."
Oui et non: si, au bout de la 2e couleur, la coupe n'est pas trouvée, le risque est qu'il ait fait plusieurs singlettes (1 joueur sur 20), et tous les points des 2 couleurs sont quasiment perdus. "en début de partie il est préférable d'ouvrir du fond que de revenir dans la longue du preneur". Là encore, ça dépend. Il existe 2 tactiques: revenir dans sa longue pour sauver l'hypothétique petit, qu'il soit chez soi ou chez les camarades, ou bien essayer de trouver la coupe, ou jouer atout si plusieurs gros atouts dans son jeu. "si vous possédez un roi troisième vous le mettez sur l'ouverture de la couleur". Encore une fois, ça dépend: s'il a une singlette, il est sauvé, mais si la défense rejoue la couleur plusieurs fois, il peut être sauvé par un 2e coupeur. "quand la partie est lancée et que la défense connait la longue et les 2 coupes du preneur, il est rigoureusement interdit d'ouvrir la 4ème couleur." Cela permet effectivement parfois de défausser des points, mais il existe des situations où il faut au contraire l'ouvrir (sauver le petit par exemple, ou finir d'épuiser ses atouts s'il coupe là aussi). "4)". Je suis plutôt contre le fait de jeter les gros atouts, en tout cas pas au-dessus du 16. L'expérience a montré que cela dessert plus souvent la défense que ça ne la sert.
Éviter la chasse comme la peste, sauf si l'on a 8 atouts minimum, et des gros : ce n'est pas le petit qui fait pencher la balance, mais les points ! Par contre, jouer atout en cas de tenue est conseillé, sous réserve de perdre le petit en défense. De la même façon, sacrifier des points qui seraient de toute façon perdus est vivement conseillé, sous peine de perdre l'ensemble des points des couleurs (vu dans 9 cas sur dix). Et "pisser" le roi pour "gober" l'hypothétique dame devient risible après le 4e tour (1 joueur sur 5).
Je suis contre le système d'annonces: trop complexe et uniquement valable si l'ensemble des joueurs les connaissent (uniquement les plus pros, donc).
Dernière chose: les règles, astuces, et autres conseils de la FFT sont d'une rigidité à toute épreuve, contraire, à mon sens, à l'esprit de ce jeu. Un joueur a d'ailleurs explicité ça beaucoup mieux que moi sur le net (pas retenu l'adresse, mais trouvable).
En conclusion: chaque partie étant unique, gardons l'esprit ouvert et réactif.
Aucune règle ne tient bien longtemps face au terrain.

Réponse de tondjo

pour ce qui est d'ouvrir du fond en début de partie je maintiens, il faut trouver la coupe du preneur, c'est toujours l'urgence et si le preneur ne chasse pas et par exemple joue roi et relance la couleur, il n'y a aucun intérêt à lui donner l'avantage en rejouant cette couleur, parce qu'il y reviendra c'est sa tactique. Comme au échec un tour d'avance en début de jeu fait souvent la différence à la fin...la différence c'est quasi tjrs les atouts qui la fait. Donc si au début le preneur fait couper la def 2 ou 3 voire 4 fois avant que celle-ci n'est trouvé la coupe du preneur, on peut dire que de toute façon ça va être compliqué de sauver les points...donc trouver la coupe, vite!! pour cela il faut ouvrir dans ses points (ce que beaucoup de joueurs rechigne à faire) et dans ses longues, sous peine de tout perdre au final. Parce qu'en hésitant à jouer dans ses points tout ce que l'on gagne c'est de jouer dans une couleur du preneur et il revient dans sa longue, fait couper et reprend un tour d'avance. On joue la couleur du preneur que si on a un vrai contre jeu atout (6 minimum et qq gros), ça fait tomber plus vite les atouts des partners qui une fois épuisés vont pouvoir se défausser, sans perdre ses atouts ni faire tomber les points. Les partners eux cherche à faire couper le preneur en alternance sur deux couleurs si possible pour éviter de tomber les honneurs.
En fait, il y a toujours des cas particuliers, mais avant de découvrir que cette fois ci on avait raison de ne pas respecter la règle car c'était un cas particulier....on a gâché 10 parties...oui restez ouvert et concentré, attentif aux annonces de tenue de couleur, cherchez à comprendre pourquoi un joueurs fait un truc inattendu...il tient la longue, il joue le 2 pour 1, il sacrifie des points pour prendre le petit au final....ou bien il est complètement à l'ouest...surtout il faut lire le jeu du preneur et ceux de ses partenaires....autant que possible...et si les statistiques n'ont pas raison 100 pour 100 du temps elles ont raison suffisamment souvent pour changer sa façon de jouer et s'apercevoir qu'au bout d'un mois on a grappillé 200 places :)
Et un roi troisième est mort si il est sur une coupe, donc ouvrir avec....bien sûr 1 fois sur 10 il y aura surcoupe...mais doit-on caler son jeu sur 1/10 ? non bien sûr...

Réponse de boscavert

TONDJO et WAG merci de devoiler les fruits de vos expériences réciproques, vos analyses sont pleines de bon sens BRAVO.Jes suis impatient de vous rencontrer sur le site afin de vous plumer. Encore BRAVO

Réponse de tondjo

plutôt bien vu :) j'ajouterai, qq pourcentages pour l'instinct, le truc qui fait qu'à un moment on ne joue pas classique parce qu'on imagine un truc qui nous fait anticiper une situation sur laquelle on a pas encore d'info. L'instinct c'est aussi ce qui fait que les bons joueurs savent tomber 9 fois sur 10 sur la coupe du preneur ou bien une petite relance derrière une ouverture du preneur au roi...et ping on débusque la singlette. Et ainsi on a pas à ouvrir la fameuse 4ème couleur. Et si la def le joue bien c'est le preneur qui doit y venir en fin de jeu...on lui prend des points (cavale ou dame) et on défausse nos points sur cette couleur...je pense qu'entre 20 ou 30 très bons joueurs qui maitrisent les bases avancées du tarot...l'instinct c'est ce qui fait la différence avec la concentration sur la durée, la régularité sur l'année...parce qu'on est des humains...pas toujours fiables :)

Réponse de boscavert

Au tarot c'est comme en cuisine; "le tour de main du chef" fait la différence, ai-je bien compris? je peus retourner à table?

Réponse de zin zin

Salut à tous, salut Tondjo,
J'ai lu avec minutie tout ce que tu as écrit. Bien, bien, très bien.
Cependant il y a une chose que je n'ai pas vue, que j'ai apprise à coups de pieds là où le dos perd son nom, par un certain Roger Lamballe (dcd)
c'est l'obéissance. Je m'explique : si du fond j'ouvre une couleur, que tu poses ton roi devant le preneur, et que tu n'y reviens pas, je t'étripe.
C'est que j'ai le petit court dans cette couleur. amitiés, à bientôt

Réponse de tondjo

je comprends mais pour que cela fonctionne il faut qu'on ait déjà trouvé la coupe du preneur et que ton ouverture soit, non pas pour chercher la coupe mais, bien un appel au secours, une alerte au titi en danger. Parce que sinon on peut la confondre avec une simple recherche de la coupe sauf si le preneur à joué atout et que tu as pris la main (donc tes partenaires ont pissé), là bien sûr on a obligation d'y revenir.
à plus sur tapis vert :)

Réponse de sam45

slt !
j'avais juste envie de faire remonter le sujet , ( maintenant que l'on peut classer le forum par date de réponse ) qui c'est peut être qu'il y aura plus de chance qu'il soit lu !

Réponse de CAMPHIN 83

IDEM

Réponse de Caecilia

Oui, je l'ai lu plusieurs fois, c'est très intéressant, merci Tondjo ! (et peut-être une suite pour d'autres conseils ?..)

Réponse de Isa Gasparini

Tondjo !!!

C'est formidable de partager ton savoir. Concernant les annonces, j'ai du taffe :) Cela va être sur ma table de chevet comme un mantra ;) Personnellement j'ouvre du fond non avec un atout, comme on le voit trop souvent, sans parler des atouts balancée en milieu ou fin de partie pour sauver leurs têtes, mais avec une carte de la longe de mon roi. Selon la poignée validée, je conserve mes atouts maîtres pour déstabiliser la chasse au petit. Et cela marche, trois fois sur quatre... Mais ici uniquement :) A 5, je m'appelle aussi souvent que possible :) Pendant qu'ils cherchent, qui est qui, en oublient de compter les atouts :) Dans tous les cas merci pour ta pédagogie, c'est profitable à tous et à toi pour jouer. A très bientôt j'espère et merci infiniment pour tout !!!

Réponse de tondjo

oui, ouvrir dans les couleurs ou il y a des points (roi de préférence, et dame ou cavale en absence de roi)...ouvrir direct du roi si il est court (s'il y a coupe, il tombera de toute façon) ou si tu as le contre jeu atout, parce qu'en ce cas tu ne pourras sans doute pas le défausser, tu couperas plus longtemps que tes partenaires....dans les 2 cas s'il y a singlette il est sauvé.
En revanche s'il est dans ta longue et que tu as peu d'atouts il te sera peut être possible de le défausser, donc ouvrir d'un petit dans la couleur du roi.
Pourquoi ? parce qu'en ne voulant pas ouvrir dans ses points, on augmente les chances de redonner la main au preneur, de tomber dans les rois ou la longue du preneur et ainsi lui donner un avantage, il décidera de la stratégie, jouera sans doute sa longue et prendra un tour d'avance dans le jeu des coupe. Quitte à lui redonner la main autant que ce soit en le faisant couper, on obtient aussi l'info sur sa coupe et ça facilite les relances ultérieures.
On ouvre du fond en début de partie que si on ne connait pas de coupe, j'en vois pas mal qui ouvrent du fond alors que la coupe du preneur est connue...mauvaise idée, les ouvertures sont qd même plus cool pour la défense si c'est l'ouvreur qui les fait :)

Réponse de Dimitile

je viens de découvrir le forum .Que n'y suis-je venue plutôt !!!! TONDJO est vraiment pédagogue merci à lui .j'ai d'ailleurs eu le plaisir de jouer avec lui et de profiter de ses conseils .

Réponse de tondjo

ça fait super plaisir :) merci
Encore mieux si vous faites connaitre ce forum à vos amis de tarot, plus il y aura de bons défenseurs, plus les parties seront intéressantes !

Réponse de back

vraiment super, c'est excellent, à relire et relire etc mais enfin cela est plus clair dans certaines situations
merci beaucoup T.

Réponse de sam45

up

Réponse de POMPON 10

J'ai une question .. que veut dire jouer en dessous du roi... jouer la dame ou autre chose..

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Distributions Contact Jeu de tarot

.