Jeu de tarot
Visiteur

Stratégie en défense

Discussions sur la stratégie concernant les choix de la défense.

CHIEN BLANC : ET CHASSE A L'ENTAME D'UN DEFENSEUR

2 philosophies s'opposent
- l'école: on chasse; car j'ai PAS le petit! et on verra bien si la chance est là !!!
- l'école: attention; ai-je les moyens de chasser, puis-je sauver le petit! s'il est situé en déf.

Un chien blanc est parfois gris
- le gris taupe : est myope, on fonce, on creuse son trou
- le gris souris : est plus subtile dans le ton.

Il faut effectivement bien réfléchir sur les conséquences d'une chasse
- à l'aveugle
- oeil de lynx.

Il existe deux écoles de tarot pour décider de chasser
- "le banzai" référence au kamikaze : c'est parfois nippon ni mauvais, attention au saké
- l'école FFT ou NON, qui préconise la chasse avec sagesse et certains critères.

Il faut bien comprendre qu'un JOUEUR qui n'a pas les gros atouts, ni les honneurs en reprises de main, sans longueur particulière n'est généralement pas LE PRENEUR mais UN DEFENSEUR.

De votre expérience, quel est le % de réussite en chassant le petit! dès la 1ère entame sans savoir s'il est réellement dans la main de ce dernier ? Probablement en dessous de 10% pour ne pas dire sous 5% si l'attaquant est très bon. Est-ce une raison logique et cohérente pour partir systématiquement la fleur au fusil, en tirant son coup de Grimaud sur l'entame ?

Si vous faites partie des joueurs qui ne prennent que du plaisir dans le tarot uniquement en chassant. Alors! Vous avez raison et continuez dans ce sens.

Par contre, si vous avez un minimum de respect pour le preneur, de vos partenaires et du tarot dans sa globalité technique. Autre que le pousse cartes avec analyse et réflexion des forces et faiblesses en avantages et inconvénients. Vous allez réfléchir autrement que :

"je lance la chasse, et si cela correspond à une autre main alors! il continuera et fera ce qu'il veut".

Personnellement, je me mets toujours dans la peau du défenseur partenaire qui pourrait détenir éventuellement le petit! avant de choisir le flanc atout.

Vous devez vous mettre à sa place. allez vous apprécier de vous faire prendre le schtroumpf par le Gargamel du preneur ? sans râler ?? sans vociférer ??? sans lui glisser un petit mot doux en fin de donne en disant pas grave l'ami.
NB : amie; mot également au féminin dans le dico (°_*) pour FRA hihihi).

Un chien blanc d'atout n'est pas forcément dénué de force et de qualité
Reprise(s) de main du preneur
- en qualité par les atouts de sa propre main avant de découvrir le chien
- en quantité par sa longueur, affaiblissant la chasse qui peut ensuite devenir chasseur
- (contrat ? petite/garde/surcontrat) est aussi un facteur de force/faiblesse.

Si le 2 pour 1 est une arme efficace en défense. En chassant, vous allez vous exposer à l'arroseur arrosé !!! La défense risque de perdre 2 atouts ! Tandis que le preneur n'en perdra qu'un seul !! sans parler de l'excuse gratuite !!! Si elle est placée dans la main du déclarant, affaiblissant d'autant plus les chasseurs en renforçant le preneur. Favorisant du coup le petit au bout avec prime (multiplicateur/contrat).

- 1). Soit tarot poker dénué de bon sens avec risque de jouer à la belote AVEC LE PRENEUR. En se faisant enguirlander en fin de donne, prenant le gnome QUE très rarement en duplicate et légèrement plus souvent en partie libre (quoi que...)

Il est évident que le style du preneur doit être pris en considération si vous le connaissez. Un kami de l'attaque doit être puni et se repère très bien, se distingue des autres joueurs avec un peu de mémoire.

- 2). Soit vous jouez d'abord au tarot avec certains principes.

Faites votre choix et bons jeux
Le Troyen

Aucune réponse

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Distributions Contact Jeu de tarot

.