Jeu de tarot
Visiteur

Tout et rien

Discutez ici des tout et de rien, sur n'importe quel sujet.

Texte à partager de Boubacar Diouf

Ä peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.
A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.
... et le mois est déjà fini.
... et l'année est presque écoulée.
... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.
... et on se rend compte qu'on a perdu nos parents, des amis.
et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...
Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...
N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...
Mettons de la couleur dans notre grisaille...
Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos coeurs.
Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ...
je le fais après ...
je dirai après ...
J'y penserai après ...
On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.
Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que :
après, le café se refroidit ...
après, les priorités changent ...
après, le charme est rompu ...
après, la santé passe ...
après, les enfants grandissent ...
après, les parents vieillissent ...
après, les promesses sont oubliées ...
après, le jour devient la nuit ...
après, la vie se termine ...
Et après c'est souvent trop tard....
Alors... Ne laissons rien pour plus tard...
Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,
les meilleures expériences,
les meilleurs amis,
la meilleure famille...
Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...


Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite.

Alors voyons si vous aurez le temps de lire ce message et ensuite de le partager.

Ou alors vous le laisserez peut-être pour... "plus tard"...
Et vous ne le partagerez "jamais" ....

Voilà : Il y a un peu plus d'un mois , une vilaine chute dans le métro parisien m' a provoqué plusieurs fractures aux deux poignets et main droite...alors je ne remettrai plus jamais à demain ce que je peux faire aujourd'hui. ...
Enfin si on vous demande : Préfère -tu Avant , Pendant ou Après ?
Répondez : Je préfère Avant car Après c'est Pendant ;)

Réponse de NEUTRON

Bsr Yvan CI

...alors je ne remettrai plus jamais à demain ce que je peux faire aujourd'hui. ...

Sur ce dernier point ma philosophie est un peu différente de la votre :

Ne remettez jamais au lendemain ce que vous pouvez faire faire par les autres le jour même.

Yvan CI, 02/12/2020 19:02 :
Merci du commentaire coluchien !!
* je disais : remettre à demain ....par rapport au texte juste pour le calembour suite au handicap causé par les fractures des deux poignets ;)
Terra Incognita, 02/12/2020 20:14 :
Parole de chef

Réponse de FROG

Bonsieur Yvan
superbe lecture et juste une petite phrase que j'apprécie :

"on ne se libère pas d'une chose en l'évitant mais en la traversant"

Amitiés

Yvan CI, 02/12/2020 19:33 :
Du même auteur sénégalais :

Si l'arbre savait ce que la hache lui réserve il ne lui fournirait pas le manche .

Même dix manches à Bamako..
.oups je sors !!!

Réponse de Yareg

Merci mon Ami Yvan pour ce superbe texte qui change de certains écrits au forum.
Et remets toi bien de tes factures et de tes fractures !
Au moins c'est pas le crâne, ça c'est sûr !

Yvan CI, 02/12/2020 19:26 :
De Boubacar Diouf aussi :

Pendant que le paysan pleure son âne agonisant, les vautours dansent dans le ciel, et les microbes du sol se préparent à cuisiner pour les plantes vertes.
la dolce, 02/12/2020 23:32 :
Comme aurait dit Desproges l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne ;)

Réponse de Mich-idéfix 46

Bonsoir Yvan .........!
Ici le chien plein de puces , je suis heureux de te revoir parmi nous et de pouvoir te relire
Merci pour ton amitié même si elle n'est que virtuelle

Réponse de bernie9447

La procrastination est une maladie endémique contagieuse que beaucoup ont pris comme premier principe de vie et d'évitement.
Ayant échappé et survécu à plusieurs épisodes limites, in-extrèmis, j'ai appliqué un principe simple "carpe diem."
Effectivement cela permet de vivre l'instant au maximum de ce qu'il est.

Merci pour ton texte très joli et qui doit porter à réflexion.

Réponse de sasha64

Très joli moment de lecture Yvan :) merci de nous l'avoir partagé....a méditer et tellement vrai....

Réponse de tondjo

Très sympa ce texte, ça donne du grain à moudre et de la poudre à canon pour réveiller nos esprit.
et à la question :
c'était mieux avant ? que répondez vous ?

Réponse de boscavert

Paroles de la chanson Maintenant Je Sais par Jean Gabin
Quand j'étais gosse, haut comme trois pommes,
J'parlais bien fort pour être un homme
J'disais, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS

C'était l'début, c'était l'printemps
Mais quand j'ai eu mes 18 ans
J'ai dit, JE SAIS, ça y est, cette fois JE SAIS

Et aujourd'hui, les jours où je m'retourne
J'regarde la terre où j'ai quand même fait les 100 pas
Et je n'sais toujours pas comment elle tourne !

Vers 25 ans, j'savais tout : l'amour, les roses, la vie, les sous
Tiens oui l'amour ! J'en avais fait tout le tour !

Et heureusement, comme les copains, j'avais pas mangé tout mon pain :
Au milieu de ma vie, j'ai encore appris.
C'que j'ai appris, ça tient en trois, quatre mots :

"Le jour où quelqu'un vous aime, il fait très beau,
j'peux pas mieux dire, il fait très beau !

C'est encore ce qui m'étonne dans la vie,
Moi qui suis à l'automne de ma vie
On oublie tant de soirs de tristesse
Mais jamais un matin de tendresse !

Toute ma jeunesse, j'ai voulu dire JE SAIS
Seulement, plus je cherchais, et puis moins j' savais

Réponse de LLou

Deux extraits de Amkoullel, l'enfant Peul de Amadou Hampâté Bâ

"Ô Koniba Kondala, ajouta-t-il, il t'arrive avec Amkoullel ce qui arrive à un homme malintentionné qui se couche sur le dos et pisse en l'air pour essayer de salir le ciel. Non seulement son urine n'atteint jamais son but, mais finalement c'est sur son propre ventre qu'elle retombe"

"On peut vaincre physiquement son ennemi et le réduire en esclavage, mais on ne pourra jamais domestiquer son âme et son esprit au point de l'empêcher de penser."

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Distributions Contact Jeu de tarot

.