Jeu de tarot
Visiteur

Stratégie en attaque

Discussions sur la stratégie concernant les choix du preneur.

L'écart. . . un peu de logique !

Depuis que je joue en duplicate, j'aime bien observer les méthodes des autres joueurs afin de progresser. C'est un des avantages, cela permet de comprendre pourquoi tel joueur a fait mieux ou moins bien que moi surtout pour des distributions où je ne suis pas à l'aise.
Et ainsi je constate quelques aberrations logiques, par exemple je viens de jouer en tournoi duplicate et je suis étonnée après avoir vu l'écart du preneur de cette partie qu'on n'ait pas gagné ce tournoi (en réalité un de mes partenaires était bofbof lui aussi).
7 atouts, 3 rois, pas de bouts pour ce preneur, difficile à réaliser (en réalité certains attaquants s'en sont bien sortis).
En coeur 4 cartes : roi, cavalier, valet, 6
En trèfle 3 cartes : roi, cavalier, 9
En carreau 3 cartes : roi, 1, 6
En pique 7 cartes : dame, cavalier, valet plus le 10, le 9, le 7 et le 2
Devinez l'écart du preneur !
Arghhh : valet de coeur, 1 de carreau, et en pique 4 cartes : valet, le 10, le 9, le 7
Résultat il perd de 6 points dont 5 (7 moins 2) venant des dame et cavalier perdus en jeu. . . mais il a pris le roi de pique parce que mon "excellent" partenaire ne l'a pas mis sur sa dame.

Sans aller plus loin, en gardant à pique le valet, le 10 et le 9, et en écartant la dame, le cavalier, le 7 et le 2, il avait la même possibilité dans le jeu, idem en écartant le cavalier de coeur et non le valet, indépendamment d'autres commentaires sur cet écart notamment le fait qu'il a flingué sa longue à pique.
Si je parle de ce cas, c'est que c'est souvent que je constate un tel illogisme or l'écart, surtout en duplicate, est fondamental pour optimiser un résultat.

Réponse de tondjo

c'est sûr que l'écart fait la réussite ou non de la partie. De toute façon qd on fait son écart on établit sa stratégie pour la partie complète...
On m'a demandé plusieurs fois de faire un sujet sur la stratégie attaque, comme il en existe un pour la def qui fut réalisé par qq uns des meilleurs joueurs du site.
Et bien non... L'attaque c'est individuel, ce n'est pas un effort collectif. Si l'on veut vraiment progresser en attaque il suffit de prendre le temps de voir les recap des meilleurs joueurs pour se faire une bonne idée de ce qu'il faut faire pour réussir sa partie. Voir même plusieurs types de parties, celles avec le billard (poignée, longue et rois) et celles compliquées avec 6 atouts, peu de points pas de bout ou juste 1...et enfin les parties classiques qui font la majorité de ce que l'on touche ( 7,8 atouts, une longue, et qq points)...déjà on peu se faire une bonne idée, voir des tendances générale qui se dessinent...le reste n'est qu'expérience, feeling, prise de risque mesurée. Sûr que ça demandera un peu de temps de voir ces recap...mais ça paiera à l'arrivée.

Réponse de Mémoire 88

Oui bien sûr, on peut progresser en voyant la méthode des meilleurs et comprendre les raisons de tel ou tel choix. Mais cela est valide quand on a déjà un niveau moyen, quand on débute ou qu'on joue peu, on a du mal à synthétiser tous les paramètres à prendre en compte.
Par exemple savoir qu'une longue c'est de l'atout en puissance. . .
4 cartes cela veut dire sans doute 2 atouts dépensés par la défense et aussi le moyen de placer roi, dame, cavalier sans grand risque
5 cartes cela veut dire sans doute 6 atouts dépensés par la défense et aussi le moyen de placer roi, dame sans grand risque et le cavalier avec de la chance
6 ou 7 cartes cela veut dire peut-être 10/11 atouts dépensés par la défense et aussi le moyen de placer roi, dame avec un peu de risque et le cavalier et d'autres petites cartes en fin de partie qui risquent d'emporter les levées si la défense n'a plus d'atout (la moyenne d'atouts d'un joueur en défense se situe à un peu plus de 4).
En clair, si on assume à l'atout (8, excuse comprise, ou 9/10 si les atouts sont petits), garder une longue intacte, ou quasi, et écarter ce qu'on peut du reste est assez idéal.
Je reviendrai aussi à la manière de jouer de certains attaquants qui s'empressent de faire des levées avec leurs rois dés l'ouverture oubliant qu'un roi d'une couleur qui n'est pas sa longue permet de reprendre la maîtrise du jeu, qu'avec un peu de chance si on est court dans cette couleur on peut tenter une impasse et prendre après quelques cartes habillées de cette couleur.

Suivre Répondre
Veuillez valider votre email.

Infos tarot

Identification

Saisissez votre login :

Mot de passe :

Liens Règlement Distributions Contact Jeu de tarot

.